Le pot souple

Pots souples en textile technique

L’avenir du jardinier s’annonce léger ! Finis les pots lourds difficiles à transporter, terminer les jardinières qui ne cessent de se casser. Nous partons à la découverte de contenants souples qui change les usages et se plairont aussi bien en ville qu’à la campagne.

S’inspirant des sacs de culture en toile de jute et révolutionnant l’usage des pots traditionnels, des entreprises novatrices ont créées des contenants pour la culture hors-sol des plantes. Dans le sillage de Bacsac: à l’origine de cette nouvelle approche du jardin urbain, des entreprises comme Wooly Pocket, Smart Pot, se sont fixées comme objectif de rendre accessible à tous ces pratiques et ainsi participer à la réintroduction du végétal dans la ville.

Pour répondre aux problématiques du jardin en ville, ces entreprises proposent ces contenants qui se déclinent dans toute une gamme de formes et couleurs.

Des matières pour protéger la terre

Et nous sommes aujourd’hui bien loin du sac de jute éphémère qui se dégrade au bout de 6 mois. Cette enveloppe protectrice qui contient la terre est conçue dans des matériaux utilisés dans les métiers du paysage et de l’architecture. Géotextile, polymère, les caractéristiques techniques de ces toiles outdoor les rendent durables dans le temps et entièrement recyclables. Aération de la terre, anti-dessèchement, drainage de l’excédant d’eau et traitement anti UV, tout est pensé afin de protéger la terre des caprices de mère nature et ainsi offrir les meilleures conditions de vie possibles aux végétaux qu’ils accueillent.

Légers et souples, résistants et pratiques, le pot souple se veut nomade. Solution pour tous ceux qui résident en ville  et manquent d’espace. Accrochés, suspendus ou tout simplement posés, ils s’adaptent à toute les tailles de terrasses, balcons et jardins.

Des légumes sur le bitume

Dans de nombreuses régions du Monde, l’urbanisation galopante pose la question de l’autonomie alimentaire au sein des villes ; la culture en sac y prend un rôle croissant.

Créer des micros-jardins, promouvoir la biodiversité et aider à de nouvelles pratiques pour que chacun puisse cultiver et récolter ses légumes un peu partout en ville ; ces contenants s’imposent désormais comme de véritables solutions au mode de vie de l’Homme moderne.

Lire aussi
La plante au bon endroit La plante au bon endroit

Si les plantes ont des qualités d'adaptation hors du commun, planter une exotique en montagne ou un résistant à l'intérieur c'est contre nature ! Soleil, vent, type de sol, froid, arrosage... en...

Comment protéger une plante exotique l'hiver ? Comment protéger une plante exotique l'hiver ?

Difficile de ne pas succomber à une belle plante exotique dans son jardin, mais si vous n'habitez pas une région au climat doux, une protection hivernage s'impose ! Nous prendrons ici, l'exemple...

Le retour du printemps pour notre plante exotique Le retour du printemps pour notre plante exotique

Cet article fait suite à la fiche Protéger efficacement une plante exotique en hiver ou nous avions pris comme exemple la protection d'un jeune bananier, que nous retrouvons ici... Au début du...

L'ortie, une plante à tout faire L'ortie, une plante à tout faire

Sa mauvaise réputation lui a valu pendant des années un arrachage systématique dans nos jardins. Considérée comme une mauvaise herbe, qui plus est urticante , l'ortie regorge pourtant de trésors...

Vos commentairesAjouter un commentaire