Au Jardin Au Jardin TV Annuaire Jardin Troc Jardin Web Plongée

Marronnier d'Inde

Aesculus hippocastanum

Aesculus hippocastanum, Marronnier d'Inde, Marronnier commun
Famille: Hippocastanacées
Origine: Nord de la Grèce, Albanie
Période de floraison: mai, juin
Couleur des fleurs: blanc
Exposition: soleil, mi-ombre
Type de sol: ordinaire, bien drainé
Acidité du sol: neutre
Humidité du sol: normal
Utilisation: isolé, grand jardin
Hauteur: jusqu'à 25 m
Type de plante: arbre
Type de végétation: vivace
Type de feuillage: caduc
Rusticité: très rustique
Plantation, rempotage: automne
Méthode de multiplication: semis en automne, séparation des drageons
Espèces, variétés intéressantes: Le genre comprend une dizaine d'espèces
- espèce type
Maladies et ravageurs: résitant aux maladies
Toxicité: fruit toxique
Réagir

Le marronnier, introduit en Europe au cours du XVIème siècle (à Paris en 1612), est un grand arbre d'environ 25 mètres de haut et de large, à maturité. Son tronc épais et droit se couvre d'une écorce brune et grisâtre. Lisse et cendré dans un premier temps, il forme des écailles en prenant de l'âge qui, peu à peu, se détachent. Du tronc, partent de nombreuse tiges qui forment un houppier ovoïde et pyramidal, large et touffu.

A la fin de l'hiver, apparaissent les gros bourgeons marron-rouge, visqueux et luisants. Les larges feuilles très reconnaissables du marronnier sont composées et palmées (5 à 7 folioles dentelées). Nombreuses, elles fournissent une ombre épaisse au printemps. D'abord vertes, elle deviennent rousses à l'arrivée de l'automne (voire plus tôt en cas de sécheresse).

Au mois de mai, la floraison ornementale démarre. De multiples fleurs (10 mm) à quatre pétales blancs au cœur rose ou jaune, se regroupent au bout des branches, en pannicules également en forme de pyramides dressées. 7 longues étamines recourbées émergent de chaque fleur. Le pollen des fleurs est très apprécié des insectes butineurs, mais malheureusement source d'allergies pour certaines personnes vivant à proximité des marronniers.

à la fin de l'été, mûrissent les fruits, capsules épineuses vert-jaune contenant une  graine (le marron d'inde), de couleur marron foncé brillant.

Où planter un marronnier ?

Le marronnier demande un bel espace pour s'épanouir correctement. On le trouvera donc plus facilement dans les jardins, les parcs, les places ou les bords d'allées ou de routes du domaine public, que chez les particuliers. D'une durée de vie très longue (200 ans), le choix de l'emplacement du marronnier doit être bien réfléchi  avant sa mise en terre.

Très rustique (- 23°C), il s'adapte à tous les types de sols, plutôt profonds pour le bon développement de son système racinaire puissant. Sa préférence va aux expositions ensoleillées, mais une légère ombre ne le dérange aucunement. Le marronnier est un arbre robuste à la croissance rapide et régulière. Notez toutefois que, sur un terrain pauvre et sec, le feuillage sèche rapidement dès que les températures chaudes s'installent.

Entretien et multiplication

Inutile de tailler le marronnier durant sa jeunesse. Toute coupe entraverait son bon développement. Dans la force de l'âge, une taille peut être nécessaire sur les côtés, pour dégager les allées, ce qui aura pour effet de le fortifier et de l'épaissir.

La multiplication du marronnier se fait par semis des marrons, au mois d'octobre (après maturité), ou au plus tard en février.

Le saviez-vous ?

Lire aussi
Marronnier rose, marronnier rouge, Aesculus x carnea Marronnier rose, Marronnier rouge, Aesculus x carnea

Le marronnier rose est un hybride, issu du croisement entre le marronnier commun (Aesculus hyppocastanum) et Aesculus pavia, de petite taille. Bien que plus petit que son cousin, le marronnier...

Pavier blanc, Marronnier nain, Aesculus parviflora Pavier blanc, Marronnier nain, Aesculus parviflora

Aesculus parviflora, le marronnier nain, encore appelé pavier blanc est un arbre de petite taille de la famille des hippocastanacées. Le pavier blanc est originaire des zone boisée ouvertes du...

Le lombric, ver de terre commun Le lombric, ver de terre commun

Le ver de terre commun ou lombric commun (embranchement des annélides, famille des Lumbricidés) est un grand travailleur, il joue un rôle fondamental dans la biologie de notre sol. Le lombric...

Le crapaud commun, un batracien utile pour votre jardin Le crapaud commun, un batracien utile pour votre jardin

Le printemps approche, lentement mais sûrement, et, pour certains, il est pour demain, après-demain; seules la température, l'humidité et la luminosité déclencheront le réveil après 3 à 4 mois de...

Nos partenaires marchands vous proposent

Vos commentairesAjouter un commentaire

Actualité & Evénements
12ème fête des plantes, de l'arbre, de la pêche...
12ème fête des plantes, de l'arbre, de la pêche et de l'animalerie Cette manifestation organisée au sein du Lycée agricole permet de réunir 17 pépiniéristes producteurs...
Journées des plantes de collection
Journées des plantes de collection Journées des plantes de collection le 26 et 27 septembre de 10h à 18h au Château de Kerjean. Deux jours pour...
ATELIERS & FORMATIONS Perfectionnement en...
ATELIERS & FORMATIONS Perfectionnement en aromathérapie Approfondir ses connaissances sur les huiles essentielles (propriétés, bienfaits thérapeutiques et...
ATELIERS & FORMATIONS Initiation à l'aromathérapie
ATELIERS & FORMATIONS Initiation à l'aromathérapie Découvrir les plantes aromatiques, les essences et les huiles essentielles. Connaître leurs bienfaits...
» Toute l'actualité » Tous les événements
Trucs & Astuces
Les oeillets d'Inde contre les pucerons
Envoyé par Laetitia (Bruxelles)
Glue maison
Envoyé par Zygmunt
Lutter contre les cafards
Envoyé par Maracudja
» Tous les trucs
Sur le forum...
16:14 Re: une variété de pissenlit ?
par daniele 43
16:12 Re: [Catden] Mon grand potager
par colibri87
16:00 Re: Coup de Gueule !!!
par Amanite
15:47 Re: Identification plante
par lAlicel
Sur les blogs...
Art postal suite
Comme je suis en vacances cette semaine, j’ai pris le temps de décorer les courriers que j’avais à...
Arrosage circonstancié de rigueur durant cette...
Ce n'est pas la pluie reçue une journée sur la quinzaine qui aura suffit à compléter le déficit d’eau que nous...
Mes échecs de plantation...
Concevoir et entretenir un jardin ne procure pas toujours que des joies et des plaisirs... Je dois reconnaître que,...
Jeune chêne deviendra grand...
Au gré des vents et des jeux des oiseaux, le chêne sur la propriété d'un de nos voisins fait des petits... Un des...
Les nouveaux jardiniers
Des jardins assez récents comme Val Maubrune (T. et G. Le Meignan) et Brockhampton (T. Stuart-Smith) me donnent...
» Rejoignez notre réseau de blogs