Comment protéger les plantes gélives ?

Je m'abonne 

Gérard BOURGES nous conseille sur la protection des plantes gélives qui suivant les régions auront du mal à passer l'hiver. L'utilisation d'un voile d'hivernage est une bonne solution dans la plupart des cas.

Différents cas de figures

Les plantes gélives peuvent être cultivées en plein terre ou dans de très grosses potées, qui ne peuvent pas être déplacées. Pour ces deux cas de figure, la solution consiste à utiliser un voile d'hivernage.

Comment poser le voile d'hivernage ?

La pose d'un voile d'hivernage est simple : il suffit d'enrubanner la plante et le pot, si pot il y a. On a tendance à l'oublier, mais les racines d'une plante en pot peuvent également geler. Lorsque le feuillage subit un coup de gel, il tombe mais la plante n'est pas en danger : il suffit alors d'une opération de taille et la plante repart le printemps suivant. Mais si les racines gèlent, c'est toute la plante qui meurt ; aussi, toutes les parties de la plante doivent être protégées.

Il peut être fait plusieurs tours autour de la plante pour augmenter l'efficacité du voile, sans prendre le risque de l'étouffer ; le voile est fait de sorte que l'air puisse passer à l'intérieur.

Une fois la plante enrubannée, attachez le voile en passant une ficelle tout autour  et fixez-le également par le dessus.

Conseil : n'utilisez jamais de bâche en plastic, car étant imperméable, il provoque de la condensation. Si vous collez une bâche plastique sur une plante à protéger, la condensation va geler et faire périr la plante.

Les agrumes ou autres plantes d'orangerie

Lorsque l'hiver arrive, il est tentant de rentrer les agrumes à l'intérieur de la maison pour les protéger du froid. Or, les intérieurs de maison sont trop chauds pour les agrumes, et l'air y est asséché par le système de chauffage. Les plantes s'y trouvent en souffrance et les feuilles vont avoir tendance à tomber malgré les arrosages qui ne peuvent compenser leur déshydratation. C'est à cause de ce problème de déshydratation qu'il est préconisé de vaporiser de l'eau sur le feuillage des plantes d'intérieur

À savoir : un citronnier doit passer l'hiver à 10 ou 12°C et non à 20 ou 22°C !

Les plantes que l'on peut hiverner dans une serre

Les propriétaires d'une serre ou d'une véranda non chauffée peuvent stoker à l'abri les plantes gélives à -5°C.

Pour contrôler la température à l'intérieur de la serre et adapter les moyens de protection, placez un thermomètre à l'intérieur et surveillez-le régulièrement. Dans l'idéal, placez également un deuxième thermomètre étalonné sur le premier, à l'extérieur de la serre.

Lorsqu'à l'extérieur il fait -5°C, vérifiez la température à l'intérieur de la serre (il est probable qu'il fasse -3°C. Les plantes ne risquent encore rien). Une fois ce repérage fait, vous saurez à quel moment vous devrez rajouter une protection supplémentaire. Sous une véranda ou une serre en verre, cela pourra prendre la forme d'un petit chauffage d'appoint.

Lire aussi
Comment protéger les plantes gélives sous serre ? Comment protéger les plantes gélives sous serre ?

Gérard BOURGES nous conseille sur l'utilisation de la serre en hiver pour y installer ses plantes gélives et ainsi les protéger du froid. L'optimisation de la serre en hiver La serre ne sert pas...

Les plantes gélives Les plantes gélives

Gérard BOURGES nous parle des plantes gélives comme les agrumes, les lauriers roses, les plantes grasses et de la nécessite de les protéger en hiver. Le jardin des Cistes est situé dans le...

La multiplication des plantes par division La multiplication des plantes par division

Bernard BUREAU de la pépinière HORTIFLOR nous explique comment procéder pour multiplier des plantes par division. Les asters se multiplient essentiellement par division. Ils sont un bon exemple...

Pourquoi et comment utiliser son purin ? Pourquoi et comment utiliser son purin ?

Gérard BOURGES d'Au Jardin des Cistes nous explique pourquoi et comment bien utiliser son purin d'ortie ou de consoude ? Le sol, un réservoir de nourriture pour les plantes Le sol a besoin d'être...

Vos commentairesAjouter un commentaire