Les bienfaits des aromates

Un massif d'aromatiques devant la maison exhalant de bonnes odeurs sur le passage et à proximité pour la cuisine

Elles sont belles, elles sentent bons, ce sont des plantes aromatiques. Alors ne vous privez pas de les planter !

Basilic, ciboulette…, ces fines herbes permettent de parfumer vos petits plats, tout en apportant une touche de vert dans votre jardin ou chez vous. Réservez une place de choix aux plantes aromatiques, prenez plaisir à les cultiver pour découvrir les joies et les bienfaits qu’elles peuvent procurer ! Nul besoin de disposer d’un grand espace.

A la campagne, elles se nicheront dans un coin du jardin au potager ou au jardin d’ornement. Elles seront tout à fait à l’aise également dans des jardinières ou des pots individuels placés sur votre fenêtre ou sur votre terrasse dès le printemps.

Les aromates font le bonheur de tous ! A commencer bien sûr par celui des insectes, indispensables pollinisateurs de nos jardins. Il est quasiment impossible d’envisager le potager sans elles, qu’elles soient disposées en carré, en ligne, en bordure ou disséminées au gré des rangs.

Installées au potager, elles assurent la bonne santé des légumes, plantez-en un maximum. Belles et bonnes, elles participent en effet à la biodiversité et leurs senteurs éloignent un grand nombre de prédateurs en brouillant la piste olfactive des légumes qu’ils apprécient.

Dans le jardin, ces plantes exhalent un parfum comme des auxiliaires et seront plantés pour faire écran aux prédateurs, à proximité des légumes particulièrement sensibles comme les carottes ou les poireaux. En effet, certaines plantes et légumes émettent des répulsifs, piègent les insectes, ou au contraire les attirent, les détournant des autres plantes et légumes…

Profitons de leurs bienfaits en les associant dans le potager pour une récolte de qualité produite au naturel. La plantation sera donc en îlots disséminés dans le potager, ce qui sera un atout écologique.

Les aromatiques annuelles

Ce sont des plantes aromatiques qui disparaissent l’hiver pour renaître au printemps. Elles réalisent leur cycle végétatif sur une année, même si certaines ont des durées de vie assez courte (2-3 mois). Ces plantes demandent un bon ensoleillement, des arrosages copieux, et des tailles régulières.

Le basilic (hauteur 20-30 cm)

Des feuilles très aromatiques. Plante à grandes feuilles elle est réputée pour son arôme, c’est un antiseptique. Sensible au gel, il est impératif de protéger les semis au printemps. Vous pouvez aussi acheter au mois d’avril ou mai des plants à cultiver au jardin ou en pot. Avec une bonne exposition au soleil et un arrosage régulier, le basilic s’épanouit pleinement en terre dans un sol riche et léger. Il réussit aussi très bien en pot.

En cuisine, coupez les feuilles au fur et à mesure et éviter de laisser fleurir cette plante pour lui assurer un bon feuillage. Les mouches désertent votre cuisine grâce à son fort parfum.

Au jardin, le basilic est utile auprès des concombres, des cornichons, des courgettes pour lutter contre l’oïdium. Bon compagnon pour les tomates et les asperges dont il combat les parasites. Attention les limaces adorent son tendre feuillage !

La ciboulette (hauteur 25 cm)

Elle peut durer tout l’hiver. Plante antiseptique, robuste, très facile à cultiver, elle aime le soleil et les sols riches et frais. Vous pourrez la semer au printemps ou repiquer des plants. Elle supporte bien la culture en pot.

En cuisine, les feuilles sont comestibles au léger goût d’oignon. Cueillez les feuilles au fur et à mesure des besoins. Ne la laissez pas fleurir. Coupez à la base une bonne partie des feuilles pour renouveler la touffe.

