Au Jardin Au Jardin TV Annuaire Jardin Troc Jardin Web Plongée

Le lombric, ver de terre commun

Le lombric, ver de terre commun

Le ver de terre commun ou lombric commun (embranchement des annélides, famille des Lumbricidés) est un grand travailleur, il joue un rôle fondamental dans la biologie de notre sol.

Réagir

Le lombric creuse des galeries dans le sol et participe ainsi à son aération et à son drainage. Ces petits tunnels facilitent l'installation des racines de nos plantes et leur alimentation en eau.

En se déplaçant de bas en haut et de haut en bas, il peut descendre jusqu'à deux mètres de profondeur, le ver de terre mélange le sol. Il réduit et apporte au sol en profondeur des éléments présent en surface comme les végétaux morts, d'autre part il remonte du sous-sol des oligo-éléments comme le fer, le souffre, etc... Il ne touchent pas aux racines et aux plantes saines.

Faites donc l'expérience suivante: (cela intéressera tout particulièrement vos enfants !) déposez une couche de terreau bien horizontale, une couche de sable, une de terre, et recommencez jusqu'à la moitié de la hauteur de l'aquarium. Déposez sur la surface des feuilles mortes, puis mettez-y une dizaine de vers de terre. Au bout d'un mois vous constaterez que votre sol est creusé de nombreuses galeries et que les couches bien horizontales ne sont plus ! Vous remarquerez aussi que les galeries se concentrent dans la couche de terreau.

Son système digestif est riche d'une faune bactérienne qui enrichit le sol et agglomère les éléments du sol. Le résultat de sa digestion est le tortillon que l'on observe à la surface du sol. Il participe à la neutralisation du sol. Il déplace l'équivalent de son poids par jour.

Pour finir, en ingérant des micro-organismes et en les rejetant plus loin, il participe à leur dissémination.

Préservez donc ces petites bêtes souvent mal aimées et qui pourtant sont des alliés indispensables du bon jardinier. C'est d'ailleurs un bon indicateur de la richesse de votre sol.

Lorsque vous retournez votre terrain, préférez la fourche-bêche à la bêche qui tronçonne nos petits amis.

Les autres vers de terre

Il existe plus de 200 espèces de vers de terre qui vivent dans des niches écologiques différentes et participent ainsi de manière complémentaire à la décomposition et à l'aération des sols.

On distingue généralement parmi les vers de terre, les lombrics qui participent au labourage du sol et les vers du fumier qui participent à la dégradation du compost.

Lire aussi
Les annélides, lombrics, vers de terre Les annélides, lombrics, vers de terre

Les annélides sont des animaux protostomiens segmentés (possédant des métamères quelquefois très nombreux) et en forme de "ver". Ils vivent essentiellement dans l'eau (eau de mer comme la néréis ou...

La terre de bruyère La terre de bruyère

La terre de bruyère est un substrat acide, léger et pauvre en éléments fertilisants. Elle contient une forte part de sable. Dans son milieu naturel, on la trouve dans les landes où poussent les...

Reconnaître et améliorer sa terre Reconnaître et améliorer sa terre

La terre franche La terre franche est la terre idéale. Elle est composée de 70% de sable, 10% d'argile, 10% de calcaire et 10% d'humus. Elle est neutre d'un point de vue Ph. Les types de sols...

Défi pour la terre, chaque geste compte Défi pour la terre, chaque geste compte

Nos consommations quotidiennes (d'eau, d'énergie...) exercent une pression sur la planète. Nous pouvons cependant réduire cet impact sur l’environnement avec des gestes simples à mettre en...

