Camifolia, le jardin des plantes aromatiques de Chemillé (49)

Alexandre PIET responsable animation nous présente Camifolia, le jardin des plantes médicinales, aromatiques et tinctoriales de Chemillé (49)

L'histoire du jardin

Dans les années 1840, un producteur a eu la bonne idée de développer la production d'une plante médicinale, la camomille romaine.

Le marché étant porteur, la gamme de plantes médicinales produites a progressivement augmentée jusque dans les années 1890. Suite à l'attaque du Phylloxera, insecte qui ravagea les vignobles, la production des plantes médicinales dans la région a « explosée », prenant la place d'anciens vignobles.

L'équipe de Camifolia

Quatre salariés permanents sont sur le site de Camifolia (jardinier et technicien, responsable des animations, accueil), plus une équipe de saisonniers recrutés lorsque le site est ouvert au public, d'avril à octobre, sur des profils de jardiniers, d’animateurs et d’agents d’accueil.

Organisation et vocation du jardin Camifolia

Le jardin Camifolia a été crée pour valoriser le patrimoine des plantes médicinales. Il se compose d'une serre méditerranéenne et de six jardins thématiques : le Jardin des senteurs, le jardin des cultures locales, le jardin des plantes toxiques et médicinales, le jardin des saveurs, le jardin des fibres et des couleurs, et le jardin botanique.

La vocation première des jardins est de valoriser l'identité territoriale de la région de Chemillé, à savoir la production, mais également toute la filière des plantes médicinales de Chemillé.

L’intérêt du jardin

À Camifolia, le visiteur peut s'informer sur les données botaniques des plantes médicinales, observer les plantes en situation et, également prendre soin de lui au travers des animations, comme le marché aux plantes, organisé dans l'année, et de la boutique (plantes séchées).

Quelles sont les plantes « phare » ?

Trois plantes sont emblématiques de la région de Chemillé :

  • la camomille romaine à fleur double, que l'on utilise en tisane pour la digestion. On l'utilise également en liquoristerie ou en huile essentielle (pour la parfumerie) ;
  • la menthe poivrée que l'on utilise en tisane pour la digestion ou en huile essentielle contre les migraines ;
  • la rose de Provins.

De manière générale, on trouve à Camifolia, les plantes médicinales et aromatiques, celles que l'on nomme aujourd'hui plantes de santé, de beauté et de bien-être.

Camifolia, un jardin écologique

Les jardins de Camifolia sont cultivés sans aucun produit phytosanitaire.

Des techniques écologiques, comme la tonte différenciée au niveau de la mare, sont utilisées. Cette dernière permet d'abriter toute une faune spécifique. De même, des abris pour accueillir la faune auxiliaire sont installés (exemple de l'hôtel à insectes).

La provenance des plantes

Des échanges de plantes se font par le réseau des Jardins Botaniques de France (Camifolia est Labellisé JBF – Jardins botaniques de France)

Le point faible

Si la topographie des lieux est un atout pour sa valorisation paysagère, elle reste une contrainte pour l’accessibilité des personnes à mobilité réduite.

À découvrir

Le cueillette de la camomille romaine : le public est invité à vivre (ou revivre pour les plus anciens) les gestes ancestraux de la cueillette de la « dame blanche ».

Lire aussi
Le jardin des plantes de Nantes Le jardin des plantes de Nantes

Romaric PERROCHEAU directeur du jardin des plantes de Nantes répond à nos questions Le jardin des plantes de Nantes a eu une histoire assez riche, en partant du jardin des apothicaires, à la fin du...

La gestion naturelle du jardin Camifolia La gestion naturelle du jardin Camifolia

Philippe GUINHUT, responsable technique nous explique la gestion naturelle du jardin Camifolia, un jardin de plantes médicinales, aromatiques et tinctoriales à CHENILLE-MELAY (49) Il faut adapter...

Le jardin du parc à Vitré Le jardin du parc à Vitré

Philippe LECUYER directeur des services espaces verts de la ville nous présente le jardin du parc de Vitré en Ile et Vilaine (35). Pouvez-vous vous présenter ? J'ai fait des études en horticulture...

Le jardin de la Perrine à Laval Le jardin de la Perrine à Laval

Thierry THEOT des espaces verts de LAVAL nous présente le jardin de la Perrine. Le jardin de la Perrine et son histoire Les premières traces du jardin de la Perrine à Laval apparaissent dans les...

Vos commentairesAjouter un commentaire