Le jardin du Château de Vaux-le-Vicomte (77)

Le jardin du Château de Vaux-le-Vicomte (77)

Le parc du Château de Vaux-le-Vicomte à côté de Melun compte parmi les plus beaux exemples de jardins à la française imaginés par André Le Nôtre.  

Facade Sud du Château de Vaux-le-Vicomte Massif au Château de Vaux-le-Vicomte Les Boulingrins du Château de Vaux-le-Vicomte Le Boulingrin vu du Château de Vaux-le-Vicomte

Le Château de Vaux-le-Vicomte, situé sur la commune de Maincy en Seine-et-Marne près de Melun a été construit entre 1658 et 1661 pour le surintendant des finances de Louis XIV, Nicolas Fouquet. Les meilleurs artistes de l'époque ont travaillé à ce qu'il soit un joyau ! Malheureusement pour Fouquet, le Roi Louis XIV en pris ombrage. Il fut donc arrêté... Mais le Roi pris exemple sur cette perle de magnificence pour réaliser la construction de sa demeure : le Château de Versailles. Parmi les artistes qui ont été choisis par Fouquet, se trouvait André Le Nôtre. Le chantier du parc débute en 1653. Le jardin préexistant est alors remodelé au fil des années suivantes.  En 1655, les trois parterres situés devant le château prennent forme. La même année et l'année suivante, Poussin est appelé pour travailler à la décoration du jardin. Tandis que le château se construit, en 1657, le bassin carré et l’allée centrale sont  aménagés. En 1658-1660 la cascade est construite et les grottes sont sculptées. En 1661, Fouquet est arrêté et tous les travaux engagés s'arrêtent net. Ils ne reprendront qu'en 1684 sous la houlette de Louis-Nicolas Fouquet, fils de Nicolas Fouquet.

Le jardin actuel restauré successivement par  l’architecte Gabriel-Hippolyte Destailleur  de 1875 à 1893 et Alfred Duchêne de 1911 à 1923 se distingue par un équilibre parfait. L'arrivée au château se fait par un alignement bilatéral de 257 platanes long de 1400 mètres (classé monument historique). L'ensemble du jardin est marqué par une perspective ralentie et corrigée : plus les éléments d'architecture du jardin sont éloignés du château, plus ils sont longs ou hauts pour compenser la perspective. Ce procédé utilisé en France depuis les années 1630, mais que Le Nôtre s'est attaché à amplifier a plusieurs avantages : il permet d’écraser la perspective et ainsi rend le jardin plus petit qu’il n’est en réalité.

Le jardin se compose de terrasses avec des parterres à dominante horizontale. Le tout est divisé en trois parties : Une première comprend une cour et une avant-cour, une seconde s'étend du château pour rejoindre les petits canaux et la troisième s'étend au delà des canaux. Les jardins situés au sud du château sont les plus remarquables. Ils offrent des dimensions et un style épurés dans la plus pure tradition des jardins à la Française avec des bassins, des statues et des allées taillées au cordeau.

Localisation

Château de Vaux le Vicomte
77950 MAINCY
tel: 01.64.14.41.90
www.vaux-le-vicomte.com

Lire aussi
Le jardin du Château de Versailles (78) Le jardin du Château de Versailles (78)

Le jardin du Château de Versailles est assurément la réalisation la plus connue du maître jardinier André Le Nôtre. Entre splendeur et démesure, il est le modèle universel du jardin à la Française....

Le jardin du Château de Chantilly (60) Le jardin du Château de Chantilly (60)

Si le jardin du Château de Versailles est assurément la réalisation la plus prestigieuse signée d'André Le Nôtre, Chantilly était la création préférée de ce génie de la perspective. Le Château de...

Le jardin du château de Mery-sur-Oise Le jardin du château de Mery-sur-Oise

  " Méry-sur-Oise a toujours regardé vers l'eau… " Propriété des d'Orgemont jusqu'à la fin du 16ème siècle, le château acquière sa superbe ordonnance au 17ème et 18ème siècles, les illustres...

Le jardin du Château de Villandry (37) Le jardin du Château de Villandry (37)

Situé à mi-chemin entre Tours et Azay-le-Rideau, le château de Villandry est surtout connu pour ses jardins Renaissance somptueux, restitués au début du XXe siècle par un passionné : le docteur...

Vos commentairesAjouter un commentaire