Le bouturage en laboratoire

Je m'abonne 

Dominique MENARD, responsable du secteur multiplication des pépinières André BRIANT nous parle du bouturage en laboratoire.

Le repiquage

Les plantules sorties du laboratoire (culture in-vitro) sont racinées. Avant d'effectuer le premier repiquage, il peut être nécessaire de réduire ses racines, afin de pouvoir introduire les plantules plus facilement dans le nouveau substrat.

Cette suppression ne pose pas de problème pour la suite, du moment où la plante a bien reçu l'instruction de produire des racines. Les racines importantes pour le développement de la plante sont celles qu'elle produit une fois qu'elle est implantée dans son nouveau substrat.

Pour qu'un repiquage soit réussi, le plantule doit être bien centré dans son alvéole et bien « chaussé » (au contact avec son substrat, sans la présence de bulle d'air).

Le substrat utilisé est à base de tourbe. Celui dont on se sert ici se présente sous forme de motte (un liant y est ajouté), mais on peut tout à fait utiliser de la tourbe classique conditionnée en sac, que l'on trouve en jardinerie, et l'installer dans des plateaux de semis ou des plaques alvéolées .

L'acclimatation

Vient ensuite la phase d'acclimatation qui consiste à habituer progressivement les plantes issues de l'ambiance stérile du laboratoire à des conditions de culture plus traditionnelles (culture sous serre dans du substrat à base de tourbe).

Le bouturage

Une fois que la plante est considérée comme acclimatée, c'est à dire qu'elle a repris sa croissance et produit de nouvelles feuilles, son extrémité est coupée pour réaliser une bouture qui va être plantée, à son tour, dans une petite motte de substrat à base de tourbe.

Il faut 15 jours à la bouture pour émettre de nouvelles racines et 20 jours pour être considérée comme être acclimatée. La plante peut alors être vendue ou repiquée dans un godet plus grand, pour la pépinière.

Lire aussi
Le bouturage du lis Le bouturage du lis

Les fleurs de lys font partie des splendeurs de la nature. Blanc pur, moucheté de rose ou carrément rouge franc, le lys ne laisse personne indifférent ! Bien qu'assez originale, sa multiplication...

Le bouturage Le bouturage

Le bouturage consiste à multiplier vos plantes en replantant dans certaines conditions un fragment de celles-ci. Le fragment a prélever varie en fonction des espèces, de même pour la période de...

Le bouturage des orchidées à pseudo-bulbes Le bouturage des orchidées à pseudo-bulbes

Certaines espèces d'orchidées possèdent un article renflé à la base de leurs tiges, nommé « pseudo-bulbe ». Servant de réserve en eau et en nutriments, ce segment de tige pourra être utilisé pour...

Le bouturage dans l'eau Le bouturage dans l'eau

Quoi de plus satisfaisant que de bouterer et de réussir à multiplier ses propres plantes pour soi ou pour offrir. Le bouturage dans l'eau se pratique pour certaines plantes communes et est très...

Vos commentairesAjouter un commentaire