Les maladies et parasites des bananiers

Les maladies et parasites des bananiers

Les bananiers sont des plantes plutôt résistantes aux maladies mais voyons cela...

Les bananiers, bien que peu sensibles aux maladies et parasites, souffrent généralement d'erreur de culture, la plus fréquente étant la pourriture du rhizome provoqué par un arrosage hivernal trop abondant (quelquefois des températures trop basses ou un courant d'air froid aggrave la situation) .

Les bananiers sont en période de repos végétatif généralement entre le 15/10 et le 15/02. A cette période de l'année il faut réduire les apports d'eau et proscrire les soucoupes sous les pots.Un début de pourriture du rhizome se manifeste par les jaunissements du feuillage, y compris les jeunes feuilles, puis par un brunissement. Dans un pareil cas, il faut stopper les arrosages et mettre le pot de la plante au chaud pour favoriser l'évaporation de l'eau en excès. Vous devrez attendre le printemps pour, lors du rempotage, effectuer un nettoyage des racines mortes (généralement noires et molles) et tremper toute la motte dans une solution de fongicide pendant 10 minutes.

A l'opposé de cette situation, un jaunissement des feuilles inférieures est normal et suit la pousse d'une nouvelle feuille. Les feuilles âgées vont jaunir puis sécher en devenant brunes. A ce moment là vous devrez les couper au ras de la tige (ou du faux tronc) avec un cutter ; je vaporise toujours une solution de fongicide sur la tige après ces opérations de nettoyage.

Les bananiers peuvent également être attaqués par les cochenilles farineuses qui sont facilement identifiables par de petits amas bancs aux revers des feuilles. Si elles sont peu nombreuses vous pouvez les retirer à la main avec un papier humide ; sinon pulvérisez un anti-cochenille sous forme huileuse afin de les asphyxier définitivement.

Plus rarement, les bananiers peuvent être attaqués par les araignées (jaunes ou rouges), qui sont de minuscules insectes à peine visible à l'œil nu et qui tissent des toiles à l'intérieur des pétioles. Un acaricide en vient généralement à bout mais il est toujours préférable de prévenir l'apparition de ces redoutables insectes en augmentant l'humidité ambiante et en bassinant très régulièrement le feuillage.

Vous pouvez rencontrer (surtout pour les cultures sous serre ou véranda) des problèmes de nécrose annulaires des feuilles. Mis à par un choc mécanique, ces taches jaunes ou brunes sont généralement dues à des brûlures par les rayons directs du soleil ; dans ce cas, il faut penser à ombrer légèrement la plante.

Une croissance ralentie de la plante en période estivale, signe généralement un épuisement du terreau. Les bananiers sont très gourmands et il faut fertiliser régulièrement.

Enfin, un manque d'aération peut chez certaines espèces provoquer un allongement excessif de la plante, qui devient de ce fait disgracieuse. J'ai rencontré ce phénomène essentiellement chez Musa zebrina 'Rojo' et Ensete ventricosum 'Maurelii'.

Par Patrick KLEIN - Biologiste

Lire aussi
Les bananiers Les bananiers

Petit tour d'horizon de la vaste famille des bananiers... Généralités et historique L'étymologie de son nom scientifique : Musa semble s'expliquer ainsi : Linné aurait dédié cette plante à un...

La culture des bananiers La culture des bananiers

Quelques conseils pour la culture de vos bananiers Rempotage Les bananiers sont des plantes puissantes très gourmandes. Vous pouvez limiter sensiblement leur croissance en limitant également la...

Les nouveaux rosiers résistants aux maladies Les nouveaux rosiers résistants aux maladies

Tâches noires, feuilles jaunes, pucerons... les rosiers sont des plantes naturellement fragiles. Pour limiter les traitements, de nouvelles variétés résistantes aux maladies voient régulièrement le...

Les maladies de l'olivier Les maladies de l'olivier

Voyons deux maladies propres de l'olivier et les moyens de lutte. La maladie des tumeurs de l’Olivier (Pseudomonas savastanoï) Pseudomonas savastanoï est une bactérie aussi appelée tumeurs...

Vos commentairesAjouter un commentaire