10 conseils pour éviter le mildiou de la tomate

    Le mildiou est une maladie très courante sur la tomate causée par un champignon nommé 'Phytophthora'. Elle se développe par temps humide et lorsque les températures deviennent clémentes.

    Tomates atteintes par le mildiou

    Le mildiou de la tomate se manifeste par des tâches brunes sur les feuilles, les tiges et les fruits et parfois par un duvet blanc au revers des feuilles. Voyons comment l'éviter.

    1- Lorsque vous éclaircissez vos semis et que vous les transplantez en godets individuels ne conservez que les plants les plus vigoureux. Jetez les plants chétifs, ou ceux dont la tige principale semble tordue ou tachée.

    2- Plantez vos tomates au plein soleil, dans un emplacement bien aéré et espacez les pieds d'au moins 40 cm. Si l'air circule bien, les spores de mildiou auront moins tendance à se fixer sur les plantes.

    3- Installez vos tomates dans un sol bien drainé, qui ne retient pas l'eau en excès. Celui-ci devra aussi être fertile et bien équilibré, ainsi les tomates seront moins sensibles aux maladies en tous genres. Plantez-les au jardin lorsque tout risque de gel sera écarté. Un plant abîmé par le froid, s'il s'en sort, est ensuite plus sensible aux maladies.

    4- Lors de la plantation, ajoutez quelques feuilles d'ortie au fond du trou, recouvrez-les d'une fine couche de terre, puis placez votre plant de tomate et rebouchez. L'ortie va libérer de l'azote qui donnera de la vigueur à la tomate pour assurer un bon départ. Un arrosage au purin d'ortie les semaines suivant la plantation aura le même effet.

    5- N'arrosez jamais le feuillage. L'arrosage doit s'effectuer directement au pied de la plante à l'aide d'un arrosoir ou mieux encore avec un arrosage en goutte-à-goutte. Laissez sécher la terre entre deux arrosages, elle ne doit jamais rester détrempée continuellement.

    6- Plantez plusieurs variétés de tomates ; certaines résistent bien mieux que d'autres au mildiou. Alternez les variétés précoces, classiques et tardives.

    7- Plantez des variétés insensibles au mildiou comme 'Crimson Crush', Iron Lady F1 bio, 'Legend', 'Mountain Magic' ou 'Plum Regal'.

    8- Paillez le pied de vos tomates avec de la prêle ou de la consoude, deux plantes connues pour prévenir les maladies cryptogamiques.

    9- En cas d'attaque sur un plant, brûlez les feuilles atteintes et pulvérisez du purin de prêle, de consoude ou une décoction d'ail sur tous les plants du potager tous les 8 jours, voire plus souvent s'il pleut.

    10- Taillez vos tomates uniquement par une journée ensoleillée. Si vous utilisez un sécateur ou des ciseaux pour couper les gourmands, pensez à bien désinfecter les lames avant l'opération.

    Infographie - 10 conseils pour éviter le mildiou de la tomate

    Vous aimerez aussi

    Vos commentaires

    Ajouter un commentaire
    Contre le mildiou, je mets régulièrement au pied des tomates de l'ortie que je broie et que je mets au pied et je laisse la nature faire le reste idem pour les rosiers et tous les légumes (chou aubergine poivron etc)
    pat - 18/06/2017 Répondre
    Brûler les feuilles ! Mais comment : L'écobuage est interdit...
    Vil_XP - 12/06/2017 Répondre
    Déposez-les a la déchetterie ou dans votre poubelle !
    dubois - 12/06/2017
    Je brule les feuilles malades dans le barbecue ( sans grillades dessus !!!)...j ai une quinzaine de pieds chaque annee il n y a pas tant de feuilles que ça
    Da - 14/05/2020
    Vous devez avoir une sacré quantité de tomate pour ne pas pouvoir bruler les feuilles. Petite idée, utilisez une lampe à souder.
    JEFF - 20/05/2020

    Publications apparentées