Comment récupérer l'eau de pluie ?

Des containers pour la récupération de l'eau de pluie en jardinerie

Rien de tel que l'eau de pluie pour arroser votre jardin, laver votre voiture ou votre mobilier de jardin, voire même l'utiliser pour un usage domestique. Douce et non traitée, elle est idéale pour les plantes. Installer un récupérateur d'eau de pluie permet à la fois de faire un geste pour la planète et quelques économies.

Comment récupérer l'eau de pluie ?

La façon de récupérer de l'eau de pluie la plus efficace est d'installer un récupérateur (ou plusieurs) directement sous votre toit, relié aux gouttières.

Le volume d'un récupérateur s'étend de 200 litres pour les plus petits à 10 000 litres pour les plus grands. Les cuves enterrées qui servent aussi à un usage domestique (chasse d'eau, machine à laver...) sont les plus volumineuses, elles sont équipées d'une pompe pour conduire l'eau jusqu'à la maison.

Pour un usage simple au jardin, une cuve extérieure est suffisante. Selon la région il est possible de récupérer en moyenne 600 litres d'eau par an. Faites toujours un diagnostic de vos besoins avant de choisir un modèle de cuve et assurez-vous que votre toiture soit adaptée à la récupération des eaux de pluie (nature de la couverture, surface suffisante, pente...).

Lorsque vous choisirez votre cuve, préférez toujours les modèles munis d'un couvercle pour éviter la prolifération d'insectes et la fermentation des éventuels débris tombés à l'intérieur. Pensez à équiper vos gouttières de grilles et d'un collecteur d'eau muni d'un filtre empêchant le passage d’impuretés, de boues et de sédiments.

Comment installer un récupérateur d'eau de pluie ?

Si vous décidez de placer une cuve enterrée renseignez-vous au préalable sur la nature du sol car elle devra être correctement stabilisée lors de sa pose. Calculez le coût nécessaire à une éventuelle intervention d'engin ou à l'emploi d'un marteau piqueur en terrain rocheux.

Dans le cas d'une cuve extérieure, un aplanissement du sol sera nécessaire. Gardez à l'esprit qu'en extérieur l'eau risque de geler et donc d'être inutilisable en hiver. Dans les régions vraiment froides, les divers éléments du récupérateur risquent même d'être endommagés.

Sachez qu'il est aussi possible d'installer le récupérateur d'eau de pluie dans une cave, voire dans le vide-sanitaire de la maison.

Dans tous les cas, choisissez un emplacement situé non loin de la descente de toit.

Commencez par placer des grilles sur vos gouttières pour éviter que les feuilles ne les souillent.

Installez ensuite un collecteur filtrant muni d'un trop-plein automatique qui évitera le débordement de la cuve et préservera votre eau des salissures diverses. Ce collecteur se place entre l'arrivée de l'eau de la gouttière et la cuve.

Installez ensuite votre cuve en la reliant au collecteur.

Lire aussi
La récupération d'eau de pluie La récupération d'eau de pluie

La récupération d'eau de pluie permet de faire baisser sa facture d'eau mais aussi d'épargner les ressources souterraines. Selon l'utilisation de l'eau, le dispositif à installer sera plus ou moins...

Comment faire du bon compost ? Comment faire du bon compost ?

Recycler ses déchets ménagers est un geste pour un jardinage durable et apporte au sol de la matière organique nécessaire aux végétaux, mais comment faire un bon compost ? Le compost est le...

Gazon, comment faire 100 % naturel ? Gazon, comment faire 100 % naturel ?

Le gazon naturel est de plus en plus nécessaire à nos villes. Petits espaces verts ou grands jardins, le gazon participe à une bonne qualité de l’air grâce à la création constante de...

Comment protéger une plante exotique l'hiver ? Comment protéger une plante exotique l'hiver ?

Difficile de ne pas succomber à une belle plante exotique dans son jardin, mais si vous n'habitez pas une région au climat doux, une protection hivernage s'impose ! Nous prendrons ici, l'exemple...

Vos commentairesAjouter un commentaire

  • Mainverte (Yvelines)
    Combien de jardins défigurés par ces horribles collecteurs d'eau en plastique, en plastique, dégoûtant, pas écologique, plein de biphinol, pire que l'eau du robinet ? Un effort messieurs les designers !
    Répondre à Mainverte
    Le 20/02/2016 à 11:23