Le jardin à la Française

Le jardin à la Française

Le jardin à la Française en opposition au jardin anglais porte à son apogée l'art de l'ordre et de la symétrie. Un art majeur voulu par le Roi Soleil et mis en pratique par un jardinier d'exception : André Le Notre.

Si l'organisation type du Jardin à la Française est fixée dès le milieu du XVIe siècle par Philibert de l'Orme au Château d'Anet, l'art du jardin classique ne prend vraiment ses lettres de noblesse que sous l'impulsion de Louis XIV au 17e siècle. Jusqu'alors, et à quelques rares exceptions près, les jardins étaient enclos sur le modèle médiéval. Avec le couronnement de Louis XIV et ses rêves de magnificence, le jardin revêt un enjeu politique. Il marque la grandeur et la maîtrise du monarque. Le désordre de la nature se doit d'être dompté pour laisser la place à la symétrie, à l'ordre et à la perspective. Les découvertes récentes de l'optique impulsent une vision architecturale de la nature.

Le Jardin Français n'est donc plus seulement un lieu de promenade et de culture potagère, il est le prolongement du château et à ce titre, il se doit de répondre aux critères de l'architecture de la demeure. Rien n'est laissé au hasard. Tout est fait pour que le visiteur ait une vision d'ensemble de l'agencement global du jardin de la terrasse du château. Le plan d'ensemble est géométrique et la symétrie est poussée à l'extrême.

Jardin du chateau de Versailles

La création du jardin débute à partir de la vision souhaitée de l'appartement principal, celui du Roi ou du seigneur. Une allée centrale marque le coeur de l'ouvrage, c'est l'axe de perspective. De part et d'autre de cet axe s'ordonnent les allées, les parterres et les bassins, les alignements d'arbres. Le tout est découpé en pièces (chambres, salles, etc) remplissant chacune une fonction sur un parcours de promenade pré-établi. Chaque pièce et couloir sont ponctués de statues et de topiaires. Les pièces d'eau sont les plus prestigieuses et les plus spectaculaires. Plus l'on s'éloigne du château et plus la nature est autorisée à reprendre ses droits sous la forme de bois et de prairies.

Les plus belles réalisations de cet art du jardin culminent en France sous le règne de Louis XIV avec de grandes différences entre les premiers et les derniers réalisés. En effet, dans les dernières réalisations d'André Le Notre (Chantilly ou encore Saint-Germain), le jardin supplante le château. La création n'a plus pour but de magnifier la demeure mais au contraire renvoie le château au rang d'accessoire. De nombreuses cours royales européennes ont repris le modèle français qui est encore de nos jours la référence ultime de la maîtrise paysagère. Les plus beaux jardins à la française sont au Château de Chantilly, au Château de Vaux-le-Vicomte, au Château de Versailles mais aussi au sein du Parc de Sceaux ou encore au Jardin des Tuileries à Paris.

Lire aussi
Le jardin anglais Le jardin anglais

Romantique, poétique, foisonnant, le jardin anglais est un hymne à l'opulence végétale maîtrisée de telle manière que la nature peut y reprendre ses droits tout en étant contrôlée discrètement par...

Création d'un jardin Création d'un jardin

Exemple de création de jardin par Rossano BARBONE Voici un jardin que j'ai réalisé pour une grande entreprise de vin prestigieux. Le dessin de ce jardin de 250 m2 a été guidé par différents points...

Un jardin tout en longueur Un jardin tout en longueur

Une demande de Nicolas Mulet J'ai un terrain qui est tout en longueur 20 m sur 80 m avec une légere pente. Notre proposition d'aménagement Platanus x acerifolia Cercis siliquastrum Sophora japonica...

Un jardin à mi-ombre Un jardin à mi-ombre

Une demande de Gilles Petit Je viens de créer un jardin d'ornement sur une des facades ( 4 fenêtres se partagent le mur à 1m20) de ma maison (Longueur de 8 mètres sur 1 à 2 m de largeur) , exposé...

Vos commentairesAjouter un commentaire