Au Jardin Au Jardin TV Le Monde Courrier international Web Plongée Annuaire Jardin

Le lombric, ver de terre commun

Le lombric, ver de terre commun

Le ver de terre commun ou lombric commun (embranchement des annélides, famille des Lumbricidés) est un grand travailleur, il joue un rôle fondamental dans la biologie de notre sol.

Réagir

Le lombric creuse des galeries dans le sol et participe ainsi à son aération et à son drainage. Ces petits tunnels facilitent l'installation des racines de nos plantes et leur alimentation en eau.

En se déplaçant de bas en haut et de haut en bas, il peut descendre jusqu'à deux mètres de profondeur, le ver de terre mélange le sol. Il réduit et apporte au sol en profondeur des éléments présent en surface comme les végétaux morts, d'autre part il remonte du sous-sol des oligo-éléments comme le fer, le souffre, etc... Il ne touchent pas aux racines et aux plantes saines.

Faites donc l'expérience suivante: (cela intéressera tout particulièrement vos enfants !) déposez une couche de terreau bien horizontale, une couche de sable, une de terre, et recommencez jusqu'à la moitié de la hauteur de l'aquarium. Déposez sur la surface des feuilles mortes, puis mettez-y une dizaine de vers de terre. Au bout d'un mois vous constaterez que votre sol est creusé de nombreuses galeries et que les couches bien horizontales ne sont plus ! Vous remarquerez aussi que les galeries se concentrent dans la couche de terreau.

Son système digestif est riche d'une faune bactérienne qui enrichit le sol et agglomère les éléments du sol. Le résultat de sa digestion est le tortillon que l'on observe à la surface du sol. Il participe à la neutralisation du sol. Il déplace l'équivalent de son poids par jour.

Pour finir, en ingérant des micro-organismes et en les rejetant plus loin, il participe à leur dissémination.

Préservez donc ces petites bêtes souvent mal aimées et qui pourtant sont des alliés indispensables du bon jardinier. C'est d'ailleurs un bon indicateur de la richesse de votre sol.

Lorsque vous retournez votre terrain, préférez la fourche-bêche à la bêche qui tronçonne nos petits amis.

Les autres vers de terre

Il existe plus de 200 espèces de vers de terre qui vivent dans des niches écologiques différentes et participent ainsi de manière complémentaire à la décomposition et à l'aération des sols.

On distingue généralement parmi les vers de terre, les lombrics qui participent au labourage du sol et les vers du fumier qui participent à la dégradation du compost.

Lire aussi
Les annélides, lombrics, vers de terre Les annélides, lombrics, vers de terre
Les annélides sont des animaux protostomiens segmentés (possédant des métamères quelquefois très nombreux) et en forme de "ver". Ils vivent essentiellement dans l'eau (eau de mer comme la néréis ou...
La terre de bruyère La terre de bruyère
La terre de bruyère est un substrat acide, léger et pauvre en éléments fertilisants. Elle contient une forte part de sable. Dans son milieu naturel, on la trouve dans les landes où poussent les...
Reconnaître et améliorer sa terre Reconnaître et améliorer sa terre
La terre franche La terre franche est la terre idéale. Elle est composée de 70% de sable, 10% d'argile, 10% de calcaire et 10% d'humus. Elle est neutre d'un point de vue Ph. Les types de sols...
Défi pour la terre, chaque geste compte Défi pour la terre, chaque geste compte
Nos consommations quotidiennes (d'eau, d'énergie...) exercent une pression sur la planète. Nous pouvons cependant réduire cet impact sur l’environnement avec des gestes simples à mettre en...
Nos partenaires marchands vous proposent

Vos commentairesAjouter un commentaire

  • Gilles Coustenoble
    Mais, quelque fois, on voudrait que les "adorables" lombrics ne recouvrent pas les graviers des allées de passage avec leurs tortillons qui collent aux semelles et ensuite salissent toute la maison ! Comment faire ??? (Merci si vous savez de me le dire ! )
    Répondre à Gilles Coustenoble
    Le 16/11/2011 à 17:29
Actualité & Evénements
ORTICOLARIO 2014
ORTICOLARIO 2014 Pour les deux paysagistes, Corinne Julhiet Détroyat et Claude Pasquer, la sélection de leur jardin BioLabyrinthus, pour le...
Conférences de l'Institut Européen des Jardins...
Conférences de l'Institut Européen des Jardins et Paysages 16h30-17h30: "Le Parc Jean-Jacques Rousseau: le jardin des lumières riche en enseignements pour le 21ème siècle" par...
Portes ouvertes Jardin Botanique des Montagnes...
Portes ouvertes Jardin Botanique des Montagnes Noires Le Jardin Botanique des Montagnes Noires à SPEZET dans le Finistère organise ses portes ouvertes automnales du 24 au...
Stage Le jardin biologique en automne
Stage Le jardin biologique en automne La fin de l’été et l’automne est une saison faste, comme un deuxième printemps. Les fleurs reviennent...
» Toute l'actualité » Tous les événements
Trucs & Astuces
Une fourchette pour gratter la terre
Envoyé par Fort Chrystel
Tester l'acidité de la terre
Envoyé par Fabeck.g.atbelgacom.net
Empêcher les échelles de s'enfoncer...
Envoyé par Maurice.yvette
» Tous les trucs
ça se passe sur le forum...
07:13 Re: identification
par Jean06
06:56 Re: Hello !!!
par eden2010
04:11 analyse de sol
par yuyu
03:45 Re: Choix engrais
par yuyu
ça se passe sur les blogs...
Le bassin du haut nous procure toujours de la...
Un plan de hosta les pieds dans l'eau prend le dessus sur les plants de menthe installés dans une jardinière......
Le mur végétal reprend de la vigueur avec des...
Photo n° 108 du 24 août 2014...
Malgré la sécheresse et les toiles d'araignées,...
... Pour un automne des plus fleuris et le plaisir des oiseaux ! ...
Visite au jardin
Il y a quelques semaines, Nathalie du Blog "Calycanthus le jardin" est venue avec son époux visiter notre...
Foulque macroule
3 semaines après mon stage de dessins d’oiseaux sur le vif, et en attendant d’avoir le temps de faire...
» Créer votre blog jardin