Au Jardin Au Jardin TV Annuaire Jardin Troc Jardin Web Plongée

Les formations aux métiers du paysage

Les formations aux métiers du paysage

Différentes formations préparent aux métiers du paysage, sanctionnées par un diplôme permettant soit l’entrée directe dans la vie active, soit la poursuite d’études professionnelles.

Réagir

Les formations aux métiers du paysage sont dispensées majoritairement dans des établissements d’enseignement agricole publics ou privés sous contrat dépendant du Ministère de l’Agriculture. Quelques établissements dépendant de l’Education nationale dispensent également ces formations.

Ces formations peuvent également être suivies par apprentissage qui est la voie royale pour une insertion professionnelle garantie.

Après l’obtention de chacun de ses diplômes, le jeune peut décider de s’insérer dans la vie active, ou bien de poursuivre ses études pour obtenir un niveau supérieur, ceci jusqu’au niveau ingénieur.

Le CAPA Travaux Paysagers (niveau V)

Le Certificat d’Aptitude Professionnelle Agricole se prépare en deux ans, après une classe de 3ème de collège, technologique, d’insertion professionnelle SEGPA (Sections d'Enseignements Généraux et Professionnels Adaptés), ou préparatoire, une classe préparatoire à l’apprentissage (CPA) ou une classe d’initiation pré-professionnelle par alternance (CLIPA).

Il a pour objectif de former des employés ou des ouvriers qualifiés, qui s’inséreront rapidement dans la vie active. Il peut permettre également de poursuivre en BEPA ou en Bac Professionnel.

Le BEPA Travaux Paysagers (niveau V)

Le Brevet d’Etudes Professionnelles Agricoles peut se préparer après une classe de 3ème, un CAP ou un CAPA. La formation dure deux ans et vise prioritairement l’insertion professionnelle. Il est toutefois possible de poursuivre ses études en préparant un baccalauréat professionnel.

Le Baccalauréat professionnel Travaux Paysagers (niveau IV)

Le Baccalauréat professionnel est accessible en priorité aux candidats titulaires du BEPA ou du CAPA ou après une seconde générale. Il vise à former des ouvriers ou des employés hautement qualifiés. Seize semaines de stages obligatoires sont intégrées au cursus afin de permettre au candidat d’approfondir sa connaissance du milieu professionnel.

Le Bac professionnel atteste d’une qualification professionnelle, son objectif est l’insertion dans la vie active. Mais il est possible d’opter ensuite pour un Certificat de spécialisation ou un titre homologué, et pour les candidats justifiant d’un très bon dossier scolaire, d’accéder à un Brevet de Technicien Supérieur Agricole (BTSA).

Le BTSA Aménagements Paysagers (niveau III)

Le Brevet de Technicien Supérieur Agricole prépare à prendre la responsabilité d’une entreprise ou à exercer une fonction de technicien supérieur salarié. Pour accéder à cette formation, le candidat doit remplir un dossier de demande d’admission, à retirer auprès du LEGTA du département ou au Service régional de la formation et du développement (SRFD). Ce dossier sera étudié par une commission nationale de recrutement.

Le BTSA atteste d’une qualification professionnelle et vise l’insertion dans la vie active. La poursuite d’études reste possible, soit en préparant un certificat de spécialisation, soit un second BTSA en un an, pour acquérir une compétence complémentaire. Le candidat peut aussi s’engager vers l’obtention d’une licence professionnelle ou encore se présenter aux écoles d’ingénieurs.

La Licence professionnelle (niveau II)

La licence professionnelle est ouverte aux titulaires d’un BTSA ou par validation d'acquis professionnels. Elle se prépare en un an, en formation initiale ou en formation continue.

Les écoles d’ingénieurs (Niveau I)

Il existe une école d’ingénieurs spécifique de la réalisation des aménagements paysagers : l’ITIAPE (Ecole d’ingénieurs en aménagement paysager de l’espace, Lille et Antibes), créée par l’UNEP, et ouverte au titulaire d’un BTS ou d’un DUT, sur concours. La durée de la formation est de trois ans et se fait par apprentissage.

L’INH (Institut National de l’Horticulture et du Paysage) comprend 2 écoles d’ingénieurs : l’ENIHP (Ecole Nationale d’Ingénieurs de l’Horticulture et du Paysage, Angers, cursus en 5 ans après le Bac) et l’ENSHAP (Ecole Nationale Supérieure d’Horticulture et d’Aménagement du Paysage ; accessible sur concours, après une classe préparatoire ou un premier cycle universitaire).

Il existe également 4 autres écoles d’ingénieurs spécifiques de la conception paysagère : l’ESAJ (Ecole supérieure d’architecture des Jardins, Paris) accessible après le bac et 3 écoles supérieures, accessibles sur concours, après une classe préparatoire ou un premier cycle universitaire : l’ENSP (Ecole nationale supérieure du Paysage, Versailles), l’ENSNP (Ecole Nationale Supérieure de la Nature et du Paysage, Blois) et l’EAPB (Ecole d'Architecture et du Paysage de Bordeaux).

