Le purin de prêle

Prêle dans une frênaie noire

La prêle des champs ou queue de renard est une plante à rhizome qui a de tout temps été utilisée par l'Homme. Au jardin, elle est d'un grand secours car son purin constitue un produit antifongique naturel et un bon répulsif contre certains parasites.

Intérêts du purin de prêle

La prêle est une plante primitive appréciée pour le pouvoir ornemental de ses tiges très graphiques. Au bord d'un bassin ou dans une zone où la terre reste bien fraîche, elle peut même devenir envahissante. Profitez-en pour fabriquer un purin très utile au jardin. Celui-ci possède des propriétés antifongiques, il est très efficace en prévention et en curatif contre certaines maladies cryptogamiques comme le mildiou, la rouille, la moniliose, la cloque, la fonte des semis ou la tavelure.

Le purin de prêle a également un effet répulsif sur certains indésirables comme les pucerons ou les limaces.

Recette du purin de prêle

Matériel

Commet procéder ?

  1. Les tiges de la prêle sont coriaces, coupez-les à l'aide d'un sécateur ou d'un couteau ;

  2. Prélevez 1 kg de prêle ;

  3. Placez le contenant en bois ou en plastique dans une zone ombragée, si possible loin des lieux de passage ;

  4. Remplissez le contenant de 10 litres d'eau de pluie. A défaut d'eau de pluie vous pouvez aussi laissez reposer de l'eau du robinet 48h à l'air libre avant de l'utiliser.

  5. Mélangez la prêle à l'eau pour qu'elle soit bien immergée ;

  6. Couvrez le récipient ;

  7. Pensez à remuer le purin chaque soir jusqu'à ce que plus aucune bulle n'apparaisse à la surface du mélange, signe que votre purin est prêt (environ au bout d'une quinzaine de jours selon les conditions climatiques).

  8. Retirez la prêle et ajoutez-la au compost puis filtrez le liquide.

  9. Versez-le dans un bidon opaque.

  10. Stockez le bidon à l'abri de la lumière.

Comment utiliser le purin de prêle ?

Le purin de prêle doit être appliqué en pulvérisations sur les parties aériennes des plantes, il sera alors dilué à 10% (1 litre de purin pour 9 litres d'eau). Il peut être utilisé en préventif sur les plantes sensibles aux maladies cryptogamiques comme les rosiers, les poiriers ou les tomates. Les pulvérisations devront alors être très régulières. En cas d'attaque avérée, il est possible de compléter l'action en arrosant le pied de la plante pour la renforcer, toujours en respectant la même dilution.

Lire aussi
Le purin d'ortie Le purin d'ortie

Très utilisé au jardin biologique, le purin d'ortie possède de multiples vertus. Engrais puissant, anti-parasitaire efficace, il est très facile à élaborer et à utiliser, aussi n'hésitez pas à...

Le purin de consoude Le purin de consoude

Le purin de consoude, est un complément parfait au purin d'ortie. Moins chargé en azote, mais contenant plus de potassium et de minéraux, il constitue un engrais de choix pour les plantes fleuries...

Le purin de pissenlit Le purin de pissenlit

Moins connu que le purin d'ortie ou de prêle, le purin de pissenlit tout aussi facile à faire chez-soi, constitue un très bon apport en potasse et en silice. Voyons comment le préparer et...

Le purin de tomate Le purin de tomate

Pour se débarrasser de certains parasites qui envahissent nos jardins, nul besoin de produits phytosanitaires : les purins de plantes font tout aussi bien l'affaire ! Focus sur le purin de tomate....

Vos commentairesAjouter un commentaire