Au jardin, la ciboulette apprécie la proximité de la carotte. Elle en favorise la croissance et en renforce le parfum. Le parfum repousse aussi la mouche de la carotte. Elle est également la compagnie des rosiers : elle les protège efficacement des pucerons, elle limite les attaques d’oïdium et la maladie des feuilles noires.

Le persil (hauteur 25 cm)

Beaucoup d’arôme, toutefois, préférez-le au frisé, il est plus parfumé. C’est une plante facile à cultiver. Attention ! Le persil est délicat, une terre riche, fraîche et ensoleillée lui convient et il reviendra tous les ans. Une fois levée ou plantée, laissez-la grainer en fin de saison et ressemez-le tous les ans. Semez à l’arrivée du printemps pour une première récolte ou à l’arrivée de l’automne. Si vous craignez les fortes gelées, il est préférable de protéger vos semis avec un tunnel par exemple. Le persil peut être cultivé en pot. Pour bien le réussir, utilisez des pots assez hauts et rentrez les plants en hiver.

En cuisine, récoltez les feuilles au fur et à mesure de la pousse. Vous pouvez les conserver cinq jours au réfrigérateur dans une boite ou bien le ciseler et le congeler quand la récolte est abondante.. Consommez-le de préférence cru et frais.

Au jardin, le persil est de bonne compagnie avec tous les légumes sauf avec les salades. Installé près des tomates, l’asperge, le chou et l’oignon, le persil va repousser les pucerons.

La menthe (hauteur 30-40 cm)

De la fraîcheur tout l’été. Elle apporte une réelle fraîcheur par son odeur. C’est une plante robuste, facile à cultiver au jardin. Elle apprécie aussi bien le soleil que la mi-ombre. Plantez les pousses au printemps ou à l’automne. Elle se récolte du printemps à la fin de l’été. La plus célèbre est la menthe dite “verte” ou encore “marocaine”. C’est une plante envahissante, vous pouvez la cultiver dans un bac car elle peut être très envahissante. N’oubliez de pincer les jeunes pousses pour la rendre plus touffue.

En cuisine, récoltez ses feuilles lorsque les fleurs sont en bouton. Vous pouvez les utiliser fraîches ou séchées. Un pot de menthe fait fuir les moustiques !

Au jardin, cette plante contribue à la lutte biologique contre les pucerons et les chenilles.

Les plantes pérennes

Elles ont l’avantage de rester en feuille toute l’année, préfèrent les expositions ensoleillées, et ont des besoins faibles en eau (hors des périodes d’enracinement, où des arrosages copieux sont nécessaire). Deux tailles par an seront suffisantes, la première en février, et la seconde en été après la floraison.

La lavande (hauteur 60-80 cm)

Un parfum d’antan. C’est un arbuste qui aime les sols bien drainés. Repiquez des plants au printemps, en plein soleil et dans une terre sèche. Récoltez les épis vers juillet août, sans attendre leur plein épanouissement et faites les sécher tête en bas dans un endroit chaud et sec.

Une touffe de lavande dans une poterie en terre cuite c’est possible. Choisissez un contenant de 30cm, dont le volume sera de 1,5 à 2 fois celui de la motte. Pour ce qui est de la terre, demandez conseils auprès d’un jardinier ou dans les magasins spécialisés.

Une tisane de lavande, un coussin bourré de lavande sous l’oreiller, préparent à une bonne nuit. Utilisée en inhalation, la lavande soulage les maux de gorge. Elle parfume les armoires, sert d’antimite et parfume aussi l’eau du bain. Elle possède d’innombrables vertus…

Le romarin (hauteur 100-200 cm)

Magnifique au jardin. C’est un bel arbuste aux petites feuilles coriaces et luisantes, aux jolies fleurs bleues. Il demande une exposition bien abritée, ensoleillée. Il redoute l’humidité dans le sol, il se contentera parfaitement des terres pauvres et sèches.

On le reproduit par semis effectué d’avril à mai en pépinière suivi d’une plantation en place. Repiquez les jeunes plants au printemps. Le soin à apporter est la taille effectuée après la floraison ou en automne pour maintenir sa forme.

