Fétuque bleue, Fétuque glauque

Festuca glauca

Fétuque bleue, Fétuque glauque, Festuca glauca
Famille: Poacées, Graminées
Origine: Europe
Période de floraison: juin, juillet
Couleur des fleurs: épis bleutés
Exposition: ensoleillée
Type de sol: tolérant, pauvre
Acidité du sol: ph neutre à basique
Humidité du sol: normal à sec
Utilisation: bordure, massif
Hauteur: feuilles 15 à 30 cm, épi 50 cm
Type de plante: graminée
Type de végétation: vivace
Type de feuillage: persistant
Rusticité: rustique, -19°C
Plantation, rempotage: printemps
Méthode de multiplication: semis, division
Espèces, variétés intéressantes: Plus de 300 espèces dans le genre
Variétés: ‘Elijah Blue’, ‘GoldenToupee’, ‘Blaufuchs’, ‘Blausilber’,’Intense Blue’

La fétuque bleue est une petites graminées originaire d’Europe, que l’on rencontre sur le zones sableuses maritimes ou à l’intérieur des terres dans les milieux caillouteux. Elle est sans doute l’une des plus anciennes graminées adoptées par les jardiniers. Elle était déjà présentes dans les jardins, avant que les graminées ne soient à la mode. Festuca glauca est compacte, graphique, et très bleue ! Elle a suscité l’intérêt des horticulteurs qui l’ont déclinée en plusieurs variétés.

Description de la fétuque bleue

Festuca glauca est une graminée de petite taille. Ses feuilles sont hautes de 15 à 30 cm et lors de sa floraison, elle s’élève à 50 cm environ. Les feuilles sont en touffe serrée, toutes partent du sol du même endroit. Elle est de forme dressée, aux feuilles raides, et n’est pas du tout traçante.

Les feuilles sont longues, presque filiforme, à nervures parallèles. C’est une plante parfaitement adaptée à son milieu naturel sec et pauvre. De section cylindrique un peu aplatie, les feuilles offrent peu de surface de transpiration : la perte d’eau est limitée. De plus la pruine bleue qui recouvre son épiderme, un peu cireuse, et qui s’efface lorsqu’on passe le doigt dessus, est une protection contre les rayons du soleil trop brulant.

A partir de fin juin, la fétuque bleue émet des tiges florales, entièrement bleue également ; les épis sont lâches, ce sont des racèmes. Au cours de la saison, les racèmes murissent et jaunissent, produisant des graines.

Quelques variétés intéressantes

Quand et comment planter la fétuque bleue ?

Festuca glauca est particulièrement bien adapté aux situations sèches et chaudes. Si elle préfère un terrain légèrement calcaire, elle est assez tolérante pour être plantée partout, du moment qu’elle bénéficie de quelques heures d’ensoleillement.

On installe Festuca glauca au printemps, avec un bon arrosage au moment de la plantation, lorsqu’il ne fait plus trop froid. La belle aura le temps de s’installer et de s’étoffer avant le retour de l’hiver. C’est une plante vivace qui peut durer des années. Elle met en valeur tous les autres feuillages, argentée, pourpre, jaune ou vert. Elle est parfaite en bordure ou sur le devant des massifs.

La fétuque bleue, résistante à la sécheresse, est parfaite aussi pour les potées, en isolée, ou accompagnée.
Entretien

La fétuque glauque ne demande pas de travail pour la limiter, elle n’est pas envahissante.

Nettoyage : il faut enlever les feuilles jaunies au début du printemps. Et couper les épis dès qu’ils ne sont plus à votre gout.

Il est parfois intéressant de renouveller les vieux pieds, qui n’ont plus d’allure. Les divisions ou les transplantations auront toujours lieu au printemps.

Le saviez-vous ?

La famille des Poacées, regroupe de nombreuses plantes allant du blé au bambou géant. Cependant le terme de Poacées a remplacé celui de Graminées pour la famille et de nos jours les graminées sont plutôt un type de plante, du point de vue du jardinier, regroupant plusieurs familles. les graminées au sens large regroupent les joncs, les laîches, les massettes, en plus des véritables graminées.

Lire aussi
La mésange bleue La mésange bleue

La mésange bleue très commune dans nos jardins est un prédateur efficace contre les insectes l'été mais aussi l'hiver. Elle aime les grands arbres feuillus où elle loge tout au long de l'année....

La plante au bon endroit La plante au bon endroit

Si les plantes ont des qualités d'adaptation hors du commun, planter une exotique en montagne ou un résistant à l'intérieur c'est contre nature ! Soleil, vent, type de sol, froid, arrosage... en...

Comment protéger une plante exotique l'hiver ? Comment protéger une plante exotique l'hiver ?

Difficile de ne pas succomber à une belle plante exotique dans son jardin, mais si vous n'habitez pas une région au climat doux, une protection hivernage s'impose ! Nous prendrons ici, l'exemple...

Le retour du printemps pour notre plante exotique Le retour du printemps pour notre plante exotique

Cet article fait suite à la fiche Protéger efficacement une plante exotique en hiver ou nous avions pris comme exemple la protection d'un jeune bananier, que nous retrouvons ici... Au début du...

Vos commentairesAjouter un commentaire

  • Omar (Oran)
    Description très intéressante, toutefois, permettez-moi d'ajouter , que la fétuque est d"un grand intérêt dans l"aliment de bétail du fait que son U.F v ( Unité fourragère viande ) est élevée d'autant plus que la fétuque pourrait aussi bien être servie au bétail en pâture comme ensilée.
    Répondre à Omar
    Le 30/09/2013 à 10:16