Un coin de jardin au naturel

Un coin de jardin au naturel

Dans l'inconscient collectif un jardin digne de ce nom doit impérativement être structuré, bien nettoyé ; la nature doit y être maîtrisée, domestiquée au maximum. Conséquence : la raréfaction de la faune et de la flore locale qui engendre inévitablement des déséquilibres et provoque peu à peu la disparition de tout un écosystème...

Laissons la nature reprendre ses droits

Même les jardiniers les plus pointilleux sur l'entretien et l'esthétique de leur jardin, devraient se laisser aller à la création d'une zone en friches. En procédant de la sorte, la flore et la faune locale pourraient peu à peu se réorganiser, recréant ainsi un équilibre indispensable au jardin.

Adieu arrosages contraignants, traitements et interventions diverses ! Ce lieu aura l'avantage de s'autogérer et d'attirer tous les petits animaux utiles au jardin dépendants des « mauvaises herbes » ou des adventices pour leur développement.

Les insectes pollinisateurs pourront ainsi se régaler de nectar exempt de produits phytosanitaires si dangereux pour l'environnement. Chaque espèce de papillon pourra accomplir ses phases successives de développement sur les végétaux dédiés à cet effet, coccinelles, syrphes, abeilles, hérisson, oiseaux, retrouveront la paix et s'installeront ainsi de façon durable au jardin.

Le choix de l'emplacement

Pour réaliser une friche, choisissez de préférence un lieu peu fréquenté du jardin où les interventions et les passages seront très rares, ceci afin d'assurer une complète tranquillité aux habitants des lieux. Préférez un endroit ensoleillé, bien ventilé et assez éloigné de la maison.

La réalisation de la friche

Rien de plus facile que de réaliser une friche puisqu'il s'agit de ne pas intervenir sur la parcelle choisie et de laisser faire la nature. Bien sûr, l'utilisation de produits de traitements est à proscrire absolument, de même que la taille des fleurs fanées qui pourrait compromettre les semis spontanés futurs.

Un coin de jardin au naturel impose un laisser-aller total afin de permettre à la nature de reprendre ses droits. Les plantes locales et adaptées au milieu vont ainsi peu à peu s'y établir, elles n'auront besoin d'aucun soin pour pousser, c'est pour cette raison que l'on évitera de semer des mélanges « tout prêts » censés attirer telles ou telles espèces, qui ne seront pas forcément adaptés à votre jardin et à la faune locale.

Les aménagements préalables

Une fois le projets de parcelle laissée au naturel bien défini vous pouvez, avant sa création, réaliser quelques petits aménagements afin d'attirer un maximum d'animaux et de les fixer durablement :

Lire aussi
Le jardin montagnard Le jardin montagnard

En zone montagnarde, les plantes se trouvent soumises à des conditions climatiques très particulières dues à l’altitude. Les températures sont très basses en hiver avec de nombreux mois...

Un jardin méditerranéen Un jardin méditerranéen

Vous rêvez de reproduire chez vous le charme des jardins provençaux afin de profiter de l’ambiance typique et des odeurs suaves de vos vacances sans bouger de chez vous… Osez le jardin...

Un jardin fleuri tout l'hiver Un jardin fleuri tout l'hiver

La grisaille hivernale ne doit pas être une fatalité ! Tout bon jardinier le sait : de nombreux végétaux permettront d’y pallier. Arbustes à floraisons colorées, vivaces, bisannuelles ou...

Les nains de jardin Les nains de jardin

Ces créatures ventripotentes venues d'Allemagne, sont devenues au fil du temps un véritable phénomène qui déchaîne les passions. Les collectionneurs se les arrachent pendant que leurs détracteurs...

Vos commentairesAjouter un commentaire