Histoires de plantes; bruyère, joubarbe, camélia et absinthe

Artemesia absinthium, l'absinthe
Artemesia absinthium, l'absinthe

Les plantes ont toutes leur petite histoire. Certaines furent importées puis acclimatées pour notre plus grand bonheur, d'autres ont une réputation sulfureuse... Explorons ensemble leurs secrets.

La bruyère

La bruyère est une plante robuste se contentant de peu pour pousser et fleurir. Une légende écossaise raconte que Dieu, voyant les collines d'Écosse dénudées, aurait demandé au Chêne de les coloniser, mais le chêne avait besoin d'un sol profond et riche. Il fit alors la même proposition au chèvrefeuille, qui refusa par manque de support pour grimper. Il pensa alors à la rose, mais elle n'eut pas la force d'affronter le vent violent et la pluie constante sévissant en ces lieux. La bruyère, plus courageuse, décida de tenter l'expérience. Dieu touché par cette belle détermination lui offrit le délicat parfum du chèvrefeuille, la douceur et la couleur de la rose et la robustesse du chêne.

La joubarbe

Le nom de « Joubarbe » qualifie deux genres de plantes : les sempervimums et les jovibarbas. « Jovis barba » évoque la barbe de Jupiter. Cette plante a toujours été hautement considérée dans nos campagnes où elle était plantée sur les toits afin de protéger les habitations de la foudre. Charlemagne lui-même aurait ordonné l'utilisation de la plante pour la protection de ses domaines ! Plante médicinale utilisée pour soigner les brûlures et les problèmes de peau, elle aurait aussi un effet de protection contre les maléfices !

Le camélia

Camellia sinensis pousse à l'état sauvage dans les zones montagneuses de la Chine. La légende raconte que l’empereur Shen Nung, en 2737 avant notre ère, découvrit le thé. Cet empereur était un des premiers botanistes, son surnom était d'ailleurs « l'empereur aux 5 graines ».

Alors qu'il se reposait paisiblement sous un arbre, il fit bouillir de l'eau pour se désaltérer. A ce moment quelques feuilles tombèrent dans l'eau et lui donnèrent une couleur et un parfum délicats. L'empereur ne tarda pas en faire sa boisson favorite car elle permettait de rester concentré et éveillé de longues heures durant.

L'absinthe

Artemesia absinthium tirerait son nom de la Déesse Artemis qui lui aurait donné son nom en échange des bienfaits procurés aux humains. Très amère, ses vertus sont bien connues depuis l'Antiquité. Déjà Galien considérait la plante comme un puissant tonique, Avicenne quant à lui, s'en servait comme stimulant de l'appétit. Au XIXe siècle l'absinthe servait de constituant principal à une boisson alcoolisée qui avait un grand succès puisqu'on estime que sa consommation en 1873 avoisinait les 6800 hectolitres. Cette boisson parfois hallucinogène est maintenant devenue illégale.

Lire aussi
Histoires de plantes, magnolia, olivier, lilas et aubépine Histoires de plantes, magnolia, olivier, lilas et aubépine

Les plantes ont toutes leur petite histoire. Certaines furent importées puis acclimatées pour notre plus grand bonheur, d'autres ont une réputation sulfureuse... Explorons ensemble leurs secrets....

Les plantes hybrides Les plantes hybrides

De plus en plus présentes dans les rayons des jardineries, les semences et les plantes hybrides ont tendance à supplanter les espèces traditionnelles. De quoi s'agit-il réellement ? Quel est...

Les plantes bisannuelles Les plantes bisannuelles

Très utiles pour leur floraison précoce en fin d'hiver et au tout début de printemps, les plantes bisannuelles sont très souvent associées aux plantes à bulbes. Elles sont caractérisées par un port...

Les plantes annuelles Les plantes annuelles

Elles font leur apparition au printemps sur les étals des jardineries sous le nom de plantes annuelles à floraison estivales. Mais que signifie vraiment ce terme ? Quelles espèces se cachent sous...

Vos commentairesAjouter un commentaire

  • Essiel (Abidjan cote-d'ivoire)
    Merci pour toutes ces information sur les plantes...
    Répondre à Essiel
    Le 25/03/2017 à 20:18