La culture des plantes d'intérieur en hiver (suite)

La culture des plantes d'intérieur en hiver (suite)
La culture des plantes d'intérieur en hiver (suite)

Suite de notre sujet sur la culture des plantes en intérieur; l'arrosage, l'engrais, la lumière et le rempotage...

» La culture des plantes d'intérieur en hiver (début)

L'arrosage, le bon dosage

Sûrement un des points les plus délicat. Mieux vaut ne pas trop arroser que trop arroser ! Un arrosage excessif durant la période de repos aura pour effet de faire pourrir vos racines dans un premier temps et quand vous vous en rendrez compte avec le feuillage qui commencera à tomber, il sera bien souvent trop tard.

Limitez donc l'arrosage au strict minimum ! Pour constater l'humidité du sol, il vous suffit d'enfoncer un doigt dans le pot et de mesurer ainsi s'il est nécessaire de lui resservir à boire ! Vous n'arroserez votre plante que si la terre est sèche en surface. Attention cependant aux fougères qui à l'inverse n'apprécient guère une période trop sèche. Une moyenne d'un arrosage léger par semaine en hiver est une bonne base que vous adapterez à vos conditions de culture.

Évitez les bacs ou pots à réserve d'eau dans lesquels on retrouve le plus souvent les racines baignant allègrement. Ce type de bac peut-être appréciable durant vos congés d'été, mais c'est tout !

Ne laissez pas d'eau dans les soucoupes en hiver, cela aurait pour effet de saturer d'eau la terre au fond du pot et de risquer de faire pourrir les racines. Pour les orchidées, quelque soit la saison, videz la soucoupe si elle venait à se remplir d'eau.

Un dernier conseil, l'eau tirée du robinet en hiver est souvent très froide, alors laissez-la reposer 24h dans l'arrosoir laissé dans la pièce avant de vous en servir. L'eau sera ainsi à température ambiante et les plantes ne subiront pas de choc thermique. Deuxième avantage, le chlore aura après ce temps de repose disparut.

L'engrais, pas en hiver

Comme indiquer précédemment, la plante est en période de repos végétatif, donc pas d'engrais pour ne pas risquer de la "réveiller" alors que les conditions de culture correspondant à son réveil ne sont pas encore au rendez-vous !

La lumière, un maximum pendant cette période

Rapprochez vos plantes des fenêtres sans pour autant coller le feuillage au vitrage qui est très froid. Restez dans la zone des 2 mètres par rapport à la fenêtre de préférence orienté sud. Bien entendu, n'ouvrez pas vos fenêtres, ou alors prenez soin d'éloigner vos plantes au préalable, un coup de froid pouvant être fatal.

Un manque de lumière se manifeste en généralement par un jaunissement du feuillage de la plante et une chute des feuilles. Également les jeunes pousses s'allongent et se courbent en direction des rayons de la lumière.

Pour éviter que les feuilles se courbent d'un seul côté, faites faire un demi-tour à votre potée régulièrement.

Au retour du soleil, éloignez à nouveau vos pots des fenêtres plein sud, surtout pour les plantes d'ombre comme les fougères ou ajoutez un voilage.

Capillaire près d'une fenêtre

La lumière artificielle, pourquoi pas

La culture sous éclairage artificiel grâce à des ampoules ou des néons de type horticole reproduisant le spectre de la lumière solaire (type néons ou projecteurs pour les aquariums) est possible. Ces néons ont une durée de vie limitée et doivent être remplacés en général tous les ans. Branchez le système d'éclairage sur un programmateur avec une durée de 12 à 13 heures par jour. Consultez la notice d'utilisation pour les distances à respecter pour ne pas brûler le feuillage de vos plantes vertes, un minimum de 50 cm est à respecter.

Notez que les ampoules classiques ne permettent pas ce type de culture.

La poussière sur les feuilles

La lumière est captée par le feuillage des plantes (c'est le phénomène de la photosynthèse), il est nécessaire qu'il soit propre. Pour cela, utilisez une simple éponge humide, n'ayant pas servie à appliquer un produit d'entretien (!). Utilisez un pinceau dans le cas des cactus.

Le rempotage au printemps

Ne rempotez pas vos plantes d'intérieur en cette période ! Comme pour l'engrais, vous risquez de provoquer le redémarrage de la végétation de votre plante qui est au repos. Pour cela, attendez l'arrivée du printemps !

Lire aussi
La culture des plantes d'intérieur en hiver La culture des plantes d'intérieur en hiver

Il n'est pas toujours facile de réussir à faire passer la période hivernale à nos plantes d'intérieur ou aux plantes d'extérieures que nous avons rentrées à la maison. Nombreuses sont les questions...

Les parasites des plantes d'intérieur Les parasites des plantes d'intérieur

Les plantes d'intérieur peuvent être le sujet d'attaques de quelques parasites ravageurs, l'environnement sec et l'absence de prédateurs favorisant cette invasion. Les cochenilles Les...

Plantes d'intérieur et lumière Plantes d'intérieur et lumière

Les plantes d'intérieur sont parfois soumises à des conditions de culture difficiles, elles souffrent alors de divers symptômes. La lumière est indispensables à la vie de la majorité de nos...

Préparer les plantes d'intérieur pour les vacances Préparer les plantes d'intérieur pour les vacances

Prévoir l'entretien de ses plantes d'intérieur lorsque l'on part en vacances est une casse tête qui se renouvelle chaque année. Manque d'éclairage ou d'arrosage, voyons comment limiter les dégâts....

Vos commentairesAjouter un commentaire

  • Nawara (Maroc Khénifra)
    J'adore les plantes et j'aime bien savoir plus sur ce genre des plantes et j'ai trouvé tous ce que je cherche dans ce site c 'est vraiment formidable et trés intéressant
    Répondre à Nawara
    Le 29/05/2014 à 17:35