Nos partenaires marchands vous proposent

Vos commentairesAjouter un commentaire

  • OldChap2 (Ile de Ré)
    J'ai un très petit jardin qui souffre d'un problème simple : pas de vers de terre. J'ai entrepris d'améliorer la terre en la renouvelant et en l'amendant et je voudrais essayer d'en importer. Comment faire et où puis-je en trouver ?
    Répondre à OldChap2
    Le 31/05/2015 à 12:51
    Lumbricina (Basse-Normandie)
    Pour attirer les vers de terre dans votre jardin, faites-en le moins possible : limitez au maximum le travail du sol, les produits phytosanitaires, le passage de la tondeuse, l'arrachage des plantes (mauvaises ou pas). Attention à l'amendement que vous apportez aussi, pas d'excès surtout. C'est long pour qu'un sol soit colonisé par des vers de terre et en importer paraît difficile.
    Le 19/06/2015 à 15:31
  • Labelgikaine (Herstal)
    Un soir en faisant la chasse aux limaces, j'ai remarqué un mouvement rapide d'un animal qui rentrait dans le sol. Le ver de terre est lent donc pas possible que se soit ça. Auriez-vous une idée ?
    Répondre à Labelgikaine
    Le 21/04/2015 à 23:11
    Lumbricina (Basse-Normandie)
    Un vers de terre sur (ou sous) de la terre est très rapide grâce à ses petits poils (appelés soies) qui recouvrent son corps (8 soies par anneaux). Pour les limaces, je vous conseils nos amis les carabes (petits insectes rampants) qui en dévorent en grand nombre et le font gratuitement. Ou plus gros, les hérissons ou certains oiseaux.
    Le 19/06/2015 à 15:16
    Nathaloche (Ile de france)
    Je viens de croiser des vers de terre très rapide moi aussi, a m'en donner la chair de poule !!!!! qq'un a t'-il repondu à votre question ??? dois-je m'inquieter de ces bestioles ???? j'ai cherché sur le web mais rien trouvé .....
    Le 25/04/2015 à 21:37
  • Anonyme (Comines Belgique)
    J'ai le même problème, la pelouse est pleine de terre donc plein de vers de terre. Qui peux m'aider a trouver une solution pour ne plus avoir de lombric dans ma pelouse merci
    Répondre à Anonyme
    Le 28/10/2014 à 13:19
    Lorrain-57 (Lourdes)
    Ne touchez surtout pas à ces vers qui fertilisent votre terre et n'attaquent ni la pelouse ni ses racines ! Au contraire, ces vers permettent à l'eau (pluie ou arrosage) de mieux irriguer les racines de vos plantes (pelouse et autres) grâce aux toutes petites galeries qui empêchent la terre d'être trop compacte et imperméable ! De plus ces vers sont normalement sous terre et non sur votre pelouse.
    Le 29/06/2015 à 12:25
    Lumbricina (Basse-Normandie)
    Sans vers de terre, pas de pelouse : la cohabitation est inévitable malheureusement. Cependant les vers de terre se trouvent plutôt dans que sur le sol alors vous ne devriez pas être trop incommodés par leur présence. Sinon saluez-les le matin et vous verrez que rapidement ils deviendront vos amis (déjà qu'ils bossent gratuitement pour vous dans votre jardin).
    Le 19/06/2015 à 15:20
    Claude Jardiniais (06)
    Facile. Couler une dalle et poser une pelouse synthétique, et faites pousser des fleurs de cimetière en plastique ; ou habiter en appartement. Ou réfléchissez que l'humanité n'a pu survivre sur cette planète qu'en profitant des largesses de la nature, ce qui implique que la terre est fertilisée par un ensemble complexe d'interactions et notamment les activités des vers de terre qui aére le sol et font circuler les nutriments qui font pousser les végétaux (et notamment votre gazon).
    Le 28/11/2014 à 21:04
    Alaco17 (Charente-maritime)
    Vous avez de la chance, cela veut dire que votre terre est riche et saine. Je voudrais tant avoir quelques vers de terre dans mon potager.
    Le 19/11/2014 à 17:23
  • Gilles Coustenoble
    Mais, quelque fois, on voudrait que les "adorables" lombrics ne recouvrent pas les graviers des allées de passage avec leurs tortillons qui collent aux semelles et ensuite salissent toute la maison ! Comment faire ??? (Merci si vous savez de me le dire ! )
    Répondre à Gilles Coustenoble
    Le 16/11/2011 à 17:29
Actualité & Evénements
Orticolario
Orticolario La septième édition d'Orticolario - exposition d'automne de fleurs, plantes rares, insolites et de collection, outils et...
Biogrif', un outil qui respecte la terre
Biogrif', un outil qui respecte la terre Le jardinage naturel vise à travailler en utilisant au maximum les ressources contenues dans le sol. Idéale pour le...
Fête des plantes d'automne de St Jean de...
Fête des plantes d'automne de St Jean de Beauregard 2015 Riche d'une longue histoire faite de passion et d'exigence, de partage et de convivialité, cette édition de...
Conférences de l'Institut Européen des Jardins...
Conférences de l'Institut Européen des Jardins et Paysages Conférences au Château de Bénouville: 16h30: Jardins privés: les jardins de Russel Page en Normandie par Eric...
» Toute l'actualité » Tous les événements
Trucs & Astuces
Une fourchette pour gratter la terre
Envoyé par Fort Chrystel
Tester l'acidité de la terre
Envoyé par Fabeck.g.atbelgacom.net
Empêcher les échelles de s'enfoncer...
Envoyé par Maurice.yvette
» Tous les trucs
Sur le forum...
14:00 Re: kézako ?
par INDY27
13:30 Re: butineur
par treelove
Sur les blogs...
Du soleil, de l'eau... le mur végétal nous...
Avec la chaleur, le maintien d'humidité est nécessaire en début et fin de journée... Photo n°131 du 27 juillet 2015...
De l'arrosage régulier pour consolider le...
Mise en place en octobre 2012, cette jeune haie basée sur des photinias avec des pierres de pouzzolane pour maintenir...
Palmier et Yuccas à l'honneur dans le massif...
Petit à petit ce massif poursuit son développement... En cinq ans les palmes donnent de la densité à ce jeune massif...
Le château de Vaux dans l'Aube
Le château de Vaux dans l'Aube Au hasard d'une promenade dans la Champagne humide, à une vingtaine de kilomètres de Troyes, j'ai découvert le...
Chauve-souris
Voilà un petit croquis format A4, sur papier Canson, des habitantes d’un de mes volets depuis quelques temps !...
» Rejoignez notre réseau de blogs