Les abeilles

Je m'abonne 

Grégoire MARTIN apiculteur nous parle des abeilles et de leur intérêt pour l'environnement et pour le jardinier.

Le rôle essentiel des abeilles

L'abeille joue un rôle primordial dans la reproduction des plantes ; en récoltant le nectar et le pollen des fleurs, elle transporte ce dernier d'une plante à l'autre, ce qui la rend responsable de la production des graines pour 80% des plantes. Sans abeilles, on n'a ni plantes, ni fruits.

Les différents habitants de la ruche

Les abeilles sociales ne sont pas les seules abeilles qui pollinisent les plantes : il faut également compter sur les abeilles solitaires qui représentent 80 % des hyménoptères, comme le gros bourdon jaune et noir (Bombus) ou les mégachiles, de petites abeilles qui logent dans la terre.

Les abeilles sociales

Dans une ruche, 3 castes d'abeilles sociales se distinguent :

  • les ouvrières : elles sont entre 30 000 et plus de 100 000 au moment de la récolte.
  • la reine : unique, elle vit 5 ans.
  • les bourdons : ils naissent vers les mois de mars ou avril et, en septembre, lorsqu’il y a pénurie de nectar, ils se font tuer ou expulser de la ruche par les abeilles.

La reine des abeilles

Sans reine, il n'y a pas de ruche. C'est la mère de toutes les abeilles. Elle naît dans la ruche, puis au bout de deux ou trois jours, elle sort pour rejoindre des congrégations de mâles : tous les mâles présents sur un rayon de 10 km se retrouvent à un point précis situé à une dizaine de mètres d'altitude, pour féconder les reines. Les reines les retrouvent par instinct et font leur vol nuptial. Elles se font féconder et remplissent leur spermathèque par 10 à 15 mâles, puis retournent dans leur ruche pour pondre jusqu'à 1 000 œufs par jour, durant toute la durée de leur vie (entre 4 et 5 ans). Elles ne sortiront plus de la ruche, sauf en cas d'essaimage.

Lorsque la reine de la ruche meurt, les abeilles élèvent une nouvelle reine à partir d'un œuf de moins de trois jours, nourri avec de la gelée royale. S'il n'y a pas d'oeuf de moins de trois jours, il ne pourra pas y avoir de nouvelle reine pour la ruche.

Dans ce cas là, une abeille de la ruche va retrouver sa capacité à pondre. Mais les œufs n'étant pas fécondés par une reine, ils n’engendreront que des mâles. Au bout de trois mois, la ruche ne contient alors plus que des bourdons. On dit que la colonie devient bourdonneuse ; c'est la fin de la ruche.

Lire aussi
Comment choisir ses abeilles ? Comment choisir ses abeilles ?

André LETORT et Gérard BOURGES nous conseillent sur le choix des abeilles et sur leur installation. Voilà la ruche est installée, nous avons tout le matériel nécessaire maintenant il nous manque le...

Les hyménoptères, abeilles, bourdons, fourmis, guêpes Les hyménoptères, abeilles, bourdons, fourmis, guêpes

Les hyménoptères constituent, après les coléoptères, l'ordre d'insectes le plus diversifié. On évalue actuellement leur nombre à plus de 120 000 espèces. Cet ordre comprend les abeilles, les...

L'essaimage des abeilles L'essaimage des abeilles

Les abeilles, toujours très malines, ont trouvé un système parfait face à la crise du logement dans une ruche devenue trop étroite : l'essaimage. Focus sur cette migration très organisée. Qu'est-ce...

Aider les abeilles sauvages Aider les abeilles sauvages

Les abeilles sauvages bien moins connues que nos abeilles domestiques, n'en abattent pas moins un travail considérable concernant la pollinisation. Fragilisées par les activités humaines, elles se...

Vos commentairesAjouter un commentaire