Le broyeur de végétaux, choisir et entretenir

Jean-Sébastien VEILLARD de JANZE MOTOCULTURE nous conseille sur le choix et l'entretien d'un broyeur de végétaux.

Que ce soit pour réduire ou valoriser les déchets verts du jardin (en produisant son paillis), le jardinier s'équipe de plus en plus d'un broyeur.

Il est donc important de faire la différence entre les différents types de broyeurs.

On distingue le broyeur de végétaux du broyeur à branches. Ils n'ont pas nécessairement la même utilisation et les mêmes utilisateurs.

Le broyeur à végétaux

Il permet le broyage de divers végétaux et de branchages. Plus polyvalent que le broyeur à branches, le rendu reste cependant de moins bonne qualité d'un point de vue esthétique.

Fonctionnement

Les végétaux sont introduits dans la trémie d'alimentation et le broyat est expulsé en hauteur ce qui permet de positionner un conteneur ou une brouette au dessous afin de le recueillir.

Une poignée de sécurité permet d’arrêter rapidement le broyeur dans le cas où l'utilisateur se ferait happer le bras.

L'accès aux couteaux est facile ce qui permet de « débourrer » le broyeur rapidement si nécessaire.

Le moteur est à transmission indirecte ce qui permet de protéger le moteur en cas d'insertion d'un produit non broyable.

Pour qui, pour quoi ?

Ce type de broyeur peut recevoir des branchages ou des végétaux quels qu'ils soient (palme, rosier, branche...) de 45 mm de diamètre.

L'achat de ce broyeur convient à un jardin de 2000 à 3000 m2 minimum. Correspondant à un gros investissement, on le trouve, également, à la location chez bon nombre d'artisans.

Le broyeur à branches

Fonctionnement

Il possède un rotor à deux couteaux.

La trémie d'alimentation est positionnée à hauteur d'homme pour faciliter l'insertion des branches.

La trémie étant nettement plus longue que celle du broyeur précédent, la poignée de sécurité n'est plus nécessaire.

L'éjection du broyat se fait également en hauteur.

La motorisation est en axe direct, ce qui implique une tolérance moindre vis à vis d'un broyage de corps étrangers.

L'accès au rotor est également direct pour faciliter le débourrage.

Le démontage de la trémie permet un accès direct aux couteaux (nettoyage et débourrage).

Pour qui, pour quoi ?

Fonctionnant avec un rotor à deux couteaux, il est donc réservé aux branches (les végétaux autres provoqueraient un bourrage). En revanche, le rendu visuel est nettement plus esthétique.

Ce type de broyeur peut recevoir des branches de 45 mm de diamètre.

Lire aussi
Bien choisir, utiliser et entretenir une motobineuse Bien choisir, utiliser et entretenir une motobineuse

Jean-Sébastien VEILLARD de JANZE MOTOCULTURE nous conseille pour le choix, l'utilisation et l'entretien d'une motobineuse. Le but de la motobineuse est de retourner votre terre au lieu de le faire...

Bien choisir, utiliser et entretenir une débroussailleuse Bien choisir, utiliser et entretenir une débroussailleuse

Jean-Sébastien VEILLARD de JANZE MOTOCULTURE nous conseille sur le choix, l'utilisation et l'entretien d'une débroussailleuse Qu'elles sont les différences entre un coupe-bordure et une...

Bien utiliser et entretenir son taille-haie Bien utiliser et entretenir son taille-haie

Jean-Sébastien VEILLARD de JANZE MOTOCULTURE nous conseille sur l'utilisation et l'entretien de son taille-haie Jean-Sébastien VEILLARD  nous présente deux types de taille-haie, le taille-haie...

Le broyeur de végétaux Le broyeur de végétaux

Le broyeur de végétaux permet de mettre en copeaux les branches d'arbres et de haies pour une mise en compost plus facile et un compostage plus rapide. Les broyeurs de végétaux sont des engins bien...

Vos commentairesAjouter un commentaire