Bien choisir un gros sujet pour son jardin

Florian DUROUSSET de la pépinière Bio Jardins nous explique comment choisir un gros sujet

La notion de « gros sujet » est subjective et dépend de la plante et de sa perception par le jardinier.

Où accueillir un gros sujet ?

La première question que l'on doit se poser si l'on souhaite acquérir un gros sujet, est de savoir où est-ce que l'on veut le planter. L'accueil d'un gros sujet dans un petit jardin peut poser plusieurs problèmes, du fait de sa proximité avec l'habitation : les feuilles qui tombent dans les gouttières, la possibilité que le sujet tombe sur la maison, les racines qui soulèvent l'enrobé ou qui percent les canalisations comme cela peut-être le cas avec le figuier ou le pin, ...

Comment choisir son gros sujet ?

Les gros sujets sont chers et correspondent à un véritable investissement. Aussi il est très important de bien le choisir, c'est à dire de s'assurer :

  • qu'il soit adapté au climat ;

  • qu'il soit adapté également à la taille du conteneur qui va éventuellement le recevoir ;

  • que le cœur, dans le cas des palmiers, soit d'un beau vert tendre. Il est tout à fait normal que les feuilles anciennes soient abîmées, voire brûlées par les neiges de l'hiver passé, mais le cœur doit être de qualité.

Planter un gros olivier dans son jardin

Avant de ramener chez soi un olivier, il faut d'abord s'assurer que son pied ne soit pas porteur d'un  champignon nommé verticilliose.

Ensuite, on regarde son allure générale : l’absence de branches sèches, la présence de départ de jeunes pousses, et l’absence de petits amas de sciures révélateurs de la présence d'un scolyte (petit coléoptère qui perce des trous et des galeries sous l'écorce).

Le feuillage et la transplantation

Un beau sujet au feuillage fourni est très esthétique mais peut adapté à la transplantation ; plus il y a de feuilles, plus le sujet subit l'évapo-transpiration. Si celle-ci est supérieure à la capacité d’absorption de l'eau par le système racinaire, la plante va devoir faire face à un déficit hydrique préjudiciable à sa reprise.

Dans ce type de situation, il ne faut pas hésiter à rabattre jusqu'à 90% des feuilles.

Quand planter un gros sujet dans son jardin ?

Pour les palmiers, la période du repos végétatif se situe en été. C'est donc à cette saison qu'il est conseillé de les planter, en attachant le cœur pour limiter l'évapotranspiration.

Les conifères sont idéalement plantés au cours de l'automne, une saison où le sol est encore chaud. Pour les autres gros végétaux, on préfère le printemps ou l'automne, même si les sujets sont en conteneur, car ce sont les deux périodes les plus favorables à la reprise du système racinaire et du végétal dans sa globalité.

Lire aussi
Les métiers du jardin Les métiers du jardin

Michel DRIENCOURT du JARDIN DU PIC VERT nous parle des professionnels du jardin Il existe de nombreuses professions dans le monde du jardin. Il y a les obtenteurs qui créent de nouvelles plantes...

Différents types de pots pour les plantes Différents types de pots pour les plantes

Florian DUROUSSET de la pépinière BIO JARDINS nous présente les différents types de pots disponibles pour les plantes. Le pot permet d'apporter des éléments esthétiques au jardin. Il permet...

Bien choisir ses poissons pour le bassin Bien choisir ses poissons pour le bassin

Vous possédez un bassin d'ornement et rêvez d'y installer des poissons. Des questions se posent alors sur le choix des espèces, leur nombre et bien sûr leur éventuelle entente. Des poissons dans...

Bien choisir son sapin naturel pour Noël Bien choisir son sapin naturel pour Noël

Forme, taille, présentation, coloris..., les producteurs français de sapins de Noël s'engagent à offrir un très large choix aux consommateurs pour combler toutes les attentes et correspondre à tous...

Vos commentairesAjouter un commentaire