Au jardin, le romarin sera votre allié dans votre potager, avec la sauge et la sarriette, il va lutter contre les indésirables dans votre jardin. Il aide toutes les variétés de choux, les navets, les haricots, à repousser leurs ennemis, insectes et maladies. Son odeur  déplaît fortement à la mouche de la carotte.

Le thym (hauteur 20-30 cm)

Une saveur de garrigue. C’est un petit arbuste qui exige un sol bien drainé et pousse dans des sols secs, abrités et préfère être planté au printemps. Le thym est très utilisé en cuisine. Il existe plusieurs types de thym, il pousse et prolifère partout. Il trouvera aisément sa place sur votre balcon ou votre terrasse et dans un carré bien ensoleillé de votre jardin. Vous pouvez cueillir les branches au fur et à mesure de vos besoins ou les récolter à la floraison et les faire sécher, il se conserve parfaitement.

Au jardin repiquez les plants au printemps. Placez-le au soleil. Taillez les touffes après la floraison.

Au jardin, il est un bon compagnon pour les fèves, les haricots, les choux, les brocolis. Son parfum éloigne les pucerons, (la mouche de l’asperge). Quelques branches de thym éloignent les limaces. Le thym est une plante mellifère, il attire les abeilles qui en passant de fleur en fleur, vont féconder vos légumes comme les pois.

La sauge (hauteur 70-80 cm)

Idéale en cuisine. C’est une plante qui forme un joli buisson au feuillage argenté. Elle se plante au printemps, exige un terrain bien drainé et doit être placée à l’abri du vent bien installé au soleil, avant d’être récoltée à partir du mois de juin. Les pieds vieillissent mal, taillez-les tous les ans pour éviter qu’ils ne se dégarnissent du centre et remplacez-les tous les 3 ou 4 ans.

Pour la culture en pot, n’attendez pas que le sol soit totalement sec pour arroser mais sans excès ! essayez la culture en pot, la sauge s’y prêtera de bonne grâce : un pot de 20 cm de diamètre au minimum et mélangez ⅔ terreau, 1/3 sable. Utilisée en cuisine, taillez régulièrement les touffes, les feuilles séchéesconservent une grande partie de leur arôme pour le riz, le rôti de porc ou la tisane. Vous pouvez utiliser les feuilles fraîches ou séchées.

Au jardin, la sauge, la sarriette et le romarin font très bon ménage.

La culture des plantes aromatiques est vraiment très simple, elle demande très peu d’espace et la satisfaction quotidienne est garantie. Pour bien les réussir, respectez donc leur besoin et récoltez-les fréquemment, à partir du moment où elles sont bien installées. Le meilleur moyen de conserver efficacement des plantes aromatiques est de les congeler afin de garder tous les arômes et la fraîcheur.

Lire aussi
Les bienfaits du Thym Les bienfaits du Thym

Le thym évoque la chaleur et les douces odeurs de la Provence. Plante aromatique par excellence, elle donne un accent méridional à nos plats. Mais ce petit sous-arbrisseau vivace et persistant...

Les bienfaits de la sauge officinale Les bienfaits de la sauge officinale

Depuis l'Antiquité cette plante indispensable au jardin, n'a cessé de prouver son efficacité. Le célèbre dicton « qui a de la sauge dans son jardin, n'a pas besoin de médecin » résume à lui seul...

Les bienfaits du citron Les bienfaits du citron

On ne présente plus le citron qui fait partie des agrumes; Fruit acide mais néanmoins populaire, il est l’allié de nos recettes culinaires. Le citron est aussi un remède naturel aux...

Les bienfaits de la pomme Les bienfaits de la pomme

Très commune sur les étals des marchés, se déclinant dans de nombreuses variétés, la pomme est un fruit consommé très régulièrement par nombre de français ; à juste titre puisqu'elle est un...

Vos commentairesAjouter un commentaire