Au Jardin Au Jardin TV Annuaire Jardin Troc Jardin Web Plongée

Bruyère du Cap

Erica x hiemalis

Bruyère du Cap
Famille: Ericacées
Origine: horticole
Période de floraison: novembre à mars
Couleur des fleurs: blanche à rose
Exposition: ensoleillée à mi-ombre
Type de sol: limoneux et sableux, terre de bruyère
Acidité du sol: acide à neutre
Humidité du sol: normal à frais
Utilisation: méditerranéenne, intérieur, véranda
Hauteur: 40 à 60 cm
Type de plante: arbuste
Type de végétation: vivace
Type de feuillage: persistant
Rusticité: moyennement rustique -12°C
Plantation, rempotage: printemps, automne
Méthode de multiplication: boutures
Espèces, variétés intéressantes: Plus de 800 espèces dans ce genre
Erica carnea, la bruyère d’hiver qui supporte les sols calcaires
Erica arborea, la bruyère en arbre
Erica cerinthoïdes, aux grandes fleurs rouge orangé
partager sur facebookPartager sur Facebook
twitterPartager sur Twitter

Erica x hiemalis, de la famille des Ericacées, est un ancien hybride horticole datant du début du siècle, dont on ignore la parenté. Cependant, on peut dire que d’après ses caractéristiques, les parents dont sont issue cette belle bruyère florifère viennent d’Afrique du Sud. Elle est appelée parfois simplement bruyère du Cap.

Erica x hiemalis, est moyennement rustique, et fait une bonne plante d’intérieur de pièce fraiche, ou une excellente vivace persistante dans les climats aux hivers doux. Sa floraison abondante et charmante intervient en hiver.

Description de la bruyère du Cap

Erica x hiemalis est un petit arbuste aux nombreuses branches ramifiées verticales. Les branches portent de toutes petites feuilles coriaces, allongées, vert foncé. Les fleurs se développent dans les parties supérieures des branches, directement insérées à l’aisselle des feuilles, mais en tel nombre, qu’elles sont agglutinées les unes aux autres comme dans un épi. Les fleurs sont tubulaires, retombantes, de 3 cm de long, d’aspect cireux, blanches et roses, très lumineuses. La floraison se poursuit longtemps de novembre jusqu’à mars.

Culture d’Erica hiemalis

En extérieur, Erica hiemalis fera merveille dans les régions assez peu gélives, sur un terrain limono-sableux, de ph 5 à 7, c’est-à-dire acide à neutre. Cette plante ne supporte pas le calcaire. Pour l’installer dans un autre type de terrain, il faut décaisser une partie de la terre et la remplacer par de la terre de bruyère, ou apporter un mélange de sable horticole, terreau, et tourbe. Pendant la première année de plantation, les arrosages à l’eau non calcaire sont réguliers, et ils peuvent même être enrichis une fois par mois par un engrais bien dilué, riche en phosphore P, qui lui permet de mieux développer son enracinement. Les bruyères du Cap sont installées de préférence au printemps.

Erica hiemalis aime une exposition ensoleillée à mi-ombragée, ainsi qu’un terrain ou il n’y a pas de rétention d’eau, car elle devient sensibles aux maladies cryptogamiques avec un excès d’eau. En revanche, elle n’est pas sensible aux attaques des insectes.

En plante d’intérieur, elle demande une situation lumineuse, dans une pièce pas trop chauffée, car sa température optimale est entre 10 et 15°C. Les arrosages sont réguliers, mais la plante ne doit pas tremper dans l’eau.

Taille : la plante peut-être étêtée lorsqu’elle est jeune pour favoriser la ramification. Puis elle peut être taillée éventuellement après la floraison au printemps, pour la reformer ou limiter sa hauteur.

Comment multiplier Erica x hiemalis ?

Par bouturage en été de rameaux semi-aoutés, moitié verts/moitié lignifiés. Les boutures sont mises dans un mélange humide de tourbe et de sable horticole. Elles sont gardées à l’ombre et à l’étouffé sous un plastique qui maintient l’humidité atmosphérique.

Par marcottage : une branche est tirée vers le bas, et maintenue sous 2 cm de terre par un fil de fer pendant une saison entière. Au printemps suivant, la branche s’est généralement enracinée et peut-être sectionnée en deçà de la marcotte, séparée du pied mère et transplantée.

Autres variétés ou espèces du genre

Lire aussi
La terre de bruyère La terre de bruyère

La terre de bruyère est un substrat acide, léger et pauvre en éléments fertilisants. Elle contient une forte part de sable. Dans son milieu naturel, on la trouve dans les landes où poussent les...

Les amis des plantes de terre de bruyère Les amis des plantes de terre de bruyère

Les plantes de terre de bruyère exigent un sol acide au PH inférieur à 6,5. Les rhododendrons, azalées, camélias et bruyères agrémentent déjà votre massif, mais savez-vous que d'autres plantes ont...

Vos trucs pour la culture des plantes de terre de bruyère Vos trucs pour la culture des plantes de terre de bruyère

Retrouvez vos trucs pour la culture des plantes de terre de bruyère... Gardez vos sachets de thé usagés, mélangez leurs contenu a l'eau d'arrosage des plantes de bruyère. Yannick Pour planter des...

Les plantes de terre de bruyère Les plantes de terre de bruyère

Les plantes de terre de bruyères ont la réputation d’être difficiles à cultiver, pourtant il suffit de quelques connaissances sur leurs préférences pour que le jardin se trouve couverts de...

Vos commentairesAjouter un commentaire