Définir les dimensions de son potager

L'emplacement et les dimensions du potager sont importantes pour démarrer

La création d'un potager est une question d'espace disponible bien sûr, mais il faut aussi savoir définir ses besoins et le temps que l'on pourra y consacrer. Nous allons vous y aider...

Quelques généralités

Afin de bien définir les futures dimensions de son potager quelques notions devront être prises en compte :

Un potager minimaliste

Ce type de potager concerne tout particulièrement les jardins de ville ou les petits espaces. Sa surface ne dépasse pas les 40 m². Simple et rapide à mettre en œuvre il convient parfaitement aux personnes qui n'ont pas beaucoup de temps à consacrer à cette activité ainsi qu'aux novices en jardinage qui pourront ainsi se faire la main. En carré surélevé, en pleine terre ou même en lasagne, ce petit potager devra comporter des légumes à croissance rapide et qui s'étendent peu ou qui pourront être cultivés à la verticale pour un gain de place. Parmi eux, les salades, les radis, les tomates ou les haricots à rames que l'on fera grimper sur des tuteurs formant des tipis très esthétiques. Vous pourrez y ajouter quelques plantes aromatiques faciles de culture.

Une telle surface, une fois bien préparée ne vous demandera qu'un petit quart d'heure d'entretien par jour.

Un potager standard

La taille standard d'un potager varie aux alentours de 100 m². S'il est bien agencé, respecte la rotation des cultures et que les plantations sont échelonnées et réfléchies il permet de nourrir une famille de 3 à 4 personnes une bonne partie de l'année. Tous les légumes peuvent y être introduits en privilégiant une fois de plus les cultures verticales afin de gagner de la place et les culture ne requérant pas une présence constante. Ce type de potager vous demandera un peu moins d'une heure de travail par jour.

Un grand potager

On parle de « grand potager » dès que la surface atteint plus de 350 m². Il permet de vivre pleinement de ses récoltes et ce, toute l'année durant. Vous pourrez stocker votre production en silo mais aussi en conserves ou au congélateur. Fruits, légumes et même fleurs seront au rendez-vous. Les cultures de légumes vivaces qui resteront en place toute l'année comme les artichauts, la rhubarbe ou les asperges ne posera plus de problème. A vous les longues rangées de pommes de terre, de carottes de poireaux et de choux ! Les melons, les courges et les concombres pourront s'y étendre à loisir. Ce potager demande bien sûr beaucoup de temps et d’énergie. En mettant en place des astuces comme un paillage efficace et une culture raisonnée en préservant un bel équilibre, vous gagnerez un temps fou !

Lire aussi
Le calendrier du potager Le calendrier du potager

Ce tableau donné à titre indicatif présente les périodes de semis, de repiquage et de récolte pour les principaux légumes et pour un climat moyen (type Ile-de-France). Pour chaque espèce, il existe...

Débuter un potager Débuter un potager

Des légumes fraîchement cueillis et regorgeant de saveur qui n’en a pas rêvé ? Sautez le pas en créant votre potager : plaisir des sens garanti ! Le choix de l’emplacement Plusieurs...

Un potager bio Un potager bio

Pour débuter son premier potager bio quelques principes fondamentaux sont à connaître notamment en terme de choix des plantes, d’engrais naturel, de rotation des cultures et autres...

Le potager en lasagnes Le potager en lasagnes

Méthode de culture aussi astucieuse qu'originale, le potager en lasagnes présente bien des avantages. Plus besoin de se fatiguer à retourner la terre et préparer le sol de manière fastidieuse,...

Vos commentairesAjouter un commentaire