Débuter un potager

Gérard BOURGES nous conseille sur le démarrage d'un potager; choix de l'emplacement, exposition, vents, sol, accès, erreurs à éviter, légumes, etc...

Le temps de l'observation

Lorsque vous arrivez sur un terrain depuis quelques temps laissé à l'abandon et que vous souhaitez le rafraîchir et y installer un potager, il faut prendre le temps d'observer le terrain pour pouvoir y positionner les différentes fonctions que l'on souhaite lui attribuer.

Lorsqu'on démarre un potager, il est notamment important :

  • de repérer où se situe le nord ;
  • d'identifier les zones ensoleillées et celles situées à l'ombre, proche d'un mur ou d'arbres qui peuvent, en plus de projeter de l'ombre sur les futures plantations, leur faire concurrence, d'un point de vue  hydrique et nourricier ;
  • de repérer les courants d'air froids ;
  • d'anticiper les accès pratiques pour faciliter une fréquentation régulière ;
  • de réserver l'espace d'agrément.

Attention : les repérages doivent se faire sans se précipiter, un jour de soleil pour bien identifier les zones d'ombre.

Le temps du dimensionnement du potager

Lorsqu'on dimensionne le futur potager, il est important :

Le temps de l'étude de sol

Une fois ces questions préalables remplies, il faut vérifier que la nature du sol sur l'emplacement choisi soit favorable à la culture des légumes ; Il faut donc tester le sol. Pour cela, on réalise un petit carottage à l'aide d'une bêche. Si la terre ressemble a du terreau, si elle est de couleur brune et non collante, si elle sent l'humus, vous avez la chance de vous trouver en présence d'une terre idéale pour faire du maraîchage.

Il faut ensuite connaître l'acidité de la terre. L'observation des plantes qui se développent spontanément peut vous donner une première idée sur le pH du sol. Toutefois, pour être plus précis, il peut être fait un test pH ; un sol neutre se situe entre 7 et 7,5 ; en dessous de 6 le sol est moins nourricier et peu propice aux cultures.

En fonction des résultats des test, on peut déterminer les amendements à apporter (pendant 2 ou 3 ans) pour corriger les défaillances du sol ; des apports calciques, de la cendre de bois peuvent permettre de corriger l'acidité du sol. En complément, une analyse de votre sol par un laboratoire pourra vous confirmer ces constations.

Lire aussi
Comment pailler le potager en hiver ? Comment pailler le potager en hiver ?

Gérard BOURGES nous conseille sur l'utilisation du paillage pour protéger et enrichir le potager en hiver avec un compost de surface Utiliser les restes des cultures précédentes Gérard Bourges...

L'entretien du potager L'entretien du potager

Bernard BUREAU des pépinières BUREAU nous conseille pour réduire l'entretien du potager. Comment limiter le désherbage et l'arrosage ?  Le paillage Comment peut-on réduire au maximum le désherbage...

Le plaisir de la récolte des légumes du potager Le plaisir de la récolte des légumes du potager

Gérard BOURGES nous parle du plaisir de la culture des légumes du potager à travers sa récolte estivale du jour. Le temps des récoltes A travers des vidéos précédentes réalisées depuis le mois de...

Bien semer au potager en été Bien semer au potager en été

Gérard BOURGES nous conseille sur comment bien semer ses légumes en été au potager en prenant pour exemple le radis noir d'hiver. Nous sommes début juillet et de nombreux semis peuvent encore être...

Vos commentairesAjouter un commentaire