Purin d'orties comme insecticide

En plein hiver lorque la terre n'est pas gelée, arroser votre jardin au purin d'ortie dilué avec de l'eau :cela vous débarasse des insectes nuisibles pour le printemps tout en repectant la nature.

Ce truc a été envoyé par Vincent De Neuilly

Note :
48.672000000001
196 votes
1 2 3 4 5

Ma recette de purin comme engrais et répulsif

Voici ma recette personnelle. C'est comme dans Pagnol: vous prenez un bon tiers d'orties plus ou moins coupés en morceaux d'une vingtaine de centimètres, un bon tiers de feuilles tiges et fleurs de grande consoude également coupées en gros morceaux et un petit tiers de tout ce qui a le culot (ou la bonne idée) de pousser dans le jardin: pissenlits, plantins, renoncules, liseron, séneçon, rumex, chardons... Il faut évidemment les choisir sans graines ni traces de maladies. Tout se transforme en un engrais exactement adapté au jardin. La plante qui en raffole le plus est la consoude, qui pousse 10 fois plus vite après, jusqu'à former un mastodonte de 80 cm de haut et d'un mètre de large, assez envahissant mais dont on enlève quelques feuilles chaque semaine pour en faire du nouveau purin et ainsi de suite. Je pense avoir trouvé le système idéal, en tout cas très pratique. J'utilise une petite citerne ronde en plastique, destinée à la récolte des eaux de pluie, d'une contenance de 30 "gallons" soit environ 200 litres et munie d'un robinet à quelques cm du fond. Comme la cuve est surélevée d'une trentaine de cm, il n'y a qu'à mettre l'arrosoir au pied de la cuve, et la potion magique tombe directement dedans, filtrée par le robinet. Il n'y a plus qu'à finir le remplissage avec le tuyau d'eau (de pluie), et c'est prêt. Surtout ne pas remuer les herbes pendant les quelques minutes qui précèdent le soutirage ! Si le robinet se bouche malgré tout, pas de panique, inutile de mettre les mains dans le jus ! Il suffit de prendre un morceau de tuyau d'arrosage de la taille du robinet, de souffler de toutes ses forces en même temps que l'on ouvre le robinet, et la pression de l'air suffit à faire reculer les morceaux qui encombrent le passage du liquide. Résultats garantis sur tomates, rosiers, choux (je crois que c'est un peu répulsif pour les papillons qui rodent autour des choux), épinards, courgettes et potirons, poireaux et tout ce qui est assez vorace ou pas trop décidé à pousser. Ne pas se laisser tenter d'en rajouter trop souvent, juste pour voir, car il semble tout de même y avoir des limites: les céleris, qui poussent comme des champignons et sans aucune tache jusqu'au début de la mauvaise saison auraient plut&ôt tendance à avoir un goût un peu trop prononcé, et les courgettes et potirons trop gorgés d'eau se conservent moins bien si on dépasse la dose raisonnable. Mais on n'est pas là pour produire des légumes "forcés", bien sûr !

Envoyé par Annie

Purin d'orties contre les papillons des choux et des poireaux

J'ai essayé le purin d'orties sur les jeunes plants de choux. Si on le fait régulièrement, cela éloigne les papillons et évite d'avoir des choux envahis de chenilles quelques semaines plus tard. ça a l'air de fonctionner aussi pour les poireaux.

Envoyé par Christine

Traitement biologique, le purin d'orties

Un trucs que aujourd'hui tout le monde connait : le purin d'ortie. Faite mariner des orties ( surtout les feuilles ) dans de l'eau pendant 10 à 15 jours ( à faire l'été ca va plus vite avec la chaleur ) récupérer le jus ajouter de l'eau puis pulvériser vos arbre arbuste malades, ca marche plus que bien et c'est gratuit ..

Envoyé par Ben

Purin d'orties contre le pou du rosier

Pulvériser les rosiers avec du purin d'ortie c'est efficace contre le pou.

Envoyé par Patrice.

Conserver son purin d'orties et de consoude

Je conserve ces purins dans des cubitainers anciens en matière plastique qui s'ecrasent, avec le robinet orienté de façon adéquate pour avoir le vide d'air. J'ai conservé ces purins dix mois séparément ou mélangés suivant les plantes à arroser (azote?). Avec des résultats étonnants à l'usage !

Envoyé par Cabret Pierre

Eliminer les chardons

J'avais des chardons récalcitrants qui repoussaient sitôt arrachés. Les racines de chardons sont très profondes et il est difficile de les éliminer. Une amie m'a donné un truc efficace : coupez le chardon à sa base et à l'aide d'une seringue introduisez dans la racine creuse une dose de désherbant pur; Résultat garanti.

Envoyé par Marithe

Le purin d'orties pour traiter les rosiers

Au printemps, pour traiter les rosiers et éviter les pucerons, faîtes macérer des orties dans de l'eau de pluie (ou eau distillée) et pulvériser dès la repousse. Si ce mélange est très foncé, ne pas hésiter à le diluer dans de l'eau de pluie ! Mauvaise odeur mais résultat garanti !

Envoyé par Christine

Infusion de tabac contre les pucerons

J'achète une pochette de tabac et la fais infuser dans un litre et demi d'eau dix minutes, pour me faciliter la tache je met le tabac dans un demi bas filé ainsi je peux infuser encore une fois, quand c'est froid je verse dans un atomiseur et je pulvérise les rosiers et tout ce qui a des pucerons c'est radical en peu de jour il n'y a plus rien et ça dure. La nicotine les tue.

Envoyé par Fanny

» Proposer votre truc

Lire aussi
Orties, Fougères, Consoudes pour purin Orties, Fougères, Consoudes pour purin

Confectionné par des jardiniers depuis des générations, le purin de plantes est une préparation traditionnelle économique. Obtenu par une macération prolongée de plantes dans de l’eau, il...

Le purin d'ortie Le purin d'ortie

Très utilisé au jardin biologique, le purin d'ortie possède de multiples vertus. Engrais puissant, anti-parasitaire efficace, il est très facile à élaborer et à utiliser, aussi n'hésitez pas à...

Le purin de consoude Le purin de consoude

Le purin de consoude, est un complément parfait au purin d'ortie. Moins chargé en azote, mais contenant plus de potassium et de minéraux, il constitue un engrais de choix pour les plantes fleuries...

Le quinoa, comme une céréale... Le quinoa, comme une céréale...

Encore méconnues il y a une dizaine d'années, les graines de quinoa entrent peu à peu dans notre alimentation. Les habitudes changent pour le meilleur et notre santé en bénéficie pleinement. Mieux...