Les cantharides, des auxiliaires pour le jardinier

Gérard BOURGES nous parle d'un auxiliaire du jardinier, le cantharide qui est très utile pour le jardin et le potager car c'est un très gros consommateur de pucerons.

Que sont les auxiliaires ?

Les auxiliaires : voilà un mot à la mode, mais pour une fois, une mode intéressante.

Un auxiliaire est un ami, une aide, du jardinier. Cela peut être un insecte, un batracien comme le crapaud ou la grenouille, un hérisson ou bien encore toutes les petites bêtes que l'on ne voit pas car enfouies dans le sol.

Un auxiliaire peu connu mais efficace : la cantharide

Parmi les auxiliaires du jardins que l'on peut facilement attirer en laissant pousser dans le jardin quelques plantes sauvages - souvent cataloguées comme « indésirables » - comme par exemple la carotte sauvage, il faut s'intéresser aux cantharides.

Les cantharides sont des insectes coléoptères au corps allongé de couleur marron (cantharide fauve) ou verte (cantharide officinale), très grands mangeurs de pucerons (2 à 3 fois plus voraces que les coccinelles) et d'œufs de chenilles.

De la carotte sauvage pour les cantharides

La cantharide a un handicap : son atterrissage est très difficile. Si on ne lui fournit pas une surface plane pour qu'elle puisse atterrir, elle ne peut pas s’arrêter et s'en ira plus loin. Les ombellifères, famille à laquelle appartient la carotte sauvage et dont les fleurs sont organisées en ombelles plates, offrent une très bonne piste d’atterrissage pour nos cantharides.

Ce n'est pas là leur seul avantage. Pour se nourrir, la cantharide possède une courte trompe qu'elle utilise pour cueillir le pollen mais aussi pour aller chercher le sucre (nectar) au fond des fleurs. Si celles-ci sont trop profondes, la cantharide ne peut aller chercher ce fameux nectar sans se mettre en danger et se retrouver coincée dans la fleur, se trouvant ainsi à la merci de prédateurs comme, par exemple, les oiseaux.

Les fleurs peu profondes des carottes sauvages, et plus généralement des ombellifères, sont donc idéales pour nourrir les cantharides.

Enfin, si vous êtes un brin observateur, vous avez pu également constater qu'elles servent d'aire d'accouplement.

La carotte sauvage est donc, sans nul doute une plante clé pour attirer les cantharides dans le jardin.

D'autres ombellifères attractives

Pour pouvoir attirer les cantharides le plus longtemps possible dans le jardin, il faut pouvoir proposer le gîte et le couvert sur une période la plus étalée possible en ayant dans le jardin des ombellifères aux floraisons échelonnées.

La grande berce fait partie de ses plantes qui peuvent prendre le relais de la carotte sauvage.

Attention : la cantharide sécrète une substance, la "cantharidine", qui provoque des brûlures sur la peau et les yeux.

Lire aussi
L'achillée millefeuille pour attirer les auxiliaires du jardinier L'achillée millefeuille pour attirer les auxiliaires du jardinier

Gérard BOURGES nous explique tout l'intérêt de laisser se développer des plantes sauvages dans son jardin et notamment l'achillée millefeuille qui permet d'attirer des auxiliaires du jardinier....

Du souci pour attirer les auxiliaires du jardinier Du souci pour attirer les auxiliaires du jardinier

Gérard BOURGES nous explique tout l'intérêt des soucis qui permet d'attirer des auxiliaires du jardinier. Le souci est une plante qui se développe facilement dans le jardin mais qui ne vient pas...

Des abris pour les amis du jardinier (suite) Des abris pour les amis du jardinier (suite)

» Des abris pour les amis du jardinier La maison des abeilles et des guêpes solitaires Les abeilles et les guêpes solitaires contribuent à la pollinisation des fleurs, arbres fruitiers, légumes......

Les petits auxiliaires du jardinier Les petits auxiliaires du jardinier

Une alternative est possible au tout chimique pour les professionnels en culture sous serre mais aussi pour les particuliers qui possèdent une véranda ou une serre. En effet, il existe des...

Vos commentairesAjouter un commentaire