Teigne du poireau

Teigne du poireau, Acrolepiopsis assectella

Les dégâts en résumé

Responsable : La larve d'Acrolepiopsis assectella un petit papillon de 15 mm.
Dégâts apparents : Feuilles déchirées, aspect parfois lacéré, dépérissement total de la plante. Apparition de maladies induites par les lésions provoquées par les larves. Pourrissement du poireau.
Période des dégâts : 3 générations peuvent se succéder d'avril à octobre.
Plantes les plus sensibles : Poireau, oignon, ail.
Conditions favorables : Réchauffement de la température.

Les traitements

Traitement préventif

Filet anti-insecte, rotation des cultures, brûlage des plantes atteintes.

Traitement biologique

Bacillus thuringiensis, piège à phéromones.

Traitement chimique

Deltaméthrine, pyrèthre.

Conseils

La teigne du poireau est un petit papillon de 15 mm de longueur aux ailes effilées et frangées de couleur grisâtre tachetée de brun et de blanc.

Ressemblant à une mite, ce lépidoptère nocturne pond des œufs qui se transforment en larves responsables de nombreux dégâts sur les poireaux. Les premiers vols ont lieu dès la fin mars lorsque les températures se réchauffent. La femelle après avoir été fécondée pond alors ses œufs sur les feuilles. Une seule femelle peut pondre une centaine d’œufs en une vingtaine de jours.

Ils se transforment ensuite en chenilles mesurant entre 10 et 12 mm de couleur vert clair, avec une tête, des pattes et un thorax jaune pâle. La chenille creuse alors des galeries dans les feuilles puis s'enfonce au cœur du poireau pour y grandir jusqu'à ressortir sur le feuillage pour se transformer en chrysalide d'où sortira ensuite l'imago. Jusqu'à 3 générations peuvent ainsi se succéder d'avril à octobre étendant la période des dégâts sur plusieurs mois.

La capture des mâles peut se faire à l'aide de pièges à phéromones placés durant les périodes de vols.

La surveillance des cultures est aussi primordiale afin de repérer les chenilles dès leur éclosion, vous pouvez alors les éliminer manuellement ou opter pour des pulvérisation de Bacillus thuringiensis, une bactérie qui va se développer dans la chenille et provoquer sa mort.

En prévention, procédez à une rotation des cultures et ne laissez jamais en place de plantes atteintes. Vous pouvez entourer vos rangs de poireaux, de carottes ou de céleri qui font fuir le papillon ou arroser vos plants avec du purin de prêle ou de fougère de façon très régulière.

En période de vol, placez des filets anti-insectes au dessus de vos cultures afin d'empêcher les papillons de pondre sur le feuillage. Selon le climat et la région, les premiers vols débutent en mars, survient une deuxième vague en juillet, puis une dernière fin septembre. Cette dernière n'existe que dans les régions où le climat est assez doux.

Lire aussi
Vos trucs pour la culture du poireau Vos trucs pour la culture du poireau

Retrouvez vos trucs pour la culture du poireau... Contre le ver du poireau. Tenir toujours le coeur du plant de poireau humide en arrosant avec l'eau de recupération à la temperature exterieure....

Muscari à toupet, Poireau roux, Ail à toupet, Muscari chevelu, Muscari comosum Muscari à toupet, Poireau roux, Ail à toupet, Muscari chevelu, Muscari comosum

Ce muscari peu commun enchante les bords de routes du Sud de la France au printemps de sa couleur mauve bleutée. Laissez vous tenter et recréez ces scènes enchanteresses dans vos bordures,...

Poireau, Allium porrum Poireau, Allium porrum

Le poireau est une plante potagère vivace, mais qui se cultive comme une annuelle, au potager. À l'instar de la plupart des membres de sa famille, les alliacées, il possède un bulbe. Mais, il est...

Poireau perpétuel, Poireau vivace, Allium ampeloprasum Poireau perpétuel, Poireau vivace, Allium ampeloprasum

Le poireau perpétuel est un légume ancien, déjà utilisé par les hommes préhistoriques. Cette espèce est l’ancêtre du poireau des jardins nommé Allium porrum. S’il est moins cultivé de...

Vos commentairesAjouter un commentaire