La classification des végétaux

La classification des végétaux

Famille, genre, espèce, variété, etc... Petit tour d'horizon pour y voir plus clair !

Les noms scientifiques des végétaux et des animaux sont définis par un nom décrivant le genre et commençant par une lettre en majuscule, suivit par un nom d'espèce écrit en minuscule, le tout étant en italique. L'espèce regroupe des individus pouvant se reproduirent entre eux. Cette nomenclature est due à Carl Von Linne (1707-1778) et date du 18ème siècle, elle a l'avantage d'être décrite en latin et est donc indépendante des langues actuelles.

A ce nom, vous verrez parfois un nom entre quotes qui décrit la variété (en abrégé "cv") ou le cultivar (en abrégé "var."). La variété est un variant de l'espèce qui se différencie par des caractères mineures et stables. La variété est obtenue à partir d'une sélection horticole et non d'une manière naturelle.

Les genres sont ensuite regroupées en famille. Ces regroupements sont réalisées sur des critères de ressemblance et sur ce que l'on pense être un ancêtre commun, de forme plus simple. Il en va de même avec les familles regroupées en ordre, puis en classe, puis en embranchement et pour finir nous trouvons le règne. Ceci est une vue simplifiée car il existe également des embranchements intermédiaires comme les super-classes, les sous-classes, etc...

Ainsi en suivant ces différents niveau de classification on est capable de remonter à travers l'évolution des formes vivantes les unes par rapport aux autres.

Cependant, on découvre encore de nouvelles espèces et les travaux chercheurs amènent parfois à quelques modifications.

Il n'est pas toujours aisé de se rappeller du nom scientifique, alors vous trouverez le plus souvent le nom commun ou le nom commercial. Mais parfois, des noms communs sont utilisés à tord comme pour le Géranium que l'on utilise pour parler du Pélargonium (nom scientifique) alors qu'il s'agit d'une autre plante.

Exemple d'une espèce, l'homme

L'homme est une espèce dont les individus peuvent se reproduire entre eux.

» Homo sapiens

Exemple d'une variété, le persil frisé

Le persil frisé est une variété de persil d'origine naturelle

Petroselinum crispum var. tuberosum

Exemple d'un cultivar, la tomate 'Marmande'

La marmande est une tomate obtenue par sélection horticole. Le nom du cultivar est ajouté entre quotes.

  • Nom commun : tomate
  • Famille : Solanacées
  • Genre : Solanum
  • Espèce : lycopersicum
  • Cultivar : 'Marmande' 

» Solanum lycopersicum 'Marmande'

Exemple d'un hybride, le ciste pourpre

Le ciste pourpre est issu du croisement de deux espèces Cistus ladanifer et Cistus creticus

  • Nom commun : Ciste poupre
  • Famille : Cistacées
  • Genre : Cistus
  • Espèce : x purpureus

» Cistus x purpureus

Lire aussi
Le broyeur de végétaux Le broyeur de végétaux

Le broyeur de végétaux permet de mettre en copeaux les branches d'arbres et de haies pour une mise en compost plus facile et un compostage plus rapide. Les broyeurs de végétaux sont des engins bien...

Le composteur de végétaux Le composteur de végétaux

La solution la plus écologique pour se débarrasser des déchets verts au jardin est le compostage. Pour un travail de décomposition optimal, l'utilisation d'un composteur de végétaux est un...

Le broyage des végétaux Le broyage des végétaux

Le broyage permet de réduire la masse des déchets végétaux au jardin et de les valoriser. A la fois intéressante sur le plan écologique et économique, cette technique mérite que l'on s'y attarde....

La plantation des végétaux en conteneurs La plantation des végétaux en conteneurs

La plantation des végétaux conditionnés en conteneurs peut être effectuée tout au long de l'année si les conditions climatiques le permettent, voilà un atout non négligeable pour le jardinier...

Vos commentairesAjouter un commentaire