La flore de Tenerife

Le célèbre dragonnier Drago de Icode de los Vinos (Dracaena draco), nommée aussi « sang de dragon »

D'une superficie d'un peu plus de 2000 km², l'île de Tenerife, est la plus grande de l'archipel des Canaries. Son relief accidenté, modelé par l'activité volcanique, a donné naissance à de nombreux microclimats et à une flore très variée.

Le célèbre dragonnier Drago de Icode de los Vinos (Dracaena draco), nommée aussi « sang de dragon » Euphorbia canariensis est une plante cactiforme originaire des Iles canaries Le palmier dattier des Canaries est un sujet au fort pouvoir ornemental qui s'est naturalisé dans le sud de la France Echium wildpretii, la vipérine de Tenerife, est une plante bisannuelle de la famille des Boraginacées

Spécificités de Tenerife

L'île se situe dans l'océan Atlantique non loin des côtes marocaines, elle fait partie de l'archipel des Canaries, bien connu pour son climat particulier et sa flore éclectique qui compte quelques 200 espèces endémiques.

Elle est dominée en son centre par un volcan, le Teide, culminant à 3718 m, ce qui en fait le plus haut sommet d'Espagne. Montagne plongeant dans la mer, les conditions climatiques des divers versants, sont modifiées par les vents et les courants, créant des microclimats bien spécifiques. La végétation parfaitement adaptée, se décline en de nombreuses espèces dont 140 endémiques à l'île.

Le Sud, sous l'influence du soleil et du vent quasi constant, offre des paysages désertiques, l'Est, venté et sec déploie sa palette de végétaux xérophiles, alors que le Nord plus humide et frais, laisse place à une végétation plus exubérante.

Des plantes étonnantes

Tenerife est la destination idéale pour tous les amoureux des plantes qui y trouveront nombre d'espèces légendaires à l'état naturel comme le majestueux Euphorbia canariensis, ressemblant à s'y méprendre à un cactus géant mais dont le latex blanc caractéristique ne laisse pas de place au doute. Dans ses garrigues natales il peut atteindre 4 mètres de hauteur et se couvrir de minuscules fleurs jaunes à son sommet. Plus petits mais tout de même imposants, Aéoniums et Aloes forment de vastes touffes fleuries, les grands Agaves ponctuent le paysage de leurs tiges acérées alors que les figuiers de Barbarie juchés sur de somptueux troncs offrent leurs raquettes au soleil.

La zone de transition située entre 200 et 600 m d'altitude abrite le célèbre dragonnier Drago de Icode de los Vinos (Dracaena draco), nommée aussi « sang de dragon » à cause de la couleur de sa résine. D'une extrême longévité et de croissance lente, il reste une des plantes emblématiques de l'île par son port original.

Naturalisé sur la côte d'azur dont il est le symbole, Phoenix canariensis est pourtant originaire de l'Archipel. Ce palmier fort connu peut atteindre jusqu'à 25 m de hauteur et côtoie dans cette zone le genévrier de Phénicie de taille plus réduite.

La végétation se fait plus dense en montant en altitude ; la forêt de Laurisilva située dans une zone brumeuse et humide est composée de grands sujets de lauriers pouvant atteindre 40 mètres de hauteur, refuges d'un biotope faunistique varié. Ces arbres sont les témoins de la flore arboricole de l'ère tertiaire, à leurs pieds, plantes herbacées, arbustes mais aussi fougères forment une vaste tapis verdoyant.

Toujours plus haut, la végétation se fait moins riche, laissant place à une vaste forêt de pins des Canaries aux troncs parfois tortueux, mais toujours recouvert de plusieurs couches d’écorce leur permettant de mieux résister aux incendies.

En haute montagne, au delà de 2000 mètres d'altitude, une flore endémique splendide s'est adaptée à des conditions difficiles : fort ensoleillement, températures extrêmes et sécheresse sont au rendez-vous ! L'Echium strictum assez discret, côtoie sur les pentes arides, la spectaculaire Vipérine des Canaries dont l'inflorescence rouge vif, conique et érigée peut atteindre trois mètres de hauteur. Avec la violette, l'edelweiss et le Genêt du Teide, ces plantes forment le fleuron végétal du Parc National.

Lire aussi
Le parc du Drago à Ténérife Le parc du Drago à Ténérife

Situé au Nord de l'île de Tenerife, à Icod de Los Vinos, le parc du Drago est un lieu emblématique édifié autour d'un arbre symbole : « El Drago ». El drago : plus qu'une plante, une légende !...

Le jardin botanique de l'Orotava à Tenerife Le jardin botanique de l'Orotava à Tenerife

Situé à Santa Cruz au Nord de l'île de Tenerife aux Canaries, le jardin botanique de l'Orotava regorge de merveilles végétales. Un peu d'histoire Le XVIIIe siècle fût riche en conquêtes de nouveaux...

Le jardin des orchidées de Sitio Litre à Ténérife Le jardin des orchidées de Sitio Litre à Ténérife

Situé dans le village de Puerto de la Cruz sur l'île de Tenerife aux Canaries, le jardin de Sitio Litre déploie ses splendeurs, mêlant plantes tropicales et locales dans une harmonie végétale...

Quelques photos de plantes pris à Tenerife (San Cristobal de la Laguna) Quelques photos de plantes pris à Tenerife (San Cristobal de la Laguna)

L'archipel des Canaries est composé de sept îles au large des côtes marocaines qui sont bercées par une douceur climatique continuelle. L’île de Tenerife est connue comme l’île du...

Vos commentairesAjouter un commentaire

  • Roger Goux (Nièvre)
    Lors d'un voyage récent à Tenerife, ,j'ai été intrigué par la présence assez fréquente d'un arbuste à fleurs jaunes allongées en tubes, sur la côte rocheuse de Puerto Santiago. Autant que mes connaissances botaniques me permettent d'en juger il s'agit d'une tubiflorale tétracyclique, mais aucune des Flores dont je dispose ne me permet d'en savoir plus. Je serais heureux d'en connaître l'identité. D'avance merci
    Répondre à Roger Goux
    Le 18/07/2014 à 15:46
    Odile (Poitou)
    Ce doit être le Nicotiana glauca Graham ou tabac arborescent... mais il faudrait voir la photo...
    Le 07/03/2016 à 15:38