A LA UNE »
Les bienfaits du thé

Le parc du château de Malmaison (92)

Le parc du château de Malmaison

Résidence de l'impératrice Joséphine Bonaparte, le château de Malmaison entouré de son parc reste un témoin incontournable de l'Histoire de notre pays et de la passion pour la botanique de la célèbre impératrice.

Le parc du château de Malmaison Le parc du château de Malmaison Le parc du château de Malmaison Le parc du château de Malmaison

Un peu d'histoire

En 1799, lorsque l'impératrice Joséphine acquiert le domaine et son château, il ne fait alors « que » 60 hectares. La passion aidant et les architectes se succédant, celui-ci atteindra d'ici la fin de la vie de l'impératrice, une superficie de 726 hectares dédiés à la botanique et à ses animaux. Pour le rénover elle fait appel à deux architectes, Fontaine et Percier, qui construisent alors un pavillon de garde, de grandes écuries et un piquet de cavalerie. Jugés trop classiques, elle leur préfère les talents de Morel qui commence la construction de la grande serre chaude et du jardin à l'anglaise. Le vaste parc enclos de 70 hectares traversé par une rivière et vallonné par des vastes pelouses plantées de bosquets d'arbres est ponctué d'un chalet suisse et de 3 maisons au bord du lac. Les architectes Thibault Et Vignon, lui succèdent et décident alors de créer une bergerie pour accueillir le troupeau de mérinos dont la laine servira à tisser des vêtements militaires des troupes napoléoniennes. Après cette époque l'architecte Berthault reprend les rennes du domaine créant un Temple de l'Amour, un monument à la Mélancolie, un bassin dédié à Neptune et une grotte. La construction de la grande serre est achevée en 1805. D'une longueur de 50 mètres, elle est chauffée par des poêles à charbon. Berthault restera fidèle à Joséphine jusqu'à sa mort en 1814. Peu de plantes survécurent à la disparition de Joséphine par manque d'entretien.

En 1824, le domaine morcelé après la mort du fils de Joséphine ne compte plus que 50 hectares. Il sera réduit à 6 hectares lorsque Daniel Iffla propriétaire des lieux et restaurateur du château, l'offre à l’État en 1903.

Le parc et le château de nos jours

Le parc comprend encore de nombreuses espèces d'arbres rappelant le souvenir de Berthault. Parmi eux les platanes, marronniers, tulipiers de Virginie et hêtres pourpres. On y croise également le fameux « Cèdre de La Malmaison » planté par Joséphine qui est toujours en place et rappelle le jour de la victoire de la bataille de Marengo (1800-1801).

Le château de Malmaison est devenu un musée en 1906, il retrace la vie de Joséphine à travers les diverses pièces qui le composent. Les plantes d'orangerie, mais aussi un très ancien sujet de pivoine arbustive l'entourent ainsi que l’époustouflante roseraie. Celle-ci comprend de nombreuses espèces de roses anciennes si chères à l'Impératrice de son vivant. La roseraie rénovée pour le bicentenaire de sa mort devrait être inaugurée le 5 juin 2014. Cette date sera aussi associée au baptême d'une nouvelle rose nommée « souvenir de Joséphine ».

Les parterres de fleurs vivaces, d'annuelles et bisannuelles constituent des mixed-border au charme d'antan, présentant un camaïeu de couleurs toujours très réussi. Parmi les vastes pelouses du domaine certaines sont laissées à l'état naturel, accueillant fleurs et insectes locaux afin de favoriser la biodiversité. Le parc de Bois-Préau prolonge le domaine. Il présente de beaux sujets tel un séquoia géant, un pin laricio ou un charme commun. Cascades et bassins aménagés au XXe siècle l’émaillent de leurs chants.

Le conseil général des Hauts-de-Seine a classé le domaine de la Petite Malmaison en tant qu' « espace naturel sensible » pour en préserver la biodiversité faite d'une végétation luxuriante et d'une grande diversité d'espèces animales.

Joséphine vous livre ses secrets ! 

Localisation

Château de Malmaison
Avenue du Château de Malmaison 
92500 RUEIL-MALMAISON

Lire aussi
Le Parc du château de Groussay (78) Le Parc du château de Groussay (78)

Le parc privé du château de Groussay s'étend sur 30 hectares en région parisienne, et plus précisément à Montfort l'Amaury près de Rambouillet. Il offre à ses visiteurs une magnifique leçon de ce...

Le parc du château de Chaumont sur Loire (41) Le parc du château de Chaumont sur Loire (41)

Offrant une perspective magnifique sur la Loire sauvage, le parc du château de Chaumont est un domaine de 32 hectares vallonné en douceur dans le style des jardins à l'anglaise et accueillant...

Le jardin du Château de Versailles (78) Le jardin du Château de Versailles (78)

Le jardin du Château de Versailles est assurément la réalisation la plus connue du maître jardinier André Le Nôtre. Entre splendeur et démesure, il est le modèle universel du jardin à la Française....

Le jardin du Château de Vaux-le-Vicomte (77) Le jardin du Château de Vaux-le-Vicomte (77)

Le parc du Château de Vaux-le-Vicomte à côté de Melun compte parmi les plus beaux exemples de jardins à la française imaginés par André Le Nôtre.   Le Château de Vaux-le-Vicomte, situé sur la...

Vos commentairesAjouter un commentaire