La taille des arbres fruitiers

José GUERVEL de la pépinière GUERVEL vous présente la taille des arbres fruitiers

La première taille des arbres fruitiers

La première taille sur un arbre fruitier se fait après avoir acheté l'arbre, au moment de sa mise en place.

Premièrement, on intervient sur le système racinaire pour obtenir une coupe nette et saine, un réseau racinaire homogène et inciter l'arbre à produire des racines secondaires, garantes d'une bonne reprise. Il faut savoir que lorsque les arbres sortent de la pépinière, ils sont déterrés à la pelle. Cette opération inflige des blessures aux racines qui mettent un certain temps à cicatriser.

Deuxièmement, lorsqu'on réduit le système racinaire, il est nécessaire de réduire également la taille des branches, afin de ne pas créer un déséquilibre entre la partie aérienne de l'arbre et la partie souterraine. On profite de cette opération pour structurer l'arbre et refaire des charpentes (les charpentières) ; l'objectif étant d'obtenir une charpente aérée. Pour cela, on va supprimer les branches qui se croisent à l'intérieur du houppier.

La taille de formation des fruitiers

Viennent ensuite les tailles de formation ; c'est ce type de taille que l'on pratique lorsqu'on veut, par exemple, conduire en cordon un arbre formé initialement en quenouille ; autrefois, la taille en cordon était très répandue dans les jardins. De la quenouille, on ne conserve que deux branches (les charpentières) qui sont attachées à l'horizontale sur du fil tendu, pour leur faire prendre la forme du cordon. Cette forme favorise le développement des coursonnes qui porteront, ultérieurement, les fruits.

Les tailles de formation des fruitiers sont des opérations complexes, contrairement à celles des arbres d'ornement, comme par exemple le pommier d'ornement. Pour donner une forme tige et obtenir un petit tronc à cet arbre qui part naturellement en buisson, il suffit de tailler les branches de la base.

Les choix à retenir pour un jardinier débutant :

  • la haie fruitière avec des arbres en quenouille ;
  • les arbres de haute-tige (sans taille de fructification).

Ce sont ces deux formes qui demandent le moins d'entretien.

Les arbres dits « formés » nécessitent une taille de fructification et d'entretien tous les ans, afin que la forme... ne se déforme pas !

La taille de fructification

Les tailles de fructification sont régulières et visent à rendre l'arbre productif chaque année, ce qui n'est pas forcément le cas si on laisse l'arbre se développer sans intervention. Certaines variétés produisent une année sur deux ; c'est ce qu'on appelle l'alternance.

Lire aussi
La taille des arbres fruitiers La taille des arbres fruitiers

Thierry GARNIER de la pépinière du CLOS NORMAND nous parle des arbres fruitiers et de leur taille Présentation des différentes formes de fruitiers (exemple des poiriers et des pommiers) et de leur...

La taille d'été des fruitiers palissés La taille d'été des fruitiers palissés

Christine COULOMB du jardin des Merlettes nous présente la taille d'été des fruitiers La taille d'été des fruitiers (réalisée au milieu de l'été) permet de diriger les branches, de structurer...

Quel entretien pour les arbres fruitiers après la récolte ? Quel entretien pour les arbres fruitiers après la récolte ?

Gérard BOURGES nous conseille sur l'entretien à apporter aux arbres fruitiers après la belle saison. Dans notre exemple, un pommier... La belle saison est terminée, les arbres fruitiers ont bien...

La taille de l'olivier La taille de l'olivier

Florian DUROUSSET de la pépinière BIO JARDINS nous conseille sur la taille de l'olivier La taille d'un olivier détermine son aspect (port, esthétisme) et sa production. C'est donc une étape à ne...

Vos commentairesAjouter un commentaire