Des formations complémentaires pour une spécialisation poussée

Le Certificat de spécialisation

Le Certificat de spécialisation sanctionne un complément spécifique de formation et prépare à un profil particulier d’emploi. Il peut se préparer par la voie de l’apprentissage ou par celle de la formation professionnelle continue. En fonction du profil souhaité, le certificat de spécialisation pourra être accessible après un CAPA / BEPA, un Bac professionnel ou un BTSA.

Le Titre homologué

Après un Bac professionnel, le jeune peut opter pour un titre homologué. Cette homologation est une reconnaissance par l’Etat d’un diplôme ou d’un titre. Elle atteste de l’appréciation de celui-ci sur le marché de l’emploi, en termes de placement des diplômés et de la qualité de la formation.

» Tableau récapitulatif des différentes formations aux métiers du paysage

Lire aussi
Les métiers du paysage Les métiers du paysage

De la création de jardins à l’entretien d’espaces verts en passant par l’élagage, l’entretien de berges ou encore le paysagisme d’intérieur, les activités des...

Les formations agricoles, du CAPA aux écoles d'ingénieurs Les formations agricoles, du CAPA aux écoles d'ingénieurs

Tableau officiel du Ministère de l'Agriculture et de la Pêche

Le paysage Le paysage

Depuis quelques temps et dans une société comme la notre, le paysage ou plutôt les paysages, font débat. Que ce soit le paysage politique, le paysage audiovisuel ou le paysage bancaire, c’est...

Nos partenaires marchands vous proposent

Vos commentairesAjouter un commentaire

  • Cacaille (Dordogne)
    Mon fils est actuellement en BTS Aménagement paysager prêt a tout abandonner faute je pense de motivation due au cursus de cette année, pouvez-vous me renseigner davantage sur votre expérience de Lullier en Suisse ?
    Répondre à Cacaille
    Le 06/03/2015 à 08:35
  • Melodye (Lorraine)
    Je me permets de rajouter deux autres écoles de paysage, en pays limitrophes de la France: Gembloux, en Belgique et Lullier en Suisse. Moi-même, ayant fait l'école de Lullier après un BTS Aménagements Paysagers. Cordialement
    Répondre à Melodye
    Le 18/01/2009 à 11:44
Actualité & Evénements
12ème fête des plantes, de l'arbre, de la pêche...
12ème fête des plantes, de l'arbre, de la pêche et de l'animalerie Cette manifestation organisée au sein du Lycée agricole permet de réunir 17 pépiniéristes producteurs...
Journées des plantes de collection
Journées des plantes de collection Journées des plantes de collection le 26 et 27 septembre de 10h à 18h au Château de Kerjean. Deux jours pour...
ATELIERS & FORMATIONS Perfectionnement en...
ATELIERS & FORMATIONS Perfectionnement en aromathérapie Approfondir ses connaissances sur les huiles essentielles (propriétés, bienfaits thérapeutiques et...
ATELIERS & FORMATIONS Initiation à l'aromathérapie
ATELIERS & FORMATIONS Initiation à l'aromathérapie Découvrir les plantes aromatiques, les essences et les huiles essentielles. Connaître leurs bienfaits...
» Toute l'actualité » Tous les événements
Trucs & Astuces
Du vinaigre blanc contre les...
Envoyé par Podlasiak (Auvergne)
L'absinthe contre les pucerons
Envoyé par Claire
Bien conserver les graines
Envoyé par Bourreli (Aquitaine)
» Tous les trucs
Sur le forum...
14:09 Re: Potiron qui pourrit et potimarrons...
par Pousse-brouette
14:06 Re: dois je me mefier de cette chenille ?
par Pousse-brouette
14:05 Re: l'hydrangea de la semaine
par fleur de Pivoine
Sur les blogs...
Art postal suite
Comme je suis en vacances cette semaine, j’ai pris le temps de décorer les courriers que j’avais à...
Arrosage circonstancié de rigueur durant cette...
Ce n'est pas la pluie reçue une journée sur la quinzaine qui aura suffit à compléter le déficit d’eau que nous...
Mes échecs de plantation...
Concevoir et entretenir un jardin ne procure pas toujours que des joies et des plaisirs... Je dois reconnaître que,...
Jeune chêne deviendra grand...
Au gré des vents et des jeux des oiseaux, le chêne sur la propriété d'un de nos voisins fait des petits... Un des...
Les nouveaux jardiniers
Des jardins assez récents comme Val Maubrune (T. et G. Le Meignan) et Brockhampton (T. Stuart-Smith) me donnent...
» Rejoignez notre réseau de blogs