Epipactis des marais, Helleborine des marais

Epipactis des marais, Helleborine des marais, Epipactis palustris

Botanique

Nom latin  : Epipactis palustris
Famille  : Orchidées, Orchidacées
Origine  : Europe
Période de floraison : de juin à août
Couleur des fleurs  : blanc, brun rouge. Inflorescence lâche, 7 à 14 fleurs pendantes
Type de plante : fleur
Type de végétation : vivace
Type de feuillage  : caduc
Hauteur : de 30 à 60 cm

Planter et cultiver

Rusticité  : rustique
Exposition  : soleil, mi-ombre
Type de sol : zones humides calcaire de préférence
Acidité du sol  : milieu alcalin
Humidité du sol  : frais
Utilisation : marais, marécages, lieux humides, arrières-dunes. 1 800 m maxi.
Plantation, rempotage : sortie de l'hiver
Méthode de multiplication : division des touffes
Maladies et ravageurs : les limaces, la pourriture grise

L’épipactis des marais, ou helleborine des marais, est une orchidée protégée sur le plan régional et fait partie de la liste rouge de la Flore menacée en France. Son milieu naturel, comme son nom le laisse présager, est la plupart des zones humides françaises (prairies humides et marécages). Lorsqu'elle s'installe, elle peut former rapidement des colonies de plusieurs centaines de pieds sur une surface relativement restreinte. Malheureusement, la disparition de son milieu naturel fait peser une lourde menace sur sa survie.

Petite consolation, vous pouvez l'accueillir dans le jardin !

Discrète et élégante orchidée

Longues feuilles basales lancéolées, hampe florale d'une quarantaine de centimètres, inflorescences fournies, lâches et réunies en grappes, l'épipactis des marais n'est pas une tape à l'oeil. Mais ces fleurs particulières, aux tépales pointus vert rosé ou blanc rosé et au labelle blanc à bords relevés, ne manquent pas d'allure. Grâce à son rhizome souterrain ramifié, la plante forme généralement une belle touffe fleurie, durant trois mois.

Comment cultiver l'épipactis des marais ?

Contrairement à d'autres épipactis (beaucoup prospèrent en milieu forestier), l'épipactis des marais préfère les milieux ouverts... et humides. Le bord d'une pièce d'eau (bassin, étang, ruisseau...) convient donc parfaitement. Mais attention ! Le sol doit être également drainant car les rhizomes craignent l'eau stagnante en hiver. En milieu naturel, on le trouve sur des substrats à tendance alcaline, mais il semble supporter des terres plus acides.

Un bon ensoleillement garantit sa floraison (si ses pieds restent au frais), mais des expositions semi-ombragées sont bien supportées.

Cultivé dans ces conditions, l'épipactis des marais peut supporter des températures très basses, inférieures à -20 °C.

Plantation et entretien de l'épipactis des marais

La plantation des épipactis des marais se fait durant la période de dormance, de septembre à avril. Dès le mois d'avril, la plante se réveille et les premières feuilles font leur apparition. À partir de là, pourvoyez à des arrosages réguliers si vos plants sont installés en sols secs.

En automne, lorsque le feuillage est totalement sec, coupez les hampes florales afin de favoriser la floraison suivante.

Gare aux limaces !

Les jeunes pousses des épipactis des marais sont appréciées des gastéropodes ; surveillez-les !

Le saviez-vous ?

Les labelles nectarifères des épipactis des marais sont visités par de nombreux insectes gourmands et pollinisateurs.

Espèces et variétés de Epipactis

Le genre comportant plus de 50 espèces dont 15 pour la France

Lire aussi
L'hibiscus des marais, conseils de culture L'hibiscus des marais, conseils de culture

Bernard BUREAU des pépinières HORTIFLOR nous donne quelques conseils de culture de l'hibiscus des marais L'Hibiscus moscheutos ou hibiscus des marais est un hibiscus qui va nous régaler de ses...

La mémoire des étangs et des marais, de Jean-Michel Derex La mémoire des étangs et des marais, de Jean-Michel Derex

Des eaux pas si calmes ! Loin de l'image d'Epinal qui consiste à croire que les étangs et les marais sont des espaces naturels vierges, Jean-Michel Derex nous rappelle que la plupart ont été créés...

Les dangers du jardinage Les dangers du jardinage

Gare aux outils de jardinage que nous laissons souvent traîner ici ou là, lorsque l'on a des enfants. Savez-vous que ce type d'accident est parmi les plus courant en France. Bien évidemment , on...

Le jardinage urbain Le jardinage urbain

Marre de la grisaille de nos villes ! Qu’à cela ne tienne, pourquoi ne pas créer un jardin sur le balcon, la terrasse ou même sur le toit des immeubles. Les citadins ont besoin de ce retour à...

Vos commentairesAjouter un commentaire