Comment planter des fraisiers ?

Je m'abonne 

Gérard BOURGES nous conseille sur comment planter des fraisiers au potager, la préparation du terrain et la plantation en attendant la récolte ...

Avant de procéder à la plantation des fraisiers, une bâche en toile tissée a été mise en place, et les futurs emplacements des fraisiers ont été découpés, en croix, aux ciseaux.

Cas des fraisiers en godets

C'est sous cette forme que l'on trouve généralement les fraisiers dans le commerce, c'est à dire avec une motte autour des racines.

Le nettoyage des plants

Avant la plantation il est nécessaire d'assainir les plants, en enlevant les feuilles abîmées et les fleurs qui n'ont pas lieu d'être, car, lors de la plantation, le plant doit mobiliser son énergie pour l'enracinement et non pour la floraison.

Procédez à l'aide d'une paire de ciseaux.

La plantation

  1. Enlevez les godets et examinez le système racinaire ; il ne doit pas former de chignon. Si c'est le cas, défaites-le, même si cela doit abîmer quelques racines. Elles se régénèrent facilement.

  2. Écartez la bâche aux endroits découpés et faites un trou à l'aide d'un transplantoir. La profondeur du trou doit correspondre, à peu près, à celle du godet.

  3. Replacez la terre extraite autour du plant sans enterrer le collet.

Attention : la motte ne doit pas être trop en surface, sinon le plant séchera.

Cas des fraisiers à racines nues

La deuxième option est la plantation de plants à racines nues. Cela peut être des plants achetés dans le commerce ou bien des plants issus des marcottages naturels de vos propres fraisiers.

Le nettoyage des plants

Comme pour les plants en godet, on supprime les feuilles abîmées ou un peu jaunies.

La taille des racines

Si le système racinaire est trop développé, taillez-le, afin que les racines trop longues ne se retournent pas au fond du trou de plantation. 2 à 3 centimètres de longueur sont suffisants.

La plantation

  1. Faites un trou un peu plus profond que la longueur des racines.
  2. Positionnez le plant dans le trou, délicatement pour ne pas plier les racines, et à la bonne profondeur (au niveau du collet).
  3. Remplissez le trou de terre.

L'arrosage

Même si le sol est humide, comme cela l'est souvent en automne, arrosez. L'eau va entrainer un peu de terre et enrober les racines des fraisiers.  La terre doit coller aux racines, et c'est d'autant plus important pour les plants à racines nues.

L'arrosage doit être abondant : 1 à 1,5 L par plant.

Le paillage

Au soleil, la bâche synthétique chauffe et dessèche le sol (elle peut même brûler les fruits). Aussi, on a tout intérêt à placer un paillis épais par dessus, afin de faire écran et de tenir le sol au frais. Il peut être réalisé avec de la paille, de la coque de sarrasin, du lin, du BRF, etc, et doit être installé en couche épaisse (3 à 4 cm de BRF).

Lire aussi
Comment planter de l'ail ? Comment planter de l'ail ?

Gérard BOURGES nous conseille sur comment planter de l'ail au potager, la préparation du terrain et la plantation en attendant la récolte ... La préparation du sol Les plants d'ail vont être...

Comment planter un hortensia ? Comment planter un hortensia ?

Les hortensias offrent un spectacle réjouissant durant plusieurs mois. Leurs gros pompons très ornementaux de fleurs bleues, mauves, roses ou blanches égayent le jardin avec brio, aussi bien en...

Comment planter un rosier à racines nues ? Comment planter un rosier à racines nues ?

L'automne est la période idéale pour la plantation des rosiers à racines nues. Que vous les achetiez à un producteur, en pépinière ou par correspondance, ne tardez pas à les planter pour assurer...

Comment planter et multiplier le rudbeckia ? Comment planter et multiplier le rudbeckia ?

Fabuleux petits soleils qui illuminent les massifs pendant toute la belle saison, les rudbeckias sont  faciles de culture et devraient trouver leur place dans tous les jardins tant ces plantes...

Vos commentairesAjouter un commentaire