Les purins et autres recettes

Les purins et autres recettes
Les purins et autres recettes

Retrouvez vos propositions de purins et vos autres recettes de décoctions...

Les prêles après leur préparation peuvent efficacement lutter contre l'oïdium et le mildiou!
Prenez 1 kg de prêles et coupez les en morceaux, mettez les dans 10 litres d'eau, laissez tremper 24h et ensuite portez à ébullition 1/2h ... Laissez refroidir et filtrez.
Diluez dans 5 fois de l'eau, pulvérisez ensuite sur les feuillages à traiter. En fonction de la quantité nécessaire, vous réduirez la quantité de plante.
C'est un truc sûr et non toxique pour vos légumes !!!
Titos
Utilisation du purin d'ortie:
Afin de ne pas rencontrer de déboires avec cette mixture entre autres, des brûlures par un jus très concentré, j'emploie cette recette:
Pour la macération: 1 kg d'ortie (sans graines) pour 10 litres d'eau (de pluie de préférence) à faire macérer pendant 21 jours minimum - Filtrer cette décoction avec un tamis de maçon pour un emploi à l'arrosoir au pied des plantes et avec un bas de femme pour utilisation avec le pulvérisateur sur le feuillage. Dans les deux cas, j'utilise une préparation composée de 25% de jus d'ortie pour 75% d'eau . Une expérience de plus de 30 ans. Recette de purin déjà citée mais les proportions sont trop souvent à l'appréciation de l'utilisateur ?????
Loulou
Voici ma recette personnelle. C'est comme dans Pagnol: vous prenez un bon tiers d'orties plus ou moins coupées en morceaux d'une vingtaine de centimètres, un bon tiers de feuilles tiges et fleurs de grande consoude également coupées en gros morceaux, et un petit tiers de tout ce qui a le culot (ou la bonne idée) de pousser dans le jardin: pissenlits, plantins, renoncules, liseron, séneçon, rumex, chardons...........Il faut évidemment les choisir sans graines ni traces de maladies. Tout se transforme en un engrais exactement adapté au jardin. La plante qui en raffole le plus est .....la consoude, qui pousse 10 fois plus vite après, jusqu'à former un mastodonte de 80 cm de haut et d'un mètre de large, assez envahissant, mais dont on enlève quelques feuilles chaque semaine, pour en faire du nouveau purin et ainsi de suite.
Je pense avoir trouvé le système idéal, en tout cas très pratique. J'utilise une petite citerne ronde en plastique, destinée à la récolte des eaux de pluie, d'une contenance de 30 "gallons" soit environ 200 litres, et munie d'un robinet à quelques cm du fond. Comme la cuve est surélevée d'une trentaine de cm, il n'y a qu'à mettre l'arrosoir au pied de la cuve, et la potion magique tombe directement dedans, filtrée par le robinet. Il n'y a plus qu'à finir le remplissage avec le tuyau d'eau (de pluie), et c'est prêt. Surtout ne pas remuer les herbes pendant les quelques minutes qui précèdent le soutirage ! Si le robinet se bouche malgré tout, pas de panique, inutile de mettre les mains dans le jus ! Il suffit de prendre un morceau de tuyau d'arrosage de la taille du robinet, de souffler de toutes ses forces en même temps que l'on ouvre le robinet, et la pression de l'air suffit à faire reculer les morceaux qui encombrent le passage du liquide.
Résultats garantis sur tomates, rosiers, choux (je crois que c'est un peu répulsif pour les papillons qui rodent autour des choux), épinards, courgettes et potirons, poireaux et tout ce qui est assez vorace ou pas trop décidé à pousser. Ne pas se laisser tenter d'en rajouter trop souvent, juste pour voir, car il semble tout de même y avoir des limites: les céleris, qui poussent comme des champignons et sans aucune tache jusqu'au début de la mauvaise saison auraient plutôt tendance à avoir un goût un peu trop prononcé, et les courgettes et potirons trop gorgés d'eau se conservent moins bien si on dépasse la dose raisonnable. Mais on n'est pas là pour produire des légumes "forcés", bien sûr !
Annie
J'ai essayé le purin d'orties sur les jeunes plants de choux. Si on le fait régulièrement, cela éloigne les papillons et évite d'avoir des choux envahis de chenilles quelques semaines plus tard. Ça a l'air de fonctionner aussi pour les poireaux.
Christine
Donner du thé froid aux plantes vertes comme le ficus, qui adore ça !!
Fanny
Lire aussi
Les autres insectes Les autres insectes

Les insectes forment une classe d'invertébrés de l'embranchement des Arthropodes. Les insectes sont les animaux les plus nombreux sur terre, ils représentent 80% des espèces animales. Ver luisant...

Les autres arthropodes, araignées, mille pattes Les autres arthropodes, araignées, mille pattes

Les arthropodes forment un embranchement d'animaux invertébrés. Le corps des arthropodes est formé de segments (ou métamères) articulés, recouverts d'une cuticule rigide, qui constitue leur...

Quelques recettes d'insecticides Quelques recettes d'insecticides

Gilbert nous livre ses recettes naturelles contre quelques insectes ravageurs Savon noir à l'huile de lin dose : 300 ml pour 10 litres efficace sur pucerons diluer à l'eau chaude compléter avec eau...

Les purins de plantes ou extraits fermentés Les purins de plantes ou extraits fermentés

En jardinage bio, les purins de plantes autrement nommés « extraits fermentés » constituent des traitements préventifs et curatifs naturels et sans danger pour notre environnement. Comment les...

Vos commentairesAjouter un commentaire