Les échinacées, conseils de culture

Pascal MET de la Pépinière Le châtel des vivaces nous conseille sur la plantation et l'entretien des échinacées.

Les Echinacea sont, pour beaucoup d'entre elles, originaires des États-Unis. On les trouve notamment dans les prairies un peu humides, en association avec de nombreuses graminées. Aussi, les jardins naturels, en Allemagne ou en Hollande, reproduisent très souvent cette association.

La besoins culturaux de l'échinacée pourpre

Les Echinacea purpurea (ou Rudbeckia pourpre) sont des plantes vivaces très faciles à cultiver. Elles résistent bien au froid ( jusqu'à – 25°C), ce qui permet de les cultiver partout en France.

Il faut cependant faire attention à deux points importants pour leur culture :  avoir un terrain bien drainé en hiver mais humide durant la saison de végétation.

En sol argileux, on prendra soin de les cultiver sur une petite butte pour que la terre soit bien drainé au niveau du collet, tandis qu'en terrain plus sec, on rajoutera de la matière organique, comme par exemple du compost, tout en prenant soin de bien les arroser pour qu'elles se développent le mieux possible. Il faut savoir que si vous ne l'arrosez pas, l'échinacée produira une à deux tiges florales, contre une dizaine de fleurs ainsi qu'une durée de floraison plus importante, si vous l'arrosez.

Entretien de l'échinacée durant la saison

Il faut éliminer le premier bouton floral, une fois qu'il est fané afin de forcer la plante à produire des ramifications secondaires et ainsi prolonger la floraison.

Lorsque l'échinacée a fini de fleurir, on ne la coupe pas. Le cône sec, qui est également esthétique, va rester tout l'hiver, se couvrant de givre ou agrippant les toiles d'araignées.

Au printemps, on rabat la plante à la base pour la faire redémarrer.

Les besoins de l'échinacée

L'Echinacea est une plante moyennement gourmande : un apport de compost au pied lui suffit, sans même avoir besoin de griffer le sol ; l'eau d'arrosage et/ou la pluie se chargeront de diffuser le compost tout doucement dans le sol et nourrir la plante.

Multiplication de l'échinacée

L'échinacée est une plante vivace qui repart de la souche dès le printemps. Elle peut également se ressemer. Mais comme les échinacées que l'on trouve dans le commerce sont généralement des hybrides, les plants issus de ces semis ne ressembleront pas forcément à la plante mère. Pour éviter de perdre les caractéristiques de la plante mère, il est donc conseillé de couper les hampes florales avant qu'elles dispersent leurs graines.

L'échinacée : une plante mellifère

L'Echinacea purpurea est une plante très mellifère et nectarifère. Les abeilles et les papillons y viennent se nourrir, ce qui est très intéressant pour le jardin.

Les Echinacea sont, pour beaucoup d'entre elles, originaires des États-Unis. On les trouve notamment dans les prairies un peu humides, en association avec de nombreuses graminées. Aussi, les jardins naturels, en Allemagne ou en Hollande, reproduisent très souvent cette association.

La besoins culturaux de l'échinacée pourpre

Les Echinacea purpurea (ou Rudbeckia pourpre) sont des plantes vivaces très faciles à cultiver. Elles résistent bien au froid ( jusqu'à – 25°C), ce qui permet de les cultiver partout en France.

Il faut cependant faire attention à deux points importants pour leur culture :  avoir un terrain bien drainé en hiver mais humide durant la saison de végétation.

En sol argileux, on prendra soin de les cultiver sur une petite butte pour que la terre soit bien drainé au niveau du collet, tandis qu'en terrain plus sec, on rajoutera de la matière organique, comme par exemple du compost, tout en prenant soin de bien les arroser pour qu'elles se développent le mieux possible. Il faut savoir que si vous ne l'arrosez pas, l'échinacée produira une à deux tiges florales, contre une dizaine de fleurs ainsi qu'une durée de floraison plus importante, si vous l'arrosez.

Entretien de l'échinacée durant la saison

Il faut éliminer le premier bouton floral, une fois qu'il est fané afin de forcer la plante à produire des ramifications secondaires et ainsi prolonger la floraison.

Lorsque l'échinacée a fini de fleurir, on ne la coupe pas. Le cône sec, qui est également esthétique, va rester tout l'hiver, se couvrant de givre ou agrippant les toiles d'araignées.

Au printemps, on rabat la plante à la base pour la faire redémarrer.

Les besoins de l'échinacée

L'Echinacea est une plante moyennement gourmande : un apport de compost au pied lui suffit, sans même avoir besoin de griffer le sol ; l'eau d'arrosage et/ou la pluie se chargeront de diffuser le compost tout doucement dans le sol et nourrir la plante.

Multiplication de l'échinacée

L'échinacée est une plante vivace qui repart de la souche dès le printemps. Elle peut également se ressemer. Mais comme les échinacées que l'on trouve dans le commerce sont généralement des hybrides, les plants issus de ces semis ne ressembleront pas forcément à la plante mère. Pour éviter de perdre les caractéristiques de la plante mère, il est donc conseillé de couper les hampes florales avant qu'elles dispersent leurs graines.

L'échinacée : une plante mellifère

L'Echinacea purpurea est une plante très mellifère et nectarifère. Les abeilles et les papillons y viennent se nourrir, ce qui est très intéressant pour le jardin.

Lire aussi
La sauge gentiane, conseils de culture La sauge gentiane, conseils de culture

Bernard BUREAU des pépinières HORTIFLOR nous conseille sur la culture de la sauge gentiane La sauge patens ou plus populairement la sauge gentiane à cause de sa couleur est une sauge un peu...

Conseils de culture des poiriers Conseils de culture des poiriers

Tour d'horizon et conseils pour la culture des poiriers... A l’achat Si vous débutez, choisissez un arbre déjà formé, avec une ramure aérée qui facilitera l’entretien et la récolte....

L'arbre aux faisans, conseils de culture L'arbre aux faisans, conseils de culture

Patrick NICOLAS de la pépinière PATRICK NICOLAS nous présente l'arbre aux faisans. L'arbre aux faisans, Leycesteria formosa est un arbuste dont la forme présentée est 'Golden Lanterns' aux jeunes...

Les lilas, conseils de culture Les lilas, conseils de culture

Philippe BUREY des JARDINS DE LA BRANDE nous présente les différentes espèces de lilas Les lilas que l'on voit dans les jardins habituellement sont une déclinaison d'une seule espèce, il n'y a que...

Vos commentairesAjouter un commentaire