Le jardin de l'Apothicaire à Troyes (10)

Le jardin de l'Apothicaire à Troyes

L'Apothicaire au Moyen-Âge était un personnage influent. Lui seul connaissait le secret des plantes médicinales ! Epicier à ses heures, il préparait et vendait des remèdes mais aussi des épices. Son jardin botanique était bien agencé et très diversifié pour répondre aux besoins de sa profession.

A Troyes, le jardin de l'Apothicaire est installé au cœur de l'Hôtel-Dieu-le-Comte. Cet hôtel fondé par les Comtes de Champagne au 12e siècle et reconstruit au 18e abrite la « Pharmacie Musée », l'ancienne pharmacie préservée en l’état depuis son aménagement au début du 18e siècle.

Ce lieu d'exposition thématique propose aux visiteurs de découvrir une ancienne apothicairerie ornée de boiseries d’origine de style Louis XIV. Les rayonnages portent une précieuse collection de faïences primitives (appelées majoliques) du 16e siècle mais aussi et surtout 261 boites rectangulaires du 17e siècle et 58 boites cylindriques du 16e siècle appelées Silènes.

Cet ensemble de boîtes d'apothicaire en bois peint est exceptionnel, classé par les Monuments Historiques en 1958. Chacune d'elle reprend en effet des illustrations imagées et fantastiques assez proches des grands ouvrages botaniques du début du 13e siècle. Elles sont tirées de l'ouvrage, l’Histoire des Drogues, publié en 1695 par Pierre Pomet, un marchand-droguiste parisien. Si certains plantes font l'objet d'une fidèle reproduction comme le Safran, le Tussilage, la Rose, le Pied de Veau, etc... d'autres font appel à des symboliques mystérieuses : un centaure pour la centaurée, un chameau pour le capillaire, un cachalot pour le lierre terrestre, un crocodile à queue de poisson pour la salsepareille…Le bestiaire des silènes est un vrai mystère encore aujourd'hui.

L'Apothicaire du Moyen-Age était un peu sorcier ! Dans ses boîtes on retrouve des plantes classiques de chez nous comme la sauge, le tilleul et la camomille mais aussi des racines de mandragore, du bézoard, du sang-dragon, de la poudre de crâne humain et de pierres précieuses.

Pour accompagner ce trésor d'images, la Ville de Troyes a créé ces dernières années le jardin médiéval de l'Apothicaire sur le site de la « Pharmacie Musée ». On y accède en passant sous un beau porche le long du canal de la Seine.

Ce jardin de taille modeste s'inspire des alignements typiques du jardin médicinal médiéval. Le visiteur découvre dans le dédale des parterres de nombreuses plantes anciennes, communes ou moins communes, que chacun peut observer, toucher, et sentir !

Le jardin de l'Apothicaire est « permanent ». Il est ouvert au public du mois de mai à la mi-octobre. Entrée libre.

Localisation

Jardin de l'Apothicaire
Quai des Comtes de Champagne
Hôtel Dieu-le-Comte
10000 Troyes

Lire aussi
Le jardin des Teinturiers à Troyes (10) Le jardin des Teinturiers à Troyes (10)

Le jardin médiéval des Teinturiers à Troyes offre à ses visiteurs une approche originale des plantes sauvages ou horticoles dont certaines parties permettent d’obtenir des colorants textiles....

Le jardin des Plantes Médicinales à Troyes (10) Le jardin des Plantes Médicinales à Troyes (10)

Le jardin des plantes médicinales de Troyes est le 5e et dernier jardin médiéval créé par la ville de Troyes en 2009. Il offre à ses visiteurs de façon éphémère un aperçu particulièrement fidèle de...

Le jardin des Innocents à Troyes (10) Le jardin des Innocents à Troyes (10)

Le jardin médiéval des Innocents est né en 2008 sur l'ancien ossuaire de Sainte Madeleine. Il marque l'ouverture au public d'un lieu jusqu'alors resté secret : l'ancien cimetière de l'église Sainte...

Le jardin de Marie à Troyes (10) Le jardin de Marie à Troyes (10)

Le jardin de Marie a été le premier jardin médiéval réalisé par la ville de Troyes. Il est situé dans la cour de l'Hôtel de Mauroy qui abrite également la Maison de l'Outil. Il présente de façon...

Vos commentairesAjouter un commentaire