Le Parc Départemental des Lilas (94)

Le Parc Départemental des Lilas (94)

Imaginez un parc départemental, totalement accessible au public, qui s’étend (à terme) sur une surface de 100 hectares et qui de plus, se situe au beau milieu du tissu urbain dense et parfois ingrat de la proche banlieue de la capitale !

Ce parc existe et les plus curieux s’empresseront d’aller y prendre l’air et pas n’importe lequel. En effet, le parc départemental des Lilas, à Vitry sur Seine (dans le Val de Marne) offre aux visiteurs un air bucolique.

Aujourd’hui aménagé sur seulement 40 hectares, ce quartier de Vitry situé sur un plateau, accueillait jadis une multitude d’activités agricoles. Les parcelles de jardins familiaux, les cultures horticoles et les habitats ouvriers ont progressivement disparues jusque dans les années 1980. Ceci à cause d’une baisse d’activité économique à l’époque et surtout à cause de la fragilisation des sols par la présence de carrières de gypse en sous sol.

Devenant des friches sans intérêt et parfois même dangereuses, ce parc a tout de même été préservé de l’urbanisation et même classé en espace naturel sensible (ENS) dans les années 1990. Situé à 3,5 km de Paris, il a survécu à l’urbanisation galopante de la région et il s’y produit même l’inverse ; le parc s’étend de plus en plus sur les villes de Vitry et de Thiais et on récupère parcelles après parcelles depuis plus de 20 ans.

Parc des lilas - enclos des animauxL’aménagement de ce parc est encore à ses prémices et plutôt en phase transitoire. En 1998, le grand mail et son canal sec ont été dessinés par la paysagiste Florence Mercier. Cet aménagement révèle un profil très architecturé du parc et crée une liaison verte entre les deux villes. A proximité de ce mail ont été aménagés cinq ans plus tard de nouvelles parcelles de jardins familiaux. Car afin de conserver l’esprit d’un quartier horticole et agricole, plusieurs entreprises, pépinières et anciens jardins ont été préservés.

L’esprit agricole est le point fort du parc des Lilas. En recréant de vastes espaces où poussent les prairies fleuries, des prés où se promènent vaches et moutons, des pépinières d’arbustes pour les plantations du parc à long terme et en proposant au public (averti) l’achat de fruits et de légumes auprès d’une AMAP (Association pour le maintien d'une agriculture paysanne), tout y est pour nous projeter à la campagne et loin des villes.

Localisation

Parc Départemental des Lilas
94400 Vitry-sur-Seine, France

Lire aussi
Le parc du chemin de l'île à Nanterre (92) Le parc du chemin de l'île à Nanterre (92)

Le parc du chemin de l’Ile inauguré en 2006 à Nanterre est un jardin exemplaire. Sa conception reprend tous les principes de l'éco-diversité avec un vrai travail mené sur l'épuration de l'eau...

Le parc Matisse de Lille (59) Le parc Matisse de Lille (59)

Véritable cœur de nature en plein quartier des affaires de Lille, le parc Matisse rend hommage au célèbre peintre né au Catteau en 1869, tout près de Cambrai. Le parc Matisse est implanté sur...

Le Parc du château de Groussay (78) Le Parc du château de Groussay (78)

Le parc privé du château de Groussay s'étend sur 30 hectares en région parisienne, et plus précisément à Montfort l'Amaury près de Rambouillet. Il offre à ses visiteurs une magnifique leçon de ce...

Le parc botanique Deau (17) Le parc botanique Deau (17)

Le parc botanique Deau est né d'une passion.  Colette Deau héritant d'une maison familiale et surtout d'un immense terrain totalement vierge, dessina un plan d'un jardin qui prit forme au cours des...

Vos commentairesAjouter un commentaire

  • Sauvons l'air (Ile de france Vitry sur Seine)
    Pauvre parc des Lilas... Il est très beau mais on ne peut pas s'y promener 3 jours par semaine, ni même sortir de chez soi à des dizaines de mètres autour car une société privée, qui dépend de la ville, brûle à l'air libre et pendant des heures des déchets verts récoltés par le service environnement de la ville !! Parfois on ne se voit pas à 10 mètres et au niveau santé, les médecins s'étonnent que de nombreux enfants, comme le plus jeune des miens, fassent ce qui ressemblent à de l'asthme !
    Répondre à Sauvons l'air
    Le 04/03/2015 à 14:19