Les agrumes

Bénédicte BACHES des pépinières BACHES nous présente les agrumes

La rusticité des agrumes

Les agrumes peuvent être cultivés en pots ou en pleine terre, tout dépend de l'endroit où ils sont cultivés. Généralement ils résistent à des températures négatives comprises entre -3 ou -4°C pour les limes, à -10 ou -12°C pour certaines mandarines ou kumquats.

Dans les zones "limites", il est possible d'accueillir des orangers ou des pomelos, car ils résistent jusqu'à, environ, -7°C.

L'hiver, afin de les aider à supporter le froid, entourez-les d'un ou plusieurs voiles d'hivernage ; plus il fait froid, plus on l'habille en ajoutant une épaisseur de voile.

Il est également possible de placer sous le voile une guirlande électrique qui émet un peu de chaleur, afin de maintenir une température à 0°C.

Dans les zones très urbanisées, dans les grandes villes intra-muros, la pollution combinée aux chauffages maintiennent une température de l'air à un niveau qui ne descend que rarement en dessous de -5°C. Il y est donc possible de cultiver des agrumes en conteneur, qui seront installés sur un balcon.

L'arrosage des agrumes

L'agrume a un feuillage persistant et produit des fruits au cours de l'hiver. Il est en activité végétative durant cette période et l'eau absorbée par la plante s'évapore par le feuillage, parfois très large comme celui du citronnier. De plus pour que les fruits gossissent et mûrissent, l'arbre a besoin d'eau. Aussi l'agrume demande des arrosages réguliers, au moins une fois par semaine, même s'il fait froid.

Si l'agrume n'a pas l'eau nécessaire, les feuilles tombent et la floraison ne se fait pas.

L'agrume est un arbre d'origine sub-tropicale ; il faut donc recréer ce climat pour que la plante produise en France.

La fertilisation des agrumes

L'apport d'engrais se fait entre mars et octobre, période où l'agrume porte de jeunes radicelles blanches qui absorbent les éléments minéreaux. L'hiver, ces radicelles sont abscentes ; il est donc inutile de fertiliser.

La multiplication des agrumes

Un agrume issu de semis produit des fruits à partir de douze ans. Toutefois, il n'est pas garanti que vous obteniez des fruits identiques à ceux du pied mère, car les agrumes s'hybrident.

Aussi, pour obtenir l'agrume choisi, il faut procéder à un greffage, avec un greffon prélevé sur un arbre adulte et un porte-greffe issu de graine (l'espèce du porte graine est généralement plus rustique que celle du greffon).

Attention : sur un arbre jeune greffé, au printemps, le porte greffe essaie de se développer en émettant des rejets. Il est impératif de les suprimer sinon le porte-greffe prendra le dessus, au détrimant du greffon.

Lire aussi
Les agrumes panachés Les agrumes panachés

Bénédicte BACHES des pépinières BACHES nous parles des agrumes panachés Le citronnier des quatre saisons panaché (Citrus lemon 'Variegata') Le citronnier des quatre saisons panaché est un...

Le jardin d'agrumes du Palais Carnolès (06) Le jardin d'agrumes du Palais Carnolès (06)

Ancienne résidence d’été des princes de Monaco, le palais Carnolès nous renseigne sur le goût des aristocrates du midi pour la villégiature à l’époque classique. Des architectes...

La culture des agrumes en pot La culture des agrumes en pot

Les agrumes sont des plantes frileuses ; ils ne pourront être installés en pleine terre en dehors des régions très abritées du Sud de la France. Partout ailleurs, une culture en pot permettra de...

La culture des agrumes en pleine terre La culture des agrumes en pleine terre

Planter un agrume en pleine terre est tout à fait possible dans les régions les plus douces de notre pays, vous aurez ainsi le plaisir de déguster des fruits au goût irremplaçable et sans...

Vos commentairesAjouter un commentaire