Que faire au potager en hiver ?

Un potager en hiver, tunnel, cloches et paille sont bien utiles

L'hiver est la saison creuse au potager, la grisaille environnante, le gel, le vent, la neige ou la pluie dissuadent souvent le jardinier. Cependant certains gestes restent possibles malgré les conditions climatiques difficiles.

Les châssis reprennent du service

Heureux le jardinier possédant de vastes châssis car il va pouvoir y semer toutes sortes de légumes qui seront consommés au printemps ou en été. Parmi eux, les choux cabus d'été, le cresson alénois, le poireau, les carottes rondes, les brocolis et les choux fleurs de printemps mais aussi le persil et le cerfeuil. Durant les froides nuit d'hiver, couvrez les vitres des châssis avec des plaques de polystyrène ou des nattes spécialisées. S'il fait bon en journée, ouvrez les vitres pour aérer les châssis et éviter le risque de maladies cryptogamiques, faites de même pour les tunnels ou les cloches de forçage.

Les plantations hivernales

Hors période de gel, il est possible de planter ou de semer certains légumes en pleine terre comme les salsifis ou encore la ciboule et l'estragon dans les régions où le climat est doux. L’échalote grise pourra être plantée en terrain très bien drainé, partout en France.

Butter et blanchir les légumes en place

L'hiver est la bonne période pour butter ou blanchir les légumes restés en pleine terre. Buttez les poireaux, les fèves et les petits pois primeurs qui ont été semés en automne dans les régions où les hivers sont doux. Il s'agit simplement de remonter le niveau de terre autour de leurs tiges pour former une butte.

Faites blanchir la chicorée frisée ou la scarole sous cloche opaque. Pour les cardons, liez du papier kraft autour des feuilles avec du raphia pour les faire blanchir durant 3 semaines. Les endives seront quant à elles arrachées et placées en silo contenant du sable ou de la sciure à la cave pour les faire blanchir.

Récolter les légumes de garde

En hiver, vous pouvez récolter certains légumes selon vos besoins. Pour éviter que le sol ne soit gelé, couvrez-le de paille, ainsi vous aurez facilement accès à vos légumes racines comme les topinambours, les carottes, les betteraves ou les céleris raves.

Couvrir le sol

Le potager est rarement occupé par les cultures en hiver, pour éviter un tassement du sol et la fuite des éléments nutritifs par lessivage, il est préférable de le couvrir avec un engrais vert, un paillage épais ou une couche de fumier. Quelle que soit la couverture choisie, elle sera enfouie à la fin de l'hiver ou en tout début de printemps afin de fertiliser le sol et le préparer à recevoir les nouvelles cultures.

Lire aussi
Le calendrier du potager Le calendrier du potager

Ce tableau donné à titre indicatif présente les périodes de semis, de repiquage et de récolte pour les principaux légumes et pour un climat moyen (type Ile-de-France). Pour chaque espèce, il existe...

Débuter un potager Débuter un potager

Des légumes fraîchement cueillis et regorgeant de saveur qui n’en a pas rêvé ? Sautez le pas en créant votre potager : plaisir des sens garanti ! Le choix de l’emplacement Plusieurs...

Un potager bio Un potager bio

Pour débuter son premier potager bio quelques principes fondamentaux sont à connaître notamment en terme de choix des plantes, d’engrais naturel, de rotation des cultures et autres...

Le potager en lasagnes Le potager en lasagnes

Méthode de culture aussi astucieuse qu'originale, le potager en lasagnes présente bien des avantages. Plus besoin de se fatiguer à retourner la terre et préparer le sol de manière fastidieuse,...

Vos commentairesAjouter un commentaire