Arum d'Ethiopie, Arum blanc

Zantedeschia aethiopica

Arum d'Ethiopie, Arum blanc, Zantedeschia aethiopica
Famille: Aracées
Origine: Afrique
Période de floraison: Juin, juillet
Couleur des fleurs: blanc
Exposition: ensoleillée à mi-ombre
Type de sol: tolérant mais riche
Acidité du sol: ph acide à neutre
Humidité du sol: Frais à immergé
Utilisation: parterre, zone humide, bouquet, bassin
Hauteur: 1m
Type de plante: plante à tubercule
Type de végétation: vivace
Type de feuillage: persistant
Rusticité: assez rustique, - 10°C
Plantation, rempotage: printemps
Méthode de multiplication: éclat de rhizome, semis
Espèces, variétés intéressantes: Le genre comprend 8 espèces
Dont Zantedeschia pantlandii, aux spathes jaunes, et Zantedeschia odorata, très parfumé
Des cultivars : ‘Childiana’,plus petit, ‘Green Goldess’ aux spathes marginées de vert, ’Rod Est’, dont l’extérieur de la spathe est rosé, et ‘white Giant’, gigantesque cultivar aux feuilles mouchetées de blanc, ‘Pink Mist’ au spadice rose

L’arum d’Ethiopie, Zantedeschia aethiopica est une plante vivace africaine, issue des milieux humides. Presque complètement rustique en Europe, cette jolie Aracée est cultivée avec succès depuis de nombreuses années, en tant que plante vivace dans les massifs frais ou en zone humide. Elle est aussi utilisée comme fleur coupée. L’arum d’Ethiopie s’est aussi naturalisé sur d’autres continents, par exemple en Californie.

Description de l’Arum d’Ethiopie

L’arum blanc est une plante tuberculeuse. Ses tiges souterraines sont épaissies en un organe de réserve, comme la pomme de terre, qui grossit et se ramifie avec l’âge. Normalement de feuillage persistant, l’arum blanc perd son feuillage l’hiver, s’il gèle. Les feuilles sortent en nombre, directement du tubercule, de même que les inflorescences. Les feuilles sont sagittées : un grand limbe en forme de flèche porté par un long pétiole dressé. De couleur vert soutenu, le feuillage est déjà très décoratif. Au mois de juin, les inflorescences, superbes, émergent bien au-dessus du feuillage, énorme spathe blanche, avec un spadice central droit et épais de couleur jaune. Les véritables fleurs, non visibles, sont groupées au cœur du spathe et sont pollinisées par les insectes.

Comment cultiver Zantedeschia aethiopica ?

Pour la culture de l’Arum blanc, il faut tenir compte de sa tendance à geler dans nos latitudes aux hivers froids. On lui choisit un emplacement frais à humide, protégé des vents glacés, au soleil ou à mi- ombre. Et surtout, le secret pour éviter les gelées destructrices, est de le planter assez profondément, au moins 30 à 40 cm dans un sol riche en matière organique. En supplément, dès les premières gelées qui abime son feuillage, celui-ci doit être coupé, puis la souche protégée par un épais paillis.

L’arum d’Ethiopie supporte mal la sécheresse, il peut même être considéré comme une plante de bassin, pour les bordures et même jusqu’à immergé sous 30 cm d’eau.

En zone aux hivers plus doux, l’arum blanc est persistant. On peut également lui garder des feuilles en hiver en le maintenant en potée, mise hors gel. La floraison est alors parfois plus précoce.

Comment multiplier l’arum d’Ethiopie ?

Par division de rhizome : au printemps, tant que les feuilles ne sont pas trop hautes et encombrantes, la souche est sortie de terre et divisée en 2 ou 3 à l’aide d’une bêche propre et coupante. Les éclats de rhizome doivent rester suffisamment gros, et être replantés aussitôt. Si le pied d’arum blanc est très important, au lieu de tout sortir, une partie est sectionnée par la beche et repiquée, après division, sans sortir l’ensemble de la plante. Les nouvelle plantes auront toute la saison pour s’enraciner correctement avant l’hiver.

Par semis : les graines doivent murir complétement sur le pied, puis les fruits sont récoltés, et nettoyés de la chair qui les enveloppe, avec des gants, car la plante est toxique. Une fois propres, ils se conservent facilement jusqu’au printemps. Ils sont alors semés dans en caissette humide et maintenue à 20 °C minimum. La germination intervient quelques semaines plus tard ; Les jeunes arums mettent 3 ans avant de fleurir.

Lire aussi
Les jardins du Quai Louis Blanc (72) Les jardins du Quai Louis Blanc (72)

Entre histoire et modernité... Si la ville du Mans est plus connue pour ses spécialités culinaires ou sa course de 24 heures, c’est aussi une ville riche en histoire. Le vieux Mans, la...

Le mur végétal par Patrick BLANC Le mur végétal par Patrick BLANC

Véritable fresque vivante, le mur végétal imaginé par Patrick BLANC est basé sur une nouvelle technique de culture qui permet de végétaliser n'importe quelle surface verticale en s'affranchissant...

La larve du hanneton (vers blanc) La larve du hanneton (vers blanc)

Souvent présente dans la terre du potager ou même dans le compost, la larve de hanneton s'avère d'une voracité hors norme. Les dégâts sont alors conséquents. Voyons comment la reconnaître et...

Le vinaigre blanc a plus d'un tour dans son sac Le vinaigre blanc a plus d'un tour dans son sac

Le vinaigre blanc constitue un produit miracle et peu onéreux qui remplacera avec succès certains produits d'entretien mais aussi certains cosmétiques à la maison, ainsi que de nombreux produits...

Vos commentairesAjouter un commentaire

  • Janine (Ardèche méridionale)
    J'ai 3 magnifiques arums dans de grands pots, exposition mi-ombre, ils n'ont pas été très généreux en fleurs cette année, en revanche ils ont un feuillages superbes et denses, ils sont en pots tout l'hiver dans un endroit abrité, est-ce qu'il faut couper les feuilles en automne ? Et suspendre les arrosages, nous sommes dans une région sans grosses gelées, -2 jusqu'à -6° quelquefois ?
    Répondre à Janine
    Le 21/09/2015 à 13:53
  • Rachel (Marieville quebec)
    J'ai acheté un oignon dans un pot qui a pourri mais j'ai récupéré un petit oignon qui a grandi près d'un mètre sans faire de fleurs. J'ai du couper le tout pour le faire se reposer en novembre et j'ai de très petits oignons qui s'attachent à l'oignon mère que je veux replanter. A lire vos commentaires ils ne fleuriront pas avant 3 ans. Puis-je espérer des fleurs pour bientôt ?
    Répondre à Rachel
    Le 26/03/2015 à 03:01
  • Annie (Chatillon)
    J habite une region bien froide alors j ai un doute qu il gele
    Répondre à Annie
    Le 18/01/2014 à 12:17