Plante aux éphélides

Plante aux éphélides, Hypoestes phyllostachya

Botanique

Nom latin  : Hypoestes phyllostachya
Famille  : Acanthacées
Origine  : Forêts tropicales de Madagascar
Période de floraison : été
Couleur des fleurs  : bleu
Type de plante : plante verte décorative
Type de végétation : vivace
Type de feuillage  : persistant
Hauteur : 20 cm

Planter et cultiver

Rusticité  : 20°C toute l'année
Exposition  : lumière vive
Type de sol : terreau
Acidité du sol  : neutre
Humidité du sol  : plutôt frais
Utilisation : pot
Plantation, rempotage : printemps
Méthode de multiplication : bouturage de tête au printemps

L`hypoestes est une plante vivace que l'on a l'habitude de voir à l'intérieur de nos maisons. De port buissonnant, son feuillage persistant est décoratif durant toute l'année ; il fait tout l'intérêt de la plante. Les fines et légères feuilles ovales et terminées en pointe, sont vertes, tachetées de vert plus pale, de crème, de rose ou de rouge. Ces taches ont donné à l'hypoestes, le nom de plante aux éphélides, c'est à dire aux tâches de rousseur !

En été, apparaissent de petites fleurs tubulées, de couleur bleu lavande, qui n'ont pas un grand intérêt ornemental. Aussi, il est conseillé de les supprimer pour favoriser le développement du feuillage.

Pourquoi mon hypoestes n'a pas de mouchetis sur les feuilles ?

La plantes aux éphélides a besoin d'un maximum de lumière pour obtenir, de ses feuilles, un bel effet décoratif. Pas assez de soleil et voilà que le feuillage vire au vert ! Installez la plante dans un endroit bien éclairé pour qu'elle puisse recevoir la lumière directe du soleil, et les tâches reviendront.

De même, si l'hypoestes ne reçoit pas assez d'heures de soleil dans la journée, sa croissance s'en trouvera ralentie. Pour pallier à ce manque, il est possible de l'exposer à la lumière artificielle.

Les tiges et les feuilles de mon hypoestes sont molles : que se passe-t-il ?

La plante aux éphélides se plait dans une ambiance chaude et humide. Cependant, les arrosages doivent rester modérés, même durant la période estivale. Un terreau détrempé et une atmosphère refroidie ramollissent la plante qui s'affaisse. Réduisez les arrosages et maintenez la plante dans une pièce chaude, au moins 18°C, ou à l'extérieur durant l'été. Pour maintenir une humidité suffisante, brumisez régulièrement le feuillage ou placez le pot sur un lit de graviers humides.

Mon hypoestes a un port désordonné. Comment dois-je le tailler ?

Au fur et à mesure de son développement, les tiges poussent de façon plus ou moins ordonnée. Pour lui préserver son port compact, bien ramifié et touffu, pincez l'extrémité des tiges. Le pincement des fleurs permet également à la plante de concentrer son énergie au développement de son feuillage.

Comment puis-je « booster » son développement ?

Pensez à rempoter votre hypoestes au début du printemps, dès que les racines paraissent à l'étroit, dans un pot plus grand.

Durant l'été et le début de l'automne, effectuez un apport d'engrais liquide pour plantes vertes, tous les quinze jours.

Espèces et variétés de Hypoestes

Le genre comprend eznviron 40 espèces
- Hypoestes phyllostachya 'Vinrod' au feuillage rose et vert
- Hypoestes phyllostachya 'Pink Flash' à feuilles mouchetées de rose vif

 

Lire aussi
La plante au bon endroit La plante au bon endroit

Si les plantes ont des qualités d'adaptation hors du commun, planter une exotique en montagne ou un résistant à l'intérieur c'est contre nature ! Soleil, vent, type de sol, froid, arrosage... en...

Comment protéger une plante exotique l'hiver ? Comment protéger une plante exotique l'hiver ?

Difficile de ne pas succomber à une belle plante exotique dans son jardin, mais si vous n'habitez pas une région au climat doux, une protection hivernage s'impose ! Nous prendrons ici, l'exemple...

Le retour du printemps pour notre plante exotique Le retour du printemps pour notre plante exotique

Cet article fait suite à la fiche Protéger efficacement une plante exotique en hiver ou nous avions pris comme exemple la protection d'un jeune bananier, que nous retrouvons ici... Au début du...

L'ortie, une plante à tout faire L'ortie, une plante à tout faire

Sa mauvaise réputation lui a valu pendant des années un arrachage systématique dans nos jardins. Considérée comme une mauvaise herbe, qui plus est urticante , l'ortie regorge pourtant de trésors...

Vos commentairesAjouter un commentaire