Le piment d'Espelette

Piments d'Espelette, au marché de Biarritz

Si aujourd’hui, le Piment d’Espelette s’impose comme le symbole d’une région, il est également reconnu comme une épice d’exception en France et à l’étranger. Le décret de juin 2000, relatif à l’Appellation “Piment d’Espelette” ou “Piment d’Espelette-Ezpeletako Biperra” a permis à l’AOC d’être effective faisant la fierté de toute cette micro région.

Originaire des régions tropicales du continent américain, le pimenta été introduit en Europe au XVI e siècle. Connu dans ses terres d’origines pour ses propriétés médicinales, il est toujours réputé pour ses qualités stimulantes et son action sur le système circulatoire et digestif. La capsaicine contenue dans cette plante possède de nombreuses propriétés : appliquée sur la peau elle désensibilise les terminaisons nerveuses ce qui lui a valu d’être autrefois utilisée comme analgésique local. Cette substance trouve ses applications dans le traitement des psoriasis, des névralgies, de l’arthrite, et des problèmes digestifs dont certaines diarrhées.

En 1650, le piment arrive à Espelette où il trouve une terre et un climat adapté à sa croissance et quelque peu similaire à celui de ses origines ; Au creux des collines, proche de l’océan, la zone de l’Appellation, composée de seulement dix communes, bénéficie d’un microclimat aux températures douces en été et à la pluviométrie généreuse induite par le relief montagneux environnant.

L’engouement pour cette plante se propage dans la majorité des fermes de la région.

Au fil des générations, les graines des sujets les plus intéressants pour leur robustesse et leur goût unique ont été soigneusement sélectionnées, donnant naissance à une variété rustique, aujourd’hui dénommée « Piment d’Espelette ». 

La culture du piment d’Espelette est profondément ancrée dans le patrimoine culturel du Pays Basque : dans de nombreux cafés et restaurants, des grappes de piments en train de sécher au plafond, trônent comme autant de symboles de cette région. À partir du mois de septembre, c’est tout le village d'Espelette qui se pare de guirlandes de piments sur les façades et les balcons des maisons. Outre l’aspect pittoresque, le séchage en douceur permet de garder toute sa saveur à ce condiment.

Trois produits bénéficient de l’AOC : la poudre, la corde et le piment frais (destiné à la transformation). Pour bénéficier de l’AOC le piment doit être cultivé sous des critères bien précis :

Lire aussi
Poivron, Piment, Capsicum annuum Poivron,Piment , Capsicum annuum

Capsicum annuum est cultivé au moins depuis les aztèques, qui ont développé une douzaine de variétés. Ramené par les explorateurs en Europe, il s'est très vite répandu sur le continent et un peu...

Piment, Capsicum Piment, Capsicum

Le piment est une plante vivace représentée par plusieurs espèces du genre Capsidium : Capsidium frutescens, Capsicum annuum, Capsidium baccatum, Capsidium chinense, Capsidium pubescens. Elles...

La plante au bon endroit La plante au bon endroit

Si les plantes ont des qualités d'adaptation hors du commun, planter une exotique en montagne ou un résistant à l'intérieur c'est contre nature ! Soleil, vent, type de sol, froid, arrosage... en...

Comment protéger une plante exotique l'hiver ? Comment protéger une plante exotique l'hiver ?

Difficile de ne pas succomber à une belle plante exotique dans son jardin, mais si vous n'habitez pas une région au climat doux, une protection hivernage s'impose ! Nous prendrons ici, l'exemple...

Vos commentairesAjouter un commentaire

  • Tirid (Yonne)
    Je me suis amusé au printemps dernier, j'ai semé des graines en récup de piments d'Espelette, Nord de L'Yonne (Bourgogne) je suis très satisfait, tout à lever, 20 pieds, et les "fruits" piments ont exactement la même grosseur que ceux que j'avais acheté, et bien rouges, "été bien chaud". Je viens cette semaine de finir la récolte, pour ma part étonné vu ma région, je recommence au prochain printemps !
    Répondre à Tirid
    Le 18/11/2015 à 18:43
  • Auronitens (Val de Loire)
    Ce qui est dit là n'est pas tout a fait exact. En fait le "Piment d'Espelette" n'est que le piment Gorria (Gorria signifie Rouge, en langue basque) qui est cultivé dans tout le pays Basque, tant Français qu'Espagnol. Les français ont créé une AOP quand ce piment est cultivé dans zone de production délimitée de la région d'Espelette. Le piment dit d'Espelette et le piment Gorria cultivé a Bilbao ou à Pampelune, sont, en fait exactement les mêmes plantes.
    Répondre à Auronitens
    Le 17/04/2014 à 18:51
    Melly (Rhone alpes)
    Je voudrais savoir quels sont les produits phyto sanitaires que l'on met sur le piment d'espelette aoc?????
    Le 13/08/2015 à 21:02
  • Bob Balavoi
    Il est très réputé pour ces actions digestif , après repas il toujours évité de boire(1heure) et vous verrez les résultats a condition ils faut en manger souvent mélanger a l'huile d'olive qu'ils soient bien tremper (si voulez la recette contact)
    Répondre à Bob Balavoi
    Le 28/11/2012 à 09:31
  • Jean-françois Berry
    Maison
    Répondre à Jean-françois Berry
    Le 01/04/2012 à 15:16