Ail

Allium sativum

Ail, Allium sativum
Famille: Liliacées
Origine: Asie
Période de floraison: été
Couleur des fleurs: blanc
Exposition: soleil
Type de sol: léger
Acidité du sol: neutre
Humidité du sol: normal à sec
Utilisation: potager
Hauteur: 60 cm
Type de plante: légume
Type de végétation: bulbe
Type de feuillage: caduc
Rusticité: selon les variétés
Plantation, rempotage: printemps, automne
Méthode de multiplication: division des caïeux
Maladies et ravageurs: la rouille, le mildiou, la pourriture blanche, la teigne et la mouche de l'oignon
Espèces, variétés intéressantes: Le genre comprend plus de 700 espèces
Allium sativum 'Blanc d'Italie' pour une plantation au printemps
Allium sativum 'Blanc de Beaumont' pour une plantation en automne

Plante condimentaire connue de tous et depuis longtemps, l'ail est une plante vivace par son bulbe. Mais comme c'est cette partie là que l'on consomme, il est rare de l'avoir dans le jardin plus de 9 mois !

Ce bulbe (la tête d'ail) est formé par 10 à 12 caïeux (les gousses) recouverts d'une belle tunique parcheminée, généralement de couleur blanche. Chacun de ses caïeux est susceptible de donner naissance à un nouveau plant.

Si vous oubliez de récolter vos têtes d'ail, vous verrez apparaître, dès la fin du printemps, la tige florale, creuse, portant, du haut de ses 50 cm, une belle ombelle ronde de petites fleurs blanches qui s'épanouissent au cours de l'été.

On distingue deux catégories d'ails :

L'ail d'automne : cela comprend l'ail blanc (précoce) et l'ail violet à la tunique blanche veinée de violet (très précoce). Les têtes sont grosses et il peut germer dès la fin novembre.

L'ail de printemps : il s'agit de l'ail rose, dont le rose des caïeux est caché sous la tunique blanche. Les têtes sont plus petites mais se conservent très bien. Malheureusement, l'ail rose ne peut germer qu'à partir de décembre. Aussi, seuls les jardiniers du midi peuvent le planter à cette date. Pour les autres, il faut attendre la fin de l'hiver.

Les conditions de culture de l'ail

L'ail est une plante rustique, qui se se cultive partout en France, au soleil, sur la plupart des sols, hormis ceux qui restent humides en hiver. Dans ce cas extrême, il est quand même possible de le cultiver, au sommet d'une butte, les caïeux à peine enfoncés.

Comment planter l'ail ?

L'ail d'automne se plante de mi-octobre à mi décembre, tandis que l'ail de printemps se plante de février à mars (mi-novembre à décembre, dans le midi).

Ensuite, contentez-vous de garder les rangs « propres » par quelques binages légers.

La récolte de l'ail

La récolte de l'ail démarre mi-juin pour l'ail d'automne et courant juillet pour l'ail de printemps. Les feuilles doivent être fanées.

Arrachez les têtes d'ail et laissez-les sécher sur le sol au soleil durant 2 ou trois jours. Ceci permet d'améliorer leur conservation.

Ensuite, réunissez-les en bottes ou en tresses et suspendez-les dans un endroit sec et aéré.

À savoir : il est souvent préconisé de nouer les feuilles de l'ail en juin, sous prétexte de faire grossir les caïeux. Les bons effets de cette pratique restent encore à démontrer !

Le saviez-vous ?

L'ail est connu pour agrémenter nombre de plats méditerranéens, mais également pour avoir quelques vertus médicinales, notamment celle de lutter contre l'hypertension.

Autres variétés ou espèces du genre

Lire aussi
La plante au bon endroit La plante au bon endroit

Si les plantes ont des qualités d'adaptation hors du commun, planter une exotique en montagne ou un résistant à l'intérieur c'est contre nature ! Soleil, vent, type de sol, froid, arrosage... en...

Comment protéger une plante exotique l'hiver ? Comment protéger une plante exotique l'hiver ?

Difficile de ne pas succomber à une belle plante exotique dans son jardin, mais si vous n'habitez pas une région au climat doux, une protection hivernage s'impose ! Nous prendrons ici, l'exemple...

Le retour du printemps pour notre plante exotique Le retour du printemps pour notre plante exotique

Cet article fait suite à la fiche Protéger efficacement une plante exotique en hiver ou nous avions pris comme exemple la protection d'un jeune bananier, que nous retrouvons ici... Au début du...

L'ortie, une plante à tout faire L'ortie, une plante à tout faire

Sa mauvaise réputation lui a valu pendant des années un arrachage systématique dans nos jardins. Considérée comme une mauvaise herbe, qui plus est urticante , l'ortie regorge pourtant de trésors...

Vos commentairesAjouter un commentaire