Le surfaçage

Le surfaçage

Le surfaçage d'une plante en pot permet d'apporter d'apporter des éléments nutritif à la plante sans rempotage.

Le surfaçage d'une plante en pot se pratique lorsque l'on ne veut pas ou on ne peut pas rempoter sa plante car elle est déjà dans une grosse potée. C'est donc un moyen d'apporter de la terre neuve et enrichie sans changer de pot.

Technique de surfaçage

Le surfaçage consiste à retirer la terre en surface du pot en grattant sur 4-5 cm avec une fourchette et de la remplacer par du terreau frais. Prenez garde à ne pas endommager les racines de la plante.

Procédez à cette opération à la reprise de la végétation, soit en général au printemps et ce nouveau terreau apportera à votre plante de l'engrais pour tout le printemps et l'été.

Disposez éventuellement au final un paillage à base de gravier, de pouzzolane ou d'écorce de pin pour éviter que les mauvaises herbes se développent et cela conservera mieux l'humidité surtout si la potée est en plein soleil.

Surfacage d'une plante en pot

Lire aussi
La structure d'une fleur La structure d'une fleur

La fleur se décomposent en différentes parties : Anthère : partie terminale de l'étamine contenant le pollen Bractée : élément à la base du pédoncule ou de la fleur Calice : l'ensemble des sépales...

A quoi sert une fleur ? A quoi sert une fleur ?

Qu'elles possèdent une exubérante beauté ou qu'elles soient très discrètes, les fleurs ont toutes la même fonction : celle d'abriter les organes reproducteurs de certaines plantes ayant évolué au...

L'eau de fleur d'oranger L'eau de fleur d'oranger

Merveilleuse fragrance se développant dans les pâtisseries ou les entremets, l'eau de fleurs d'oranger n'a pas son pareil pour sublimer les recettes de sa note toute en fraîcheur et en subtilité....

La fleur de sel n'est pas une fleur La fleur de sel n'est pas une fleur

On pourrait aisément imaginer une délicate fleur faite de cristaux de sel à la manière des flocons de neige... Mais cette image n'est valable que dans le monde de la poésie car la réalité est toute...

Vos commentairesAjouter un commentaire