Un sol humifère

Un sol riche en humus

Véritable bénédiction pour le jardinier, un sol humifère permet l'installation et la culture de nombreux végétaux qui y trouveront les éléments essentiels à leur croissance harmonieuse. Voyons ensemble comment reconnaître un tel sol et les plantes qui s'y plairont.

Qu'est-ce qu'un sol humifère ?

Un sol humifère ressemble à celui que l'on peut trouver dans les sous-bois de feuillus. Il est issu de la décomposition de la matière organique tombée à terre et transformée par la pédofaune. L'humus ainsi formé possède une odeur caractéristique, il est bien équilibré en micro-organismes mais aussi en champignons dont les mycorhizes qui entrent en communion avec les racines des plantes leur assurant vigueur et échanges d'éléments essentiels. Un sol humifère est généralement bien fertile, la terre est noire, légère car elle est composée de débris végétaux en cours de décomposition.

Idéal pour le jardinier, ce type de sol est facile à travailler car il n'est ni trop lourd ni trop léger. Il retient l'eau juste ce qu'il faut pour que les plantes en profitent. La terre n'est jamais collante en cas de fortes pluies et ne craquelle pas en été sous l'effet de la chaleur contrairement à un sol argileux.

Des plantes bio-indicatrices

Une fois les paramètres ci-dessus vérifiés, vous pouvez conforter votre diagnostic de terre humifère par la présence révélatrice de certaines plantes poussant spontanément chez vous. L'ortie et le mouron blanc en sont les fidèles représentants suivis de près par les fougères, la digitale ou le bouton d'or. Ces plantes révèlent une présence d'azote importante et un sol à tendance acide. Nous pouvons donc en déduire les diverses espèces de végétaux qui se plairont dans ce sol.

Quelles plantes pour un sol humifère ?

Comme nous l'avons vu, un sol humifère est une chance pour le jardinier qui pourra tout se permettre ou presque. Du côté du potager, aucune restriction ! Les légumes feuilles comme les laitues et les épinards profiteront de l'azote naturellement présent dans le sol pour bien se développer, les radis, les pommes de terre, les poireaux et tous les autres légumes racines pourront tranquillement s'y enfoncer et croître sans souci. Quant aux cultures gourmandes comme celle des courges, courgettes, melons, concombres, aubergines, piments en tous genres ou tomates, elles se plairont aussi dans ce sol très fertile qui n'a besoin que de très peu d'amendements pour donner le meilleur de lui-même.

Côté jardin d'ornement, les plantes de terre de bruyère comme le rhododendron, le camélia, l'azalée, l'érable du Japon ou la bruyère y trouveront un lit idéal. Vous pouvez aussi envisager la culture de grands arbres comme le magnolia, le châtaignier, le bouleau, le liquidambar ou l'eucalyptus si la surface de votre terrain le permet.

Ce sol est aussi idéal pour la plupart des plantes bulbeuses car il ne retient pas trop l'eau.

Vous pouvez aussi envisager la plantation de lis, de rosiers, de lupins, de pieris, de delphiniums et de la majorité des plantes fleuries de massifs.

Lire aussi
Guerre et paix au potager Guerre et paix au potager

Le petit potager familial du Moulin Neuf, situé au cœur du bocage breton, tout près de la petite ville côtière de Douarnenez, n’est pas un jardin comme les autres : pour ne pas polluer...

Des tables de culture pour un potager en hauteur Des tables de culture pour un potager en hauteur

Que vous viviez en ville ou à la campagne, cette table de culture vous permettra de cultiver facilement un potager chez vous. Vous l'installez sur la terrasse, le balcon ou lui trouvez une petite...

Le guide du potager bio en Provence par Blaise LECLERC Le guide du potager bio en Provence par Blaise LECLERC

Les spécificités du climat provençal, et plus largement méditerranéen, rendent parfois difficile la conduite d’un potager : climat chaud et sec en été, froid en hiver, avec des précipitations...

Le guide du potager bio en Bretagne Le guide du potager bio en Bretagne

Les spécificités géoclimatiques de la Bretagne rendent parfois difficile la conduite d’un potager : sols appauvris en matière organique, parfois acides, souvent gorgés d’eau ; climat...

Vos commentairesAjouter un commentaire