Le jardin de Marie à Troyes (10)

Le jardin de Marie à Troyes

Le jardin de Marie a été le premier jardin médiéval réalisé par la ville de Troyes. Il est situé dans la cour de l'Hôtel de Mauroy qui abrite également la Maison de l'Outil. Il présente de façon classique le jardin d'ornement type que l'on aimait à entretenir du Moyen-Age à la Renaissance.

Le jardin de Marie de Troyes est sans conteste une réussite. Premier des 5 jardins médiévaux portés par l'initiative de la ville, il présente à ses visiteurs de nombreuses variétés de fleurs d'autrefois.

Ce jardin dit du « Bouquetier » était à l'origine la partie ornementale des jardins du Moyen-Age. Consacré à la Vierge, il servait de lieu de promenade et de méditation mais aussi de réserve pour confectionner les bouquets dédiés à la décoration de l'autel lors des grands rendez-vous liturgiques. Il se distinguait nettement du reste du jardin des presbytères et abbayes car il n'avait pas vocation utilitaire comme le jardin médicinal et aromatique.

Au fil des siècles, les fleurs choisies en ornement ont évolué. Dès le 12e siècle, le jardin ornemental devient symbolique avec la mise en vedette de la Rose dans les cérémonies. Sous l'influence des chevaliers de retour de Croisade, le jardin se teinte peu à peu de fleurs étrangères jusqu'alors inconnues.

Les Dames de la bourgeoisie inspirées par les jardins d'Orient mettent l'accent sur un jardin plaisance, où les couleurs et les senteurs se mêlent délicieusement. A l'orée de la Renaissance, le jardin de Marie se transforme peu à peu. Le Roman de la Rose écrit au 13e siècle par Guillaume de Loris est le point d'orgue de cette évolution. Le jardin se fait alors galant. Le jardin de Marie de Troyes retrace cette épopée qui propulse le jardin austère et utilitaire vers un jardin d'agrément. On y retrouve des roses à profusion mais aussi des fleurs de saison qui rythmaient autrefois les grandes cérémonies religieuses comme les pivoines de la Pentecôte, les roses de l’Assomption...

Le visiteur peut découvrir au travers des allées du jardin de Marie de Troyes toute la symbolique des pratiques du Moyen-Age, où chaque fleur était choisie pour sa signification (sagesse monastique, la pureté, la Passion du Christ, etc…).

Cette réalisation inaugurée en 2005 offre une formidable occasion de découvrir également l'un des plus beaux musées de la ville : la Maison de l’Outil, fondé par le père Paul Feller. Le site appartient aux Compagnons du Devoir.

Le jardin de Marie est un jardin permanent qui est ouvert à la visite du 1er juin au 30 septembre. Entrée libre.

Localisation

Jardin de Marie
7, rue de la Trinité
10000 Troyes

Lire aussi
Le jardin de l'Apothicaire à Troyes (10) Le jardin de l'Apothicaire à Troyes (10)

L'Apothicaire au Moyen-Âge était un personnage influent. Lui seul connaissait le secret des plantes médicinales ! Epicier à ses heures, il préparait et vendait des remèdes mais aussi des épices....

Le jardin des Teinturiers à Troyes (10) Le jardin des Teinturiers à Troyes (10)

Le jardin médiéval des Teinturiers à Troyes offre à ses visiteurs une approche originale des plantes sauvages ou horticoles dont certaines parties permettent d’obtenir des colorants textiles....

Le jardin des Plantes Médicinales à Troyes (10) Le jardin des Plantes Médicinales à Troyes (10)

Le jardin des plantes médicinales de Troyes est le 5e et dernier jardin médiéval créé par la ville de Troyes en 2009. Il offre à ses visiteurs de façon éphémère un aperçu particulièrement fidèle de...

Le jardin des Innocents à Troyes (10) Le jardin des Innocents à Troyes (10)

Le jardin médiéval des Innocents est né en 2008 sur l'ancien ossuaire de Sainte Madeleine. Il marque l'ouverture au public d'un lieu jusqu'alors resté secret : l'ancien cimetière de l'église Sainte...

Vos commentairesAjouter un commentaire