Charme, Carpinus betulus : fiche botanique

Je m'abonne 

Fiche botanique consacrée au charme, Carpinus betulus

Le charme est l'arbre le plus répandu en France, surtout dans les plaines et sur les plateaux du nord et de l'est du pays. Il est souvent confondu avec le hêtre dont il se distingue par ses feuilles dentées et son tronc cannelé.

Description du charme

Le charme est un arbre de forêt qui peut vivre entre 100 et 150 ans. Sa croissance est lente et il peut atteindre, parfois, 20 à 25 mètres de hauteur. C’est une essence qui apprécie les expositions semi-ombragées et qui tolère bien le couvert des grands arbres.

Le feuillage dense et caduc du charme tombe tardivement, à la fin de l’hiver. Les fleurs mâles et les fleurs femelles (des chatons) sont distinctes et poussent sur le même arbre (plante monoïque). Elles s’épanouissent au cours des mois d’avril et de mai et c’est le vent qui en assure la pollinisation, de même qu’il est responsable, par la suite, de la dispersion des graines.

La fructification est, quant à elle, régulière et abondante.

Ennemis du Charme

Le charme est un arbre très sensible aux blessures. Ces dernières sont des portes d’entrée pour les bactéries et champignons pathogènes responsables du développement des pourritures.

L’écorce fine du charme le rend vulnérable aux « coups de chaleur » que peuvent provoquer d’éventuels brulis effectués à son pied.

Les qualités du charme

Le charme est un arbre plutôt résistant aux maladies.

C’est un bois clair qui se conserve mal en extérieur. Dur et lourd, il est en revanche résistant aux chocs. Une qualité qui le rend idéal pour la fabrication des manches d’outils et de parapluies, des cannes de billard ou des maillets. Il était également utilisé, autrefois, pour la fabrication de la plupart des étals de bouchers.

Le charme fournit un bois de chauffage réputé qui se consume lentement, avec une flamme vive. Il produit également un très bon charbon de bois.

Conseil

Si vous souhaitez planter un charme dans votre jardin, procédez en automne. Offrez-lui des arrosages généreux par temps sec et chaud, et paillez le pied des nouvelles plantations durant deux à trois ans, avec un lit de compost fibreux.

Lire aussi
Tilleul à petites feuilles, Tilia cordata : fiche botanique Tilleul à petites feuilles, Tilia cordata : fiche botanique

Fiche botanique consacrée au tilleul à petites feuilles, Tilia cordata Le tilleul à petites feuilles : une essence peu répandue Le tilleul à petites feuilles est une essence peu répandue en...

Frêne commun, Fraxinus excelsior : fiche botanique Frêne commun, Fraxinus excelsior : fiche botanique

Fiche botanique consacrée au frêne commun, Fraxinus excelsior Le frêne commun se trouve partout en France excepté dans le sud-est. On peut en trouver du nord Picardie à la Champagne en passant par...

Châtaignier commun, Castanea sativa : fiche botanique Châtaignier commun, Castanea sativa : fiche botanique

Fiche botanique consacrée au châtaignier commun, Castanea sativa Originaire du bassin méditerranéen, le châtaignier est présent dans de nombreuses régions françaises, cependant il est rare dans le...

Merisier, Prunus avium : fiche botanique Merisier, Prunus avium : fiche botanique

Fiche botanique consacrée au merisier, Prunus avium Le merisier ou cerisier sauvage se trouve partout en France, mais il est rare de le rencontrer dans les Landes et en région méditerranéenne. En...

Vos commentairesAjouter un commentaire