Savoir bien arroser son potager

Savoir bien arroser son potager

Tous les végétaux présents au potager n'ont pas les mêmes besoins en eau. Certains très gourmands nécessiteront des mesures bien particulières pour croître de façon optimale, d'autres se contenteront de peu. Voyons comment optimiser l'arrosage au potager.

Les diverses espèces et leurs besoins en eau

Certains légumes poussant sur une courte durée et possédant des racines peu profondes, nécessitent un arrosage régulier mais peu abondant, d'autres, aux racines bien développées et ayant besoin de plusieurs mois d'été pour fructifier seront plus demandeurs. Tomates, melons, pastèques et concombres en font partie pour ne citer que les plus communs. Les légumes d'hiver comme les poireaux, les épinards, la mâche ou les navets, se contenteront la plupart du temps des précipitations naturelles et d'un peu d'aide en période de sécheresse. Les légumes à croissance rapide comme les salades ou les radis auront quant à eux des besoins réguliers mais sur une plus courte période. Tout n'est donc qu'histoire de logique et d'observation.

Astuces pour optimiser l'arrosage

La mise en place d'un arrosage automatique avec programmateur se déclenchant à la nuit tombée est une très bonne solution pour les légumes réclamant beaucoup d'eau. Économiques, les goutteurs directement situés aux pieds des plantes et réglés sur un débit adapté à chacune d'entre-elles instilleront la quantité d'eau exacte requise pour leur assurer une croissance optimale. Cette solution est idéale pour arroser les melons, pastèques et tomates de façon efficace.

Si vous ne voulez pas investir dans un tel système, l'arrosage devra de toute manière se faire le soir pour que les plantes profitent pleinement de l'humidité durant toute la nuit, période où l'évaporation sera moindre.

Arrosez toujours directement aux pieds des plantes sans jamais asperger le feuillage au risque de provoquer le développement de maladies cryptogamiques.

La qualité de l'eau a aussi son importance car certaines eaux de ville, traitées à l'extrême, peuvent modifier le Ph du sol, engendrant carences et maladies. Si cela est possible, privilégiez toujours l'eau de pluie, neutre et contenant des micro-nutriments. Équipez votre jardin en récupérateurs et autres citernes qui permettent de 'récolter' cette manne gratuite venue du ciel et de l'utiliser à bon escient. Si cela s'avérait impossible, laissez reposer l'eau du robinet 24h avant de l'utiliser.

Astuces pour limiter les interventions d'arrosage

Ne laissez jamais le sol être envahi par les mauvaises herbes. Celles-ci puisent l'eau en surface avant qu'elle ait pu atteindre les racines de vos légumes. La concurrence étant rude, ceux-ci en souffriront forcément. Voilà pourquoi le célèbre adage nous dit « un bon binage vaut deux arrosages » !

Biner souvent le sol pour éviter l'apparition de mauvaises herbes et aérer la terre pour que l'eau pénètre mieux permet donc d'arroser plus efficacement.

Autre technique indispensable à tout potager : le paillage. Qu'il soit constitué de résidus de tonte, de paillettes de lin, de feuilles mortes broyées ou de tous autres résidus végétaux, un paillage bien épais permet en un seul geste d'empêcher la pousse des mauvaises herbes, de nourrir le sol et de réduire la fréquence des arrosages puisqu'il conserve au sol sa fraîcheur.

Lire aussi
Le calendrier du potager Le calendrier du potager

Ce tableau donné à titre indicatif présente les périodes de semis, de repiquage et de récolte pour les principaux légumes et pour un climat moyen (type Ile-de-France). Pour chaque espèce, il existe...

Débuter un potager Débuter un potager

Des légumes fraîchement cueillis et regorgeant de saveur qui n’en a pas rêvé ? Sautez le pas en créant votre potager : plaisir des sens garanti ! Le choix de l’emplacement Plusieurs...

Un potager bio Un potager bio

Pour débuter son premier potager bio quelques principes fondamentaux sont à connaître notamment en terme de choix des plantes, d’engrais naturel, de rotation des cultures et autres...

Le potager en lasagnes Le potager en lasagnes

Méthode de culture aussi astucieuse qu'originale, le potager en lasagnes présente bien des avantages. Plus besoin de se fatiguer à retourner la terre et préparer le sol de manière fastidieuse,...

Vos commentairesAjouter un commentaire

  • Jpb (Midi pyrenée)
    De bons renseignements !
    Répondre à Jpb
    Le 19/05/2015 à 11:14