Châtaignier commun, Castanea sativa : fiche botanique

Fiche botanique consacrée au châtaignier commun, Castanea sativa

Je m'abonne 

La zone du châtaigner

Originaire du bassin méditerranéen, le châtaignier est présent dans de nombreuses régions françaises. Cependant, il reste rare dans le nord et le nord-est, bien que relativement abondant dans les Vosges du nord.

Il a été introduit par les romains au premier siècle de notre ère. Jusqu'à une époque récente, il était principalement cultivé à des fins vivrières, pour la farine de châtaigne, et pour le bois qui servait à de multiples usages.

Portrait du châtaigner

Le châtaigner est un arbre qui peut vivre plus de 500 ans. Sa croissance est vigoureuse, et il peut atteindre des hauteurs comprises entre 25 et 30 mètres.

Son feuillage caduc forme un couvert assez dense.

Les fleurs mâles et femelles sont distinctes, mais sont portées par un même individu.

Bien qu'étant un arbre de soleil, le châtaigner tolère un léger ombrage durant ses premières années.

Les ennemis du châtaigner

Le châtaigner est sensible à deux champignons microscopiques :

  • la maladie de l'encre, susceptible de le décimer lorsqu'il est cultivé sur des terrains inappropriés ;
  • le chancre ; un parasite très contagieux, actuellement en pleine expansion.

Le châtaigner peut être également affecté par la roulure, un décollement des cernes d'accroissement qui déprécie fortement son bois. Ce défaut, qui s'amplifie avec l'âge, est lié aux conditions de croissance.

Pour terminer, le châtaigner est également sensible aux abroutissements, frottis et écorçages provoqués par les cervidés.

Les qualités du bois de châtaigner

Le bois de châtaigner est riche en tanins. Il se conserve donc très bien, ce qui lui vaut des emplois spécifiques : piquets, charpentes, huisseries extérieures...

Son aptitude au fendage est utilisé pour la fabrication de bardage.

Son bois d'œuvre est très recherché en ameublement (parquet, escalier, mobilier), tandis que ces brins, très flexibles, servent en vannerie et on servit au cerclage des tonneaux.

Le châtaigner peut également être utilisé comme bois de chauffage, en foyer fermé (le bois éclate sous l'action de la chaleur).

Conseils de plantation

Plantez le châtaigner entre novembre et mars.

Il s'installe au soleil ou sous une ombre légère, et dans un sol non calcaire, plutôt frais et drainant.

Lire aussi
Chataignier (Chataigne), Castanea sativa Chataignier (Chataigne), Castanea sativa

Le châtaignier commun, Castanea sativa est cultivé pour ses fruits, les marrons ou châtaignes, son bois, mais aussi son port élégant. Cet arbre devient majestueux, puis vénérable et imposant....

Frêne commun, Fraxinus excelsior : fiche botanique Frêne commun, Fraxinus excelsior : fiche botanique

Fiche botanique consacrée au frêne commun, Fraxinus excelsior

Noyer, Junglans : fiche botanique Noyer, Junglans : fiche botanique

Fiche botanique consacrée au noyer (Junglans), un arbre que l'on trouve essentiellement en-dessous de la Loire et surtout dans le Périgord.

Le chêne pédonculé : fiche botanique Le chêne pédonculé : fiche botanique

Fiche botanique consacrée chêne pédonculé, Quercus robur

Vos commentairesAjouter un commentaire

  • Geo (Franche Comté)
    Fiches très explicatives et complètes.
    Répondre à Geo
    Le 29/05/2016 à 18:31