Panache d'officier, Pachystachys jaune

Pachystachys lutea

Fleurs du Pachystachys jaune
Famille: Acanthacées
Origine: Amérique tropicale, Brésil, Pérou, Mexique
Période de floraison: été
Couleur des fleurs: bractées jaunes et petites fleurs blanches
Exposition: soleil, lumière forte
Type de sol: terre de jardin avec terreau et sable, riche en humus
Acidité du sol: neutre
Humidité du sol: normal
Utilisation: bac
Hauteur: jusqu'à 1 m en pot, 2m en milieu naturel
Type de plante: arbuste à fleurs
Type de végétation: vivace
Type de feuillage: persistant
Rusticité: 10°C minimum, 20°C toute l'année
Plantation, rempotage: printemps
Méthode de multiplication: semis, boutures de tête au printemps
Espèces, variétés intéressantes: Le genre Pachystachys comprend 12 espèces
espèce type

Le pachystachys jaune, appelé également, panache d'officier, plume d'officier ou bien encore la chandelle, est un arbuste originaire des régions tropicales d'Amérique du Sud, d'Amérique Centrale ou du Mexique.

C'est une plante d'intérieur qui se cultive en pot. Si, dans son environnement naturel, l'arbuste peut mesurer 2 mètres de hauteur, chez vous il ne faut pas espérer qu'il atteigne plus de 1 mètre.

Les tiges sont érigées, ligneuses, noueuses et très ramifiées. Les feuilles coriaces et persistantes sont lancéolées, vert foncé, aux nervures fortement marquées.

Les fleurs apparaissent, normalement, en été. Mais cultivées en intérieur, la plante peut offrir une floraison bien plus longue.

Contrairement à ce que l'on pourrait croire, les fleurs de Pachystachys lutea sont blanches. L'épi jaune vif, conique et à quatre faces bien marquées, est formé, en réalité, par un ensemble de bractées bien ordonnées. Les fleurs, à la corole blanche formée de deux lèvres, jaillissent de cet ensemble de bractées.

Le genre Pachystachys compte 12 espèces différentes, mais une seule a des bractées de couleur différente : Pachystachys coccinata, aux bractées rouges.

La culture du pachystachys jaune

Le pachystachys jaune est un arbuste tropical. Il nécessite, donc, pour sa culture et surtout pour sa floraison, de beaucoup de lumière et d'humidité.

Pour ceux qui ne possèdent pas de serre chaude et humide, installez-le dans une pièce très bien éclairée, près d'une baie ou d'une fenêtre ; attention, toutefois, aux rayons directs du soleil qui peuvent brûler les feuilles. Entourez-le d'autres plantes, ce qui permet de créer une ambiance humide.

Installez le pachystachys dans un mélange de terre, de tourbe et de sable. Arrosez-le régulièrement mais sans excès, car il ne faut pas d'eau stagnante dans la soucoupe.

Pour encourager sa floraison, ajoutez de l'engrais à l'eau d'arrosage, non calcaire, pendant la période végétative.

Pensez, également, à nettoyer les feuilles et à les humidifier avec un brumisateur (sans mouiller les inflorescences).

Lorsque les fleurs fanent, supprimez-les.

Au printemps, si nécessaire, taillez le pachystachys jaune.

Multiplication du pachystachys jaune

Profitez de la taille de printemps pour prélever des boutures et effectuez un bouturage à l'étouffée.

Le saviez-vous ?

Stachys, en latin, signifie épis, tandis que lutea vient de luteus, qui signifie jaune.

 

Lire aussi
Les dangers du jardinage Les dangers du jardinage

Gare aux outils de jardinage que nous laissons souvent traîner ici ou là, lorsque l'on a des enfants. Savez-vous que ce type d'accident est parmi les plus courant en France. Bien évidemment , on...

Le jardinage urbain Le jardinage urbain

Marre de la grisaille de nos villes ! Qu’à cela ne tienne, pourquoi ne pas créer un jardin sur le balcon, la terrasse ou même sur le toit des immeubles. Les citadins ont besoin de ce retour à...

Le jardinage avec les enfants Le jardinage avec les enfants

Le contact des enfants à la nature est spontané et intuitif. Naturellement portés à aller à la découverte des petites bêtes, des plantes, de l’eau et de la terre, les enfants éprouveront un...

La guérilla du jardinage : place à la rébellion végétale ! La guérilla du jardinage : place à la rébellion végétale !

Des grenades, des bombes... Voilà un artillerie bien lourde qui pourrait causer quelques dégâts si elle n'était destinée à fleurir nos villes de manière secrète et révolutionnaire. Focus sur les «...

Vos commentairesAjouter un